Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 06:55
Titeuf – Bienvenue en adolescence. LeTome 14 de Zep chez Glénat.

Le synopsis de Glénat :

«La vie de Titeuf est bien bousculée ! Lui qui avait jusqu’ici l’habitude de se prendre des baffes avec les filles doit maintenant choisir entre deux prétendantes : Nadia ou Ramatou. Une situation à s’arracher les cheveux ! À moins que... et s’il avait 2 amoureuses à mi-temps, comme fait le papa de François avec ses 2 emplois ? Mais il n’y a que les gamins pour penser à ce genre de solutions. Il est temps de grandir un peu, de passer à l’étape supérieure... l’adolescence : ce moment bizarre où l’on commence à embrasser les filles sur la bouche. Il paraît même qu’on a le corps qui se transforme... un peu comme Hulk, quoi ! Sauf que devenir ado, ça ne se commande pas. Un beau jour, ça vous tombe dessus, comme ça, sur le coin de la mèche ! Il doit quand même bien y avoir un moyen d’accélérer les choses, non ? Il n’existe pas des pilules pour ça ?... » .

Fallait bien que cela arrive. Il ne pouvait pas rester un petit garçon. Allez savoir si on allait pas s'en lasser... C'est une bonne idée de le voir passer au mode Ado. Cela va permettre de renouveler les histoires. L'adolescence même si celle du Vieux Fumetti est loin, est pleine de surprises, de malentendus et d'incompréhension. Comme de juste, Zep sait prendre ce virage et le personnage suit. C'était une prise de risque. Les aficionados du garçon à la mèche vont peut-être s'éloigner de lui. D'autres vont le rejoindre. Comme dans la vraie vie quand on change de lycée ou de collègue. On perd de potes et on en découvre des nouveaux. C'est un des pics de la rentrée littéraire en tout cas. Un gros tirage forcément. Il est temps. L'été fût long sans sortie. Une bonne sortie en tout cas. A découvrir.

Zep de son vrai nom Philippe Chappuis est né en Suisse en 1967. Il s’inscrit aux Arts Déco de Genève d’où il sortira diplômé. Il publieVictor dans la presse, puis est remarqué par Le Journal de Spirou. Après quelques albums, en 1992, il donne naissance à Titeuf par hasard, sur un carnet de croquis, alors qu’il dessine des souvenirs d’enfance ! La première planche est publiée dans un fanzine et, à sa lecture, Jean-Claude Camano des éditions Glénat lui propose de l’éditer. C’est le début de la grande aventure de Titeuf. Le succès est croissant et devient rapidement un véritable phénomène du monde de l’édition. Plus de 20 millions d’albums de Titeuf ont été vendus, et il est traduit dans plus de 25 pays, dont la Chine.

Crédits photos : Editions Glénat.

Crédits photos : Editions Glénat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti