Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 06:40
Les impétueuses tribulations d'Achille Talon : Interview de Fabcaro.

Fabcaro reprend avec Serge Carrère et chez Dargaud le personnage de Achille Talon du regretté Greg. Oncle Fumetti veut en savoir plus.

Bonjour Fabcaro !! Tu es bien connu des lecteurs de BD. On ne te demandera pas de te présenter. On va entrer dans le vif du sujet. Tu sors un reboot de Achille Talon avec Serge Carrière. Alors cela fait quoi ??? Est-ce bien un reboot d'ailleurs ?

Moi je vois ça plutôt comme une continuité, même si on repart sur un tome 1 pour marquer le coup et souligner le côté plus moderne de la reprise. Finalement on continue ce que faisait Greg dans les années 60-70 : faire évoluer Talon, personnage éternellement démodé, au milieu de la société, en l'occurrence ici notre société du 21ème siècle d'hyper communication et de technologie.

Ça fait quoi ? Ben au risque de faire un peu midinette, le gamin de 12 ans encore en moi est super fier d'avoir son nom sur la couv d'un Talon.

Est-ce difficile de prendre la suite notamment, de Greg le créateur d'Achille Talon ?

Oui, forcément. Tu as une certaine responsabilité que tu n'as pas sur des projets plus persos. Tu as des comptes à rendre, non seulement au fan d'Achille talon, mais aussi et surtout à la mémoire de Greg. Il fallait moderniser un peu la série tout en conservant les mêmes codes. J'avais envie de m'amuser un peu avec ces personnages mais, chaque fois que je sortais un peu des clous, je me devais de me demander si Greg aurait cautionné ça. Comme quand j'imagine par exemple que, de nos jours, Lefuneste pourrait très bien s'inscrire sur un site genre Meetic.

Quel était le cahier des charges ? Y en avait-il un ?

Côté Dargaud, j'ai eu carte blanche, ils m'ont laissé une totale liberté. L'idée de départ, c'était juste de le moderniser un poil, notamment sur le format des gags, rythmer l'album avec, de temps à autre, des gags en une page ou en demi-pages. En fait le vrai cahier de charges était celui inhérent à l'univers de Talon, qui est très précis. La seule contrainte était finalement de rester fidèle à l'esprit de Greg. Ne surtout pas faire du gag interchangeable qui aurait pu fonctionner avec un personnage lambda.

A ton avis et puisque tu es dans le secret des Dieux pourquoi Dargaud a t-il souhaité remettre au goût du jour ce personnage ?

J'ai senti qu'il y avait un lien affectif très fort entre Talon et Dargaud, je ne crois pas une seconde que la reprise se soit faite pour des raisons financières, d'ailleurs je doute fort que Talon soit encore une poule aux œufs d'or. C'est vraiment par fidélité à Greg qui avait émis le souhait que son personnage lui survive. Dargaud essaie de perpétuer le personnage.

Les impétueuses tribulations d'Achille Talon : Interview de Fabcaro.

Comment fait-on pour garder le phrasé de ce personnage bavard et si c'est possible doit-on le moderniser ?

J'ai peut-être été un peu moins bavard que ne l'était Greg, même si les textes à rallonge sont une composante essentielle de l'univers Talon. Et surtout, je n'ai pas cherché à le copier, ça aurait été une erreur. N'est pas Greg qui veut, et si on rate son coup, ça peut vite devenir très indigeste à lire. Par contre, j'ai essayé avec mes mots à moi de retrouver sa musicalité, son rythme, en plaçant ça et là des tournures ou des mots qui font partie de Talon, ses formules récurrentes très désuètes. Et puis bien sûr l'incontournable «hop», dont je n'ai pas non plus voulu abuser pour ne pas verser dans la parodie.

Je ne crois pas que tu aies déjà travaillé avec Serge Carrère. Comment s'est faite la rencontre ?

Ça s'est très bien passé, ça a tout de suite collé. On s'était déjà croisés en festival, on se connaissait un peu. Le travail à deux s'est fait avec beaucoup de facilité, je lui faisais passer mes story boards, il me faisait quelques retours, mais globalement ça lui plaisait. Donc ça s'est fait assez vite.

Lisais-tu Achille Talon pendant ton enfance et que penses-tu de ce personnage ? N'est-t-il pas désuet ? Est-ce que la jeune génération va s'en emparer ?

Oui, enfant et ado, j'étais un grand fan, d'où l'heureuse surprise quand Dargaud m'a demandé de le reprendre. Même si je préférais les longues histoires, comme «Le trésor de Virgule» ou «Viva Papa», aux albums de gags.

Si, il est désuet, mais c'est justement ce qui fait sa force aussi. C'est un grand bourgeois un peu anachronique qui a toujours été en décalage avec son époque, déjà dans les années 70 il dénotait au milieu des hippies chevelus. Après, est-ce que la jeune génération va adhérer, honnêtement je ne sais pas, j'ai un doute... J'imagine qu'il peut y avoir un souci d'identification avec Talon pour les jeunes... Moi j'ai été fan assez jeune, mais à l'époque, notre culture BD était très franco-belge, c'est peut-être moins le cas aujourd'hui...

Combien d'albums sont-ils prévus ?

Aucune idée. Je sais seulement qu'on repart sur un tome 2 dans la foulée.

Si on te propose ce genre de projets c'est que tu es devenu «bankable » non ? A quoi l attribues tu ? A ton style d'humour ou plus sûrement à ton talent d'écriture ?

Holala, bankable, quelle horreur ce mot, non non, sûrement pas. Je crois que ça a été juste un heureux concours de circonstances. Dargaud avait envie depuis quelque temps de faire revivre Talon. Il se trouve qu'on venait de faire «Z comme Don Diego» avec Fabrice Erre, et ils se sont dit que mon ton et mon univers pouvaient coller.

Quels sont tes projets futurs ?

Un nouveau tome de Talon donc. Et puis comme je suis toujours dans un grand écart entre les gros projets et les projets plus alternatifs, je suis sur un livre pour mes copains de Vide Cocagne, Talk show. Puis la sortie de ParapléJack en octobre, une série de strips que je faisais sur le site Mauvais Esprit. Et là je suis aussi reparti sur un truc avec un graphisme un peu inhabituel pour moi, sans trop savoir où je vais pour l'instant.

Merci Fabcaro et à bientôt.

Les impétueuses tribulations d'Achille Talon : Interview de Fabcaro.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires