Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 06:55
La République du catch de Nicolas de Crécy chez Casterman.

Le synopsis de Casterman :

« Avec La République du catch Nicolas De Crécy signe son retour chez Casterman. Et quel retour ! Dans une ville aux airs de New York sur Loire, il nous campe un polar déjanté, dans lequel un marchand de piano mélancolique, bigleux et beaucoup trop petit donne du fil à retordre à sa famille mafieuse. Bébé maléfique, manchot pianiste, courses poursuite et combat de catch entre fantômes, l’imagination de Nicolas de Crécy ne connaît pas de limite. »

Nicolas de Crécy est de retour. Il ne nous avait pas vraiment quitté parce que son style est très

présent. Il est souvent cité en exemple par ses pairs comme une référence en matière de créativité et de graphisme. Il n'était jamais apparu dans ce blog parce que le Vieux Fumetti n'écrit que depuis cinq années et qu'il n'avait rien proposé depuis un moment. Il entre dans notre «cercle et cela rend Fumetti joyeux. Le livre alors. Le style est là. C'est du de Crécy. C'est très reconnaissable. C'est très particulier. C est un trait très fin et presque délicat. C'est très précis également. Pour le scénario. Qu'écrire. C'est déroutant. C'est onirique. On lit et on relit. On savoure. On se laisse porter par la magie de la dramaturgie. Un régal en somme. C'est vraisemblablement un des livres du semestre. Peut-être de l'année. De Crécy fait partie de ces auteurs dont on peut être sûr que l'oeuvre marquera. A noter que le livre est publié dans le même temps au Japon par la Shueisha Publishing. C'est sûrement pas neutre. Oncle Fumetti a aimé en tout cas.

Nicolas de Crécy est né en 1966. Il fait partie de la première promotion de l'école de Bande Dessinée des Beaux Arts d'Angoulême. Il en sort diplômé en 1987. Il travaille ensuite pour les studios Disney de Montreuil. Il publie en 1991 son premier livre, Foligatto, sur un scénario de Tjoyas, immédiatement salué par la critique. Il a publié pas loin de 22 livres. Il se dit que son style ait été plagié lors de la réalisation du film d'animation «Les Triplettes de Belleville ». Il est plusieurs fois primé et il a reçu notamment le prix « Max und Moritz » de la meilleure BD étrangère en 1993 en Allemagne.

La République du catch de Nicolas de Crécy chez Casterman.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires