Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 07:54
Tripoli de Youssef Daoudi chez Glénat.

Le synopsis de Glénat :

«1801, au large des côtes d’Afrique du Nord. L’État barbaresque et pirate de Tripoli fait régner la terreur sur les mers de la région, exigeant un tribut à ceux qui veulent y faire commerce. Mais la jeune nation américaine, portée alors par le président Thomas Jefferson, n’entend plus laisser son commerce extérieur entravé de la sorte. Jefferson charge l'ex-consul de Tunis, William Eaton, de contacter Hamet Karamanli, roi légitime de Tripoli en exil et frère du pacha actuel, pour l’aider à récupérer le trône. Ensemble, partant d’Égypte, ils mènent une troupe bigarrée de 500 hommes : des soldats américains (les premiers « Marines » de l’Histoire), mais aussi des mercenaires arabes, berbères, grecs, italiens et turcs. Près d'un siècle avant Lawrence d’Arabie, ils vont vivre une odyssée incroyable à travers 800 kilomètres de désert... »

Beau livre pour l'été et pour après aussi. Belle histoire également Il y a un relent de Lawrence d'Arabie dans ce livre. Pourtant l'histoire et même l'Histoire se déroulent avant l'épisode de la prise d'Aqaba par les tribus arabes de Jordanie menées par « Peter O'Toole »...Je veux écrire Mister Lawrence. Les faits sont un peu les mêmes. Un meneur occidental soulève des tribus pour des raisons géo-politiques. Le scénario est basé donc sur une vraie histoire. Un rappel historique. C'est peu connu et pas d'Oncle Fumetti. C'est donc instructif. On réalise que la prise de Tripoli a été de tous temps un enjeu majeur dans le Proche-Orient. Les personnages sont bien typés et intéressants par leurs diversités et leurs profils. Les physionomies sont bien rendues. Les grand aplats de Wenisch et Lionel Delompré sont beaux et rendent le livre sombre et esthétiques. On sait que Fumetti est fan de ces œuvres réalistes à la Breccia. Le scénario est bien découpé et on remarque le chapitrage à la Tarantino. C'est bien mené et c'est plaisant à suivre. Bien. On en redemande des BD de ce style. Bon pour les yeux et le cerveau.

Youssef Daoudi est d'abord un cinéaste. Il devient responsable de communication après des études cinématographiques. Il s'adonne au scénario, au graphisme et à la réalisation de spots. Ce touche à tout se forme et après un rencontre avec Philippe Bonifay se lance dans l'adaptation de «Trilogie noire » d'après Léo Malet. Le voilà définitivement lancé dans la BD. Il est une vraie plume et un vrai dessinateur....Pour notre plaisir assurément.

Tripoli de Youssef Daoudi chez Glénat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires