Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:55
Vénéneuses de Thomas Gilbert chez Sarbacane.

Le synopsis de Sarbacane :

« Vénéneuses suit le fulgurant destin de Noor et Domitille, deux lycéennes sensuelles et sauvages. Nos héroïnes veulent vivre à 1 000 à l’heure, avec une force de vie et de mort époustouflante : soirées – trop – arrosées, amours interdites et dangeureuses, fascination pour l’auto-destruction, relations compliquées entre filles… Dans cette cruelle chronique d’une amitié hors normes, le tout jeune Thomas Gilbert explore avec brio les affres de l’adolescence. Il mène son récit tambour battant. Un récit porté par un dessin énergique, survolté et inspiré – acide. »

Une chronique sur l'adolescence. Une de plus allez vous penser. Non. Pas celle-ci. Thomas Gilbert nous offre sa vision de cette période de la vie. Le passage de l'enfance à l'age adulte. Nous connaissez non ? Il fait sa proposition par la biais de deux héroïnes. Deux filles. Une histoire de filles racontée par un homme. Paradoxe?Non pas forcément. Comme de juste elles prennent la vie par les deux bouts. On ne vous raconte pas la fin. On vous laisse la découvrir. Le parti pris graphique est au diapason avec le récit. C'est novateur dans la narration. C'est très travaillé et pourtant très brut. C'est intéressant par la colorisation aussi. C'est très « barré ». On suit cela avec plaisir. C'est nouveau, original et intéressant. Une vraie belle découverte. Une œuvre à prendre dans ses mains, à ouvrir et à lire du début à la fin. C'est sorti. C'est un 160 pages quand même, en format 20,5 X 28 CM de plaisir. En quadri et en couverture cartonnée. Allez-y voir.

Thomas Gilbert est né en 1983. Il entre dans la carrière en 2009, avec la sortie du premier tome d’Oklahoma boy mais,aussi de Bjorn le Morphir. Il nous propose ses histoires. Toujours des projets très personnels. Il crée du lien avec le lecteur. Il travaille à l’atelier Mille, à Bruxelles.

Vénéneuses de Thomas Gilbert chez Sarbacane.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti