Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 17:05

Le synopsis de Glénat :

« La vie d’Alena est un enfer. Depuis qu’elle est entrée à l’internat, elle se fait harceler tous les jours par Philippa et les filles de sa bande. Mais Joséphine, sa seule amie, n’a pas l’intention de la laisser subir ce calvaire plus longtemps. Puisqu’Alena ne rend pas les coups, puisqu’elle ne peut pas compter sur l’aide du conseiller d'orientation ou du directeur de cette maudite école, Joséphine va devoir prendre les choses en main elle-même. Mais il y a un problème : ça fait un an que Joséphine est morte. »

Les histoires de revenants et d’amis secrets qui se révèlent être des fantômes sont nombreuses Nous nous sommes tous construits avec de telles histoires. Cela peut laisser penser que c’en est une de plus. Ce n’est pas le cas. La narration est déjà bien menée. Le suspense est géré et le découpage des planches amène de la fluidité et dans le même temps assure un rythme adapté. Le style est superbe. C’est réaliste et extrêmement précis dans le trait. La colorisation est très personnelle et Oncle Fumetti l’a beaucoup appréciée. Elle est très réussie. Le travail sur les ombrages est du même acabit. Bref c’est une jolie BD sur un thème que l’on aime tous. Il n’y a pas de raison de s’en priver.

Kim W. Andersson, auteur suédois, est le créateur du comics romantique et fantastique Love Hurts. Après plusieurs années de publication en Scandinavie, il entre sur le marché international chez Dark Horse, où The Complete Love Hurts puis Alena sont édités. Kim travaille actuellement sur Astrid, un nouveau comics de SF dont l’héroïne est une nouvelle fois une jeune femme.

Alena de Kim W. Andersson chez Glénat

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

commentaires