Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 07:55
Les bonnes lectures d'Oncle Fumetti...Les naufragés du temps de Jean Claude Forest et Paul Gillon.

Space Opera...A l'orée de cette nouvelle année qui nous verra visualiser le nouvel opus de Star Wars de Georges Lucas et J.J. Abrams il est légitime de se demander d'où viennent ces Space Operas. Et s'ils venaient de France ? Les naufrages du temps sont d'une certaine façon un spécimen de ces œuvres si particulières. L'idée de départ est celle-ci ; Un homme plongé en hibernation dans une capsule dans l'espace au XXe siècle se réveille quelques mille ans plus tard, en 2990. Il est sans repère et il n'a de cesse de retrouver la femme qui était en hibernation comme lui, Valérie. Pour cela, il doit se battre contre des rats intelligents extraterrestre ; les Trasses. Cet exemple aux personnages complexes et tourmentés est un classique de la bande dessinée de science-fiction française de la même manière que Le vagabond des limbes, Les Pionniers de l'Espérance ou Valérian et Laureline. Le personnage principal est masculin et est surnommé Chris. C'est le héros de base. Ils se ressemblent tous. Les autres personnages principaux sont féminins. Nous avons ainsi ; Valérie Haurèle : femme du xxe siècle, assez craintive. Mara : Une scientifique résolue, amoureuse de Chris ou encore Beryl Rosemayor : belle dame au sombre passé. Le mauvais et il est toujours tout aussi incontournable qu'indispensable est... Le Tapir : homme-tapir !!! Il est le maître du crime organisé dans le système solaire. Il y a aussi le savant-fou et tout un bestiaire. Donc comme dans Star Wars... Le héros masculin beau et courageux, les femmes, belles et intriguantes et nous avons des créatures chimériques qui sont parfois bénéfiques ou néfastes. Si vous ajoutez que Georges Lucas est un fan de BD et notamment de Philippe Druillet. Allez savoir !!! Pure spéculation vous direz. Vous avez sûrement raison.*Pour le reste cette œuvre est rééditée régulièrement. Elle a fait le bonheur de Hachette, Les Humanoïdes Associés et finalement Glénat. Cette création a été publiée dès les années 60 à une époque qui voyait Oncle Fumetti courir en culotte courte et qui est parue en album dès 1974 d'abord de manière collaborée entre Forest et Gillon deux acteurs majeurs de la BD des années 70 puis Gillon seul. Un travail intéressant et à redécouvrir.

Les bonnes lectures d'Oncle Fumetti...Les naufragés du temps de Jean Claude Forest et Paul Gillon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires