Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 16:08

logoACBD-blanc

 

Voici quelques données et informations qu'Oncle Fumetti a pu tirer des études faites au fil des années par l'Association des Critiques et Journalistes de Bande Dessinée autrement appelée ACBD (ww.acbd.fr). A noter que ces chiffres concernent la BD sur la zone francophone européenne.

 

Ci-dessous, le nombre de livres de bande dessinée produits lors de 6 dernières années :

 

2007 : 4313

2008 : 4746

2009 : 4863

2010 : 5165

2011 : 5327

2012 : 5565

 

Depuis plusieurs années, on remarque un accroissement de la production de livres de BD. L'offre de BD croît sans que l'on sache trop d'ailleurs si c'est vers plus de qualités. Il n'en reste pas moins vrai que le public étant atomisé les éditeurs font en sorte de donner satisfaction au plus grand nombre. On remarquera entre 2007 et 2012 une augmentation de l'ordre de plus de 29% du nombre de livres produits en plus soit 1252 livres, ce qui est très important. 

 

 En 2007, il existait 254 éditeurs de BD contre 326 en 2012. On remarque un accroissement fort du nombre d'acteurs sur ce marché spécifique (+28%) . En revanche le marché évolué vers plus de concentration puisque 15 groupes en 2007 contrôlait 70% du marché alors qu'il en va tout autrement en 2012 ; l'année dernière 4 groupes contrôlaient maintenant 45% de la production. Des groupes ont fusionné ou se sont rachetés les uns les autres. La polarisation du marché est donc importante. On se souviendra de l'achat de Soleil par Delcourt ou de l'achat de Flammarion par Gallimard et donc des marques Casterman, KSTR, Futuropolis ou Fluide Glacial.

 

Voici les 4 « Gros » et leur importance par ordre décroissant. Ils représentent 45 % de la production :

 

  • Le Groupe Delcourt avec 906 albums représente 16,8 % de la production. Il est le premier en volume et le deuxième en chiffre d'affaires,

  • Le Groupe Média-Participations (Dargaud, Le Lombard, Dupuis...) est le plus important sur le plan économique et il représente avec 783 albums ; 14,07 % de la production,

  • Le Groupe Glénat (Vents d'Ouest, Glénat, Drugstore même si ce label a été abandonné) avec 478 titres représente 8,59% du marché en production,

  • Le Groupe Gallimard avec son achat (Flammarion) devient le 4e groupe en taille avec 330 titres et 5,93 % de la production.

Vous trouverez ci-dessous les cinq meilleures ventes en 2012 :

 

  • Titeuf 13 de Zep avec : 1 000 000 d'albums,
  • Lucky Luke 5 de Achdé, Pennac et Acquaviva avec : 450 000 albums,
  • Largo Winch 18 de Van Hamme et Francq avec : 440 000 albums,
  • Blake et Mortimer 21 de Yves Sente et André Juillard avec : 440 000 albums,
  • XIII 21 de Yves Sente et Youri Jigounov avec : 350 000 albums.

Les 322 autres éditeurs se partageront les 50% restants du marché avec des volumes différents et des positionnements autres. On peut donc s'attendre à une lutte plus accrue et plus forte en 2013 et dans les années qui suivront. Les challengers ayant grossis même si, et encore une fois, le marché est très polarisé et le lectorat plus frileux à investir dans des livres compte tenu de la crise économique. Que les meilleurs gagnent et que les produits de qualités et originaux puissent apparaître dans les présentoirs de nos libraires favoris, foi d'Oncle Fumetti.

 

Merci à Gilles Ratier, le secrétaire général de l'association et à ses équipes pour ces chiffres que vous pouvez retrouver sur leur site www.acbd.fr.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires