Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 06:55
Stupor Mundi de Néjib chez Gallimard.

Le synopsis de Gallimard :

«Au début du XIIIe siècle, Hannibal Qassim El Battouti, un éminent savant arabe, débarque dans les Pouilles à Castel del Monte, refuge d'érudits en tout genre. Accompagné de sa fille Houdê, paralysée, et de El Ghoul, son serviteur masqué, il a dans ses bagages une invention extraordinaire: la photographie. Pour obtenir la protection de Frederic II et continuer ses recherches, il lui faudra retrouver une formule chimique disparue, réaliser un faux saint-suaire... et lutter contre les forces ennemies liguées contre lui. Une aventure médiévale digne du «Nom de la Rose».

Ce livre est intriguant. Ce n'est évidemment pas négatif. Il éclaire ce mois d'avril morose tant il est vrai que les sorties sont d'une grande pauvreté. Le dessin est très original et c'est déjà bien. Le découpage des planches est aussi différent. De grandes cases. Peu de texte. Une colorisation aussi minimaliste que soutenue. C'est très particulier mais pas inintéressant. L'histoire sort des normes. Bref tout est différent et cela suffit déjà pour retenir l'attention. Ce récit tout en nuance se dévoile au fur et à mesure. Les personnages sont bien définis. C'est rondement mené. On passe un agréable moment et cela suffit à notre bonheur. C'est un 288 pages en format 190 x 260 mm. Ce livre est sorti le 8 avril.

Néjib est né en Tunisie en 1976. Il suit une formation de graphiste aux Arts Déco de Paris. Il prend donc naturellement un job de graphiste dans l'édition. Il publie en 2010 son premier livre pour enfants, «L'Abécédaire zoométrique». Il signe avec «Haddon Hall - Quand David inventa Bowie» sa première bande dessinée. IIIe siècle

Stupor Mundi de Néjib chez Gallimard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires