Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 17:03
Interview de Lukas Jüliger pour Vacuum chez Rackham.

Bonjour Lukas Jüliger. Vacuum votre premier livre est sorti chez Rackham dans sa version française. Mais qui êtes-vous Lukas Jüliger ? Présentez-vous mieux ?

Je suis un mec de 26 ans qui a déjà réalisé le rêve de sa vie, de faire un livre et qui est actuellement à la recherche des autres rêves.

Comment êtes-vous venu à la Bande Dessinée ? Qu’est ce qui fait qu’un jeune allemand décide un jour qu’il racontera des histoires à l’aide de dessins ?

J'ai toujours dessiné. Etant enfant c'était le loisir qui m'a le plus occupé et que j'ai suivi avec le plus d'attention. Et quand j'ai appris à écrire j'ai réalisé que c'était un plaisir aussi. Du coup la possibilité de combiner les deux éléments est venue assez tôt.

On parle de BD franco-belge, de mangas, de comics mais quelle est la place de la Bande Dessinée en Allemagne ? On a Wilhelm Busch puis plus rien puis arrive une renaissance avec Matthias Schultheiss, Von Eckartsberg, Von Kummant et vous maintenant Que s'est-il passé dans votre pays ?

Oui, il y a les choses que t'as déjà mentionné et qui me parlent pas du tout. Mais il y a aussi un milieu assez indépendant avec de beaux livres et des histoires intellectuelles quoi !!!. Mais je n'évolue pas trop dans ce milieu, du coup je trouverais un peu présomptueux d'en faire un portrait.

Présentez-vous votre livre.

C'est une histoire d'amour, sur la vie et sur sa fin (la fin de la vie, pas de l'amour).

C’est un livre sombre sur l’adolescence. Pourquoi ce sujet ? Et pourquoi cette noirceur ?

J'avais 22 ans quand j'ai commencé à écrire Vacuum (Vakuum en version originale) , cela explique peut-être le fait qu'il est devenu une histoire d'adolescence. Il me semblait erroné d'écrire autre chose. Et pour la noirceur: Parfois la vie peut asphyxier. Et mes travaux ont presque toujours une fonction psychologique pour moi-même. Mais la noirceur est aussi importante afin que la chaleur et l'amour dans l'histoire puissent exister.

Comment avez-vous travaillé sur ce projet ? Avec quels outils ? Est-ce que ce livre est le reflet de vos influences et de vos partis pris techniques et artistiques ?

J'ai dessiné avec des crayons. Toujours le même calibre. Après, j'ai écrit tout le texte à la main avec les mêmes crayons (dans la version française le texte est mis par ordi). Puis j'ai colorié les dessins à l'ordinateur. Oui, le livre reflète bien mes capacités et mon style de l'époque quand je l'ai fait, je trouve. Pour les influences je suis pas sûr parce que j'en ai pas trop. Au moins pas consciemment. Je suis moi même dans mes dessins.

Comment aimez-vous travailler ?

Je m'enferme dans ma chambre, je m'isole complètement et j'écoute de la musique. Dans le process je parle à personne de ce que je suis en train de faire. Surtout avec Vacuum il était très important que tout mûrisse dans ma tête sans influence et opinion de dehors parce qu'il était le projet le plus grand et le plus personnel pour moi à l'époque.

Merci à Christian Möller pour le portrait publié sur le blog 1 Live.

Merci à Christian Möller pour le portrait publié sur le blog 1 Live.

Quels sont les artistes du 9ème art qui vous ont influencés ?

Comme j'ai dit : je suis moi même dans mes dessins. Et j'aime pas trop les BD's en général. En fait il y a beaucoup des choses que je trouve super moche. Du coup mon style s'en ressent dans l'approche pour créer ma propre langue et mon propre univers, je pense.

Pourquoi cette incursion sur le territoire français ? Qu’est ce qui vous attire en France au-delà du fait que le marché français est plus mature que le marché allemand ?

Concernant la traduction et la publication de Vacuum en France, là, j'ai justement eu de la chance que Rackham s'y intéresse. Et pour mon incursion personnelle sur le territoire français: Après mon "ère Vacuum" qui a pris plus que deux ans de ma vie, j'ai eu besoin de sortir et de faire d'autres choses. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais la France m'a toujours attirée, surtout la langue. C'est pour cela que je suis maintenant ici à Paris en Erasmus. Et oui, j'entends que le marché français est plus mature que le marché allemand mais pour l'instant j'ai pas l'intention de faire un autre livre. Cela serait trop tôt.

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Actuellement, quand je dessine je fais principalement des dessins expérimentaux et libres. Autrement je fais un peu de la peinture et j'écris des choses qui finalement pourraient devenir une nouvelle histoire ou des nouvelles histoires. Mais pas nécessairement des histoires illustrées, j'ai bien envie de ranimer mes approches cinématographiques aussi et de faire plusieurs choses en même temps.

Merci Lukas et à bientôt dans de nouveaux projets.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ONCLE FUMETTI - UN AUTRE REGARD
  • ONCLE FUMETTI - UN AUTRE REGARD
  • : Critiques de livres. Annonces de sorties. Vidéos. Rubriques sur la BD.
  • Contact

Recherche

Parce Qu'ils Le Valent Bien...