Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 06:28

Le synopsis de Futuropolis :

 

« Dans l’archipel de Lamu, au large du Kenya, Naim, un orphelin de 11 ans habite chez sa tante Maïmounia, qu’il adore. Refusant d’aller à l’école coranique car peu enclin à la discipline, il préfère l’école buissonnière, et malgré son frère Hassan qui le course régulièrement, il passe son temps à flâner, déambuler et traîner dans les faubourgs de la ville, vivant de petites magouilles. D’un naturel curieux, ouvert à la vie et aux autres, chaque moment de ses journées, chaque rencontres qu’il fait, lui donnent matière à réfléchir avec le bon sens qui le caractérise. Il croise ainsi Günter, un capitaine de marine hollandais, échoué sur ces côtes pour cause de trafic illicite de hash, qui se doit de trouver dare-dare 70 000 dollars afin de récupérer et son navire et ses papiers. »

 

kililana-song-bd-volume-1-simple-38845.jpg

 

C'est à une histoire en deux parties que nous convie Benjamin Flao. L'Oncle a choisi de vous présenter ce tome 1 qu'il a parcouru. Ce livre est beau. Pour commencer l'auteur est un excellent narrateur. Il sait nous emmener dans le sillage de son héros le jeune Naïm. Ce jeune Kenyan est le personnage central de ce voyage au long cours. Il est le prétexte pour Flao à nous présenter toute une galerie de personnages qui règlent leurs affaires dans ce pays où tout est encore possible. Il est aussi le prétexte à visiter le pays loin des plages privés dans grands hôtels à touristes et des safaris de pacotille. Le dessin est fin et certains se prêtent à penser que le style de Benjamin Flao est très proche de celui d'Hugo Pratt. Il y a des ressemblances mais Oncle Fumetti préférera penser que l'auteur a son trait qui est éblouissant. Sa mise en page et sa colorisation sont élégantes et simples mais réussies. En tout cas, ce livre est attachant et se déguste avec plaisir. Il est déjà sorti. Vivement la suite.

 

Benjamin Flao est breton et est né en 1975. Dès 14 ans, il s'inscrit à l'école Saint Luc de Tournai. Il joint ensuite l'école de graphisme publicitaire de sa ville de naissance, Nantes. En 2002, il publie un premier carnet de voyage « Carnet de Sibérie » avec Bernard Buigues chez Glénat. Il reçoit un prix à Clermont Ferrand pour cet ouvrage. Il collabore par la suite avec Gallimard, avec Glénat et Scharff en 2007 pour Erythrée ou Dabitch déjà chez Futuropolis en 2007 puis en 2009 pour « mauvais garçons » en deux tomes. Depuis une dizaine d'années il n'arrête pas de travailler et l'on ne s'en plaindra pas.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD