Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 07:55
Cases blanches de Sylvain Runberg et Olivier Martin chez Grand Angle.

Le synopsis de Grand Angle :

« Vincent Marbier est un auteur de BD en panne d’inspiration depuis plusieurs années après l’énorme succès qu’a eu le tome 1 de sa série. Pressé par son éditeur qui veut voir l’album terminé, attendu par ses nombreux fans, délaissé par son scénariste qui n’en peut plus de ses blocages, Vincent est désorienté, au point d’imaginer arrêter la carrière de dessinateur. De son atelier, au bureau de son éditeur, en passant par les séances de dédicaces, de présentation à la presse et l’incontournable festival de Saint-Malo, Vincent s’engage dans la quête de l’inspiration retrouvée dans un récit didactique et haletant au coeur de la création et des coulisses de l’édition BD. »

La page blanche ; frayeur de l'écrivain ou du scénariste. Et si les cases blanches étaient la même chose pour le dessinateur. A un moment qui voit ces messieurs et dames les artistes se réunirent à Angoulême il n'est pas neutre d'évoquer ce problème. Qu'advient-il quand la créativité ne vient plus ou quand le cerveau ne guide plus la main ? Peut-on ne plus savoir dessiner ou ne plus savoir traduire des idées et des mots par le dessin. Vaste débat qui est tant neurologique, psychologique ou philosophique. Nos deux auteurs explorent ce sujet et le traite avec sensibilité, élégance et discernement. Sylvain Runberg prête sa plume avec talent à ce sujet au combien sensible pour ce milieu d'artistes si particulier où la technique, l'art se mêlent à l'écrit et à la sensibilité. Olivier Martin transcende le sujet et ne «sèche » pas sur sa table à dessin. Une bien jolie réalisation. A découvrir absolument.

Sylvain Runberg est franco-belge. Il est né en 1971 à Tournai. Il vient très tôt à lire de la bande dessinée. Il passe son bac d'Arts Plastiques dans le Vaucluse avant d'obtenir une maîtrise d'histoire contemporaine à la faculté d'Aix en Provence. Il travaille en librairie avant de rejoindre le monde de l'édition : Dargaud, Dupuis, Les Humanoides Associés dans le désordre et même Futuropolis. Il est un des scénaristes phare du XXIe siècle...Il a été chroniqué quatre fois par Oncle Fumetti auparavant.

Olivier Martin est angevin. Il est né en 1974. Il se lance dans la bande dessinée durant ses études d’arts appliqués. Il rencontre Éric Omond. Cette rencontre aboutit à la série Sang et Encre chez Delcourt. Puis il collabore avec Philippe Menvielle sur la série Crypto. Il travaille par la suite avec Vents d’Ouest et Futuropolis. Retour chez Grand Angle.

Cases blanches de Sylvain Runberg et Olivier Martin chez Grand Angle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires