Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 07:55
Les bonnes lectures d'Oncle Fumetti... La bête est morte ! de Calvo et Dancette.

Quand la BD entre en guerre cela donne «La bête est morte » de Victor Dancette et Edmond-François Calvo. En fait on dit souvent que cet album très connu et en même temps si méconnu est de Calvo et c'est donc inexact. Il faut rendre hommage aux deux créateurs.

Il convient avant tout, de présenter le dessinateur, Calvo. Il naît en 1892 à Elbeuf dans notre verte Normandie. Il commence sa carrière de dessinateur après la première guerre mondiale comme caricaturiste (dans Le Rire et Le Canard Enchaîné) puis comme dessinateur pour enfants dans une éphémère revue illustrée créée par le Parti communiste, Les Petits Bonshommes. Il participe à plusieurs autres périodiques comme Fillette, L’Epatant, Junior ; c’est le début de sa spécialisation dans un genre dont il sera l’un des maîtres incontestés : la bande dessinée animalière. Il collabore aussi avec des illustrés, c'est ainsi que l'on appelle les journaux de l'époque avant guerre et après aussi, périodiques réservés à la BD tels que Coeurs Vaillants, Tintin, Zorro. Tout cela a la Libération. Il meurt en 1957 sans achever sa dernière série, Moustache et Trotinette, l’histoire d’une souris, d’un chat et d’un chien visitant diverses époques de l’histoire. Ce que sa biographie, certes, peut diffusé n'indique pas toujours c'est qu'il donna des conseils à un petit jeune qui devint grand ; Albert Uderzo. Les connaisseurs relèveront aussi qu'il collabora avec Marijac ; un grand scénariste à son époque.

Alors... La bête est morte. De quoi s'agit-il ? C'est un livre qui raconte, en deux volumes, la Seconde Guerre Mondiale, sous forme de satire. La bande dessinée a été publiée après la libération de la France, juste avant la fin du conflit en Europe. D'ailleurs la fin de la BD annonce la chute d'Hitler. Le récit décrit pour l'essentiel la zone européenne, mais une page est consacrée à la guerre dans le Pacifique. Il est vrai que les informations passaient peu à cette époque.

C'est une des rares bandes dessinées françaises réalisées sur l'Occupation, avec Les Trois Mousquetaires du maquis de Marijac. L'œuvre est créée peu après le dessin animé Blitz Wolf de Tex Avery,sans que l'on puisse imaginer que les deux œuvres se soient mutuellement influencées.Le style de Calvo est lui en revanche influencé par les dessins animés de Walt Disney. BD animalière. Anthropomorphisme. C'est donc une des premières BD à style journalistique revendiquée. D'autres y viendront comme Art Spiegelmann par exemple.

La bio de Victor Dancette est plus succincte. On sait de lui qu'il naquit en 1900 à Tourcoing et qu'il fut donc scénariste d'illustrés et qu'il créa entre autre chose la célèbre collection « bibliothèque rouge et or » qui ravit les adolescents des années 50 et 70. Il meurt en 1975.

Les bonnes lectures d'Oncle Fumetti... La bête est morte ! de Calvo et Dancette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti