Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 08:13

 

Le synopsis de Grand Angle :

 

« Janvier 1912. Quatre jeunes parisiens sont conduits dans une lointaine campagne. Condamnés à diverses peines, ils rejoignent la colonie pénitentiaire agricole "Les Marronniers". Les poulbots vont découvrir et apprendre de nouvelles règles dans ce lieu que l’on appellera plus tard les "bagnes d’enfants". L’injustice et la violence, mais aussi l’amitié et la solidarité, constituent le quotidien des colons. Jean a ses secrets, Adrien ses doutes, Miguel ses blessures, Honoré un caractère bien trempé… Et nos héros refusent d’être écrasés par le système pénitentiaire. D’autant plus qu’à l’échelle de ce microcosme social, ils ont chacun leurs projets… »

 

 

jyHVw_INNOCENTS_COUPABLES_T1.jpg

 

 

Laurent Galandon 2... Eh oui ! Oncle remet le couvert pour un travail de ce scénariste. Un deuxième livre de Galandon sort ce mois chez Grand Angle. Cette fois-ci il est accompagné par la dessinatrice Anlor. Ce livre met en lumière, et l'on sait que c'est une « marotte » de ce scénariste, un angle peut connu de la société humaine au cours de son histoire. Les pénitenciers pour mineurs au début du XXe siècle. Les maisons de correction. On aborde ce sujet par le biais de la vie de garçons que l'on voit entrer dans un de ces lieux. S'ensuit suite une série d'aventures et de mésaventures. On y découvre la violence de la société bien pensante de cette époque. Une forme de misère humaine. Le dessin d'Anlor est élégant. Il est joliment colorisé. Encore une fois le dessin fait passer le message et l'étude sociologique de cette époque avec efficacité. Le récit est agréable et passionnant. Fumetti a aimé. Le livre est dans les bacs.

 

Anlor a étudié aux Arts Décoratifs de Paris. En 2001 elle réalise un court métrage primé plusieurs fois.Les innocents coupables est sa première BD

 

_normal_g9kwF_Anlor.jpg    normal B1Z Galandon

 

Laurent Galandon est en premier lieu photographe. Il se dirige en suite vers le cinéma d'art et d'essai. Il s'attache à travailler dans la bande dessinée mais en prenant le prétexte de l'Histoire pour nous narrer des événements ou en prenant des thématiques poignantes et fortes comme le génocide arménien, la vénus du Dahomey. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires