Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 05:11

0-copie-1.jpg

 

On ne mesurera jamais tout à fait la contribution de l'Allemagne au 9ème art. En effet, le profane ne réalise pas tout à fait que deux des Grands Anciens de cet Art sont allemands d'origine. Il en va ainsi de Wilhelm Busch, créateur de « Max und Moritz » mais aussi de Rudolph Dirks son quasi- contemporain. C'est à ce dernier que nous allons nous intéresser. Pour le premier, le Vieux Fumetti vous renvoie à sa chronique daté du 1er avril 2011. Donc...Rudolph Dirks. Il est né à Heide en Allemagne en 1877. Il migre pour les Etats Unis en 1884 avec sa famille. Son père sculpteur a choisi Chicago pour s'installer. Assez rapidement le jeune Rudolph se découvre un talent pour le dessin et s'installe à New York avec son frère Gus. Il décide d'adapter les personnages lus dans son enfance et qui sont l'objet d'un véritable culte dans son pays d'origine, « Max und Moritz ». Ils les rebaptisent « Katzenjammer Kids » et les proposent non sans les avoir quelque peu adaptés au lectorat américain. Les comics-strips seront publiés dans le New York Journal de William Hearst dès 1897. Par la suite Dirks se brouille avec Hearst et va proposer ses héros à Joseph Pulitzer qui a un journal concurrent. Il s'en suivit un procès mémorable entre les deux magnats de la presse new-yorkaise. Deux séries parallèles paraîtront. Une rareté dans le monde de l'édition. Les « Katzenjammer kids » content les aventures de deux garçons qui évoluent dans un pays tropical inconnu et qui poursuivent de leurs turpitudes d'autres personnages que sont le Capitaine, l'Astronome ou leur cousin Oscar. Ils sont sous la garde de leur tante qui dans la version initiale est leur mère. Ils auront aussi pour nom Hans et Fritz selon la version anglo-saxonne. Dans la version « Pulitzer » la série  «Katzenjammer Kids » se transforme en « The Captain and the Kids ». On les connaît en France sous le nom de Pim Pam Poum. Ils sont appelés initialement « Les garnements » Dès 1938, ils sont publiés sous le nom de Pim Pam Poum dans le journal de Mickey. Ils connaîtront un énorme succès...Le dessinateur américain Harold Knerr dessina la série de 1912 à 1949...Pour information, Katzenjammer signifie «Chats qui pleurent » et désigne de manière argotique « la gueule de bois ». Ils étaient encore publiés en 2010 soit une longévité de 113 années. L'éditeur Michel Lafon les a réédité en octobre en ressortant certaines des meilleures planches

 

eb_forschung-rudi.jpg  Katzenjammer1901.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires