Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 06:40

Le synopsis de Delcourt :

 

« Un nouveau pensionnaire dans la résidence. Comme beaucoup, il fait la gueule. Comme beaucoup, il se sent abandonné. Et comme beaucoup encore, il pense aller plutôt bien, avoir toute sa tête. Ernest se trompe, car Alzheimer est déjà là. Quant à ses nouveaux voisins, ils constituent la galerie de personnages habituelle : des assistés fatigués, attendant les repas, et roupillant à tout bout de champ. Un seul paraît alerte et malin : Émile. Tant mieux, il partage sa chambre. Avec son esprit critique acerbe et son égoïsme impudique, il donne l’impression à Ernest de pouvoir changer les choses... »

 

la-tete-en-l-air-bd-volume-1-reedition-45959.jpg

 

 

Ce très joli livre est la réédition de l'album « Rides » paru en 2007. Il ressort à l'occasion de la sortie du film d'animation qui en est tiré. Ce film est déjà très primé. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore c'est l'histoire de Ernest, monsieur âgé, qui est atteint par la maladie d'Alzheimer et qui est placé en «institut » plus familièrement dans une maison de retraite, par ses enfants. S'ensuit la description de la vie dans ces endroits, de ces personnages qui s'y trouvent, de leurs styles de vie et surtout de leurs relations. Le personnage d'Ernest rencontre également Emile, autre habitant qui a une vision et un dynamisme autre et qui révolutionne, ou semble pouvoir changer la vie. Nous suivons le parcours d'Emile entre sa lucidité sur son état et la progression de son mal.

C'est un livre témoignage sur la vie en maison de retraite. C'est aussi un témoignage sur la maladie d'Alzheimer. Un livre qui parle de la fin de vie que l'on réserve à «nos anciens ». Ce n'est pas un livre triste mais grave oui. La vie dans ces résidences est bien restituée. La vision des personnels soignants qui n'ont pas la vie facile mais semblent parfois détachés des choses, sans doute pour se protéger, est bien rendue. C'est touchant, poignant parfois et aussi drôle. Instructif sûrement. A découvrir ou à redécouvrir.

 

Paco Rocaest espagnol. Il est un des leaders de la nouvelle vague de la BD de ce pays qui rend compte et s'interroge sur la société humaine. Ces livres sont autant d'études sociologiques sur nos sociétés. Il a dessiné et conçu puisqu'il est dessinateur et scénariste, un livre sur Salvador Dali qui est une référence « le jeu lugubre », paru chez La Cupula. En France outre Delcourt, il a collaboré avec l'éditeur Six pieds sous terre pour Le Phare.


 

pacoroca2.jpg

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires