Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 09:55

Le synopsis de Soleil :

 

«Amateur d’histoires de complot et fumeur invétéré, Charlie Northern est sans doute l’un des meilleurs détectives de Scotland Yard. Comment aurait-il pu imaginer que la venue impromptue d’un ami allait bouleverser sa vie ? Cet ami, un jeune cardinal, lui annonce la mort mystérieuse d’un haut dignitaire du Vatican, successeur présumé du Pape. Destination : Rome ! Trouvera-t-il des indices au cœur de ces bâtiments réputés pour conserver leurs secrets ? Nul ne sait, mais certaines personnes semblent avoir des choses à cacher… »

 

revelation01_53471.jpg  9782302003309.jpg

 


C'est à un voyage inhabituel que vous invite Oncle Fumetti. Trois artistes américains ou de culture nord-américaine de la Bande Dessinée collaborent pour nous livrer une œuvre à part. Ce dyptique est initialement paru aux Etats Unis au début des années 2000 chez Dark Horse. A la date de la sortie des livres, leurs carrières ont déjà pris leurs envols et les trois auteurs sont déjà des créateurs confirmés. Ils collaborent après s'être rencontrés lors de conventions ou lors de leurs vies professionnelles chez Marvel ou DC Comics. Leur travail en commun sur cette mini-série est excellent. Peu médiatisée et c'est malheureusement courant dans l'univers de la BD, cette œuvre est un peu passée inaperçue sauf pour leurs fans et pour les rats de bibliothèque. Oncle Fumetti en est. Il est fan de Umberto Ramos et avait découvert ce travail en son temps. C'est le moment de le remettre en lumière. Le scénario est original. Le héros est très typé. Son profil psychologique est intéressant. Il est attachant. Paul Jenkins construit une intrigue riche au rythme bien mené. Umberto Ramos a un style graphique bien à lui, maintenant très identifié et même copié. Il est un précurseur et il a renouvelé le style des comics américains. Il a un leadership incontesté. Il sait mettre en valeur le travail du scénariste. Il a un regard très pointu, cinématographique avec de grands plans, des contre-plongés assez renouvelées, de larges cases. Le coloriste est plus qu'au niveau. Il sait traduire en couleurs le travail de ses deux complices en mettant en valeur le trait de Ramos et en accentuant la mise en scène de Jenkins avec les tons appropriés. Du grand art. En résumé, une œuvre produite par les Maîtres de la nouvelle génération du comics US. A redécouvrir.

 

Paul Jenkins est né en 1965. Il est britannique. Il collabore avec la Marvel. Il a scénarisé The Incredible Hulk et Wolverine. Il travaille sur Hellblazer pour DC. Il reprend avec Jae Lee la série Inhumans pour laquelle il reçoit un Eisner Award. Il travaille aussi dans le milieu des Jeux vidéos, notamment sur God of War.

 

Umberto Ramos est en 1970 au Mexique. Il est un dessinateur de comics. Il travaille chez DC Comics comme chez Marvel. Il explose avec Crimson. Son style est caractéristique. Il a renouvelé le graphisme des Comics US.

 

Leonardo Oléa est un coloriste mexicain. Il a une complicité professionnelle avec ses deux collègues assez unique. Ils ont remis le couvert sur Fairy Quest paru chez Glénat en 2012. 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires