Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 09:00
Le ventre de la Hyène de Baloup et Alliel chez Le Lombard

Le synopsis de Le Lombard :

« Talino pensait avoir laissé le pire derrière lui, avec les souvenirs de son Tchad natal. Souvenirs d'une vie volée, qui le vit devenir enfant-soldat, puis mercenaire et membre de gang. Souvenirs d'une vie gâchée par l'ombre de son grand-frère, Anouar, qui ne lui a transmis que le feu qui brûle dans le ventre de la hyène. En quittant l'Afrique pour Marseille, Talino pensait vivre enfin la rédemption. Mais Anouar n'est pas loin, et le brasier demeure incandescent... »

Un album vérité. Ce n'est pas une œuvre journalistique. C'est un récit romanesque sur une base très réaliste qui relate la vie d'un personnage qui a vécu et vit encore les vicissitudes que peut avoir un jeune africain au gré de l'endroit où il nait. Avec parfois son lot de violence et de dureté, les termes ne sont pas galvaudés. Ce livre est cru, difficile et n'épargne pas ni les personnages, ni les lecteurs. C'est une œuvre qui se veut informative sur la vie des jeunes africains dans toute sa réalité. Le dessin est efficace, simple mais réussi. Pas besoin d'en faire des kilos et il est adapté. Le scénario est haletant et solide. Bien documenté également. Ce n'est pas une BD reposante. C'est une œuvre forte qui dépeint notre monde moderne dans toute sa réalité et son agressivité. A lire.

Christophe Alliel, né en 1985, est illustrateur et auteur de bande dessinée français. Son parcours commence avec Soleil Productions en 2010 avec Nicolas Mitric pour Kookaburra Universe... Depuis il enchaîne les collaborations.

Clément Baloup est en 1978. Il fait les Beaux Arts à Angoulême. En 2000, il monte avec des camarades « La Maison qui pue », un collectif qui lui permet de publier ses premières planches. Sur cet album il est scénariste. Il a déjà une belle bibliographie.

Le ventre de la Hyène de Baloup et Alliel chez Le Lombard

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires