Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 07:22

Le synopsis de Le Lombard :

 

« Le Mage Azzalepstön a convaincu Louve de dissocier sa personnalité afin d'éliminer toute violence en elle. Mais elle se sent prise au piège et veut réunir ses 2 moitiés. Elle tente alors de récupérer sa vraie personnalité tandis que sa « part sauvage » veut retrouver la main du dieu Tyr pour le compte du Mage, qui pourra alors augmenter ses pouvoirs. En échange de cette main, sa « part sauvage » obtiendra une liberté totale, ce qui signifie la mort de la véritable Louve ! »

 

album-cover-large-17598.jpg

 

Voici une année le Vieux Fumetti écrivait une chronique sur un album qui paraissait en marge de l' Odyssée de Thorgal. L'année dernière l'album était sorti le 4 novembre...Presque une année. Que dire sur cet opus II des aventures de Louve. Il est de qualité. Il semble de la «mayonnaise » prenne autour de ce personnage. Le Lombard ne s'était pas trompé en confiant cette série à Yann et à Monsieur Surzhenko. Fumetti écrit Monsieur parce qu'il est très enthousiaste devant le travail de cet artiste encore trop sous employé. On reprend très vite le fil de l'histoire et c'est avec un plaisir non dissimulé que le Vieux s'est installé dans son fauteuil club en parcourant cette BD de bonne facture. Il va bien entendu vous laisser découvrir l''histoire. Le livre sort le 16 novembre. De belles ventes en perspective pour les libraires.

 

 

Yann est insaisissable. Né à Marseille le 25 mai 1954, ce personnage d’origine bretonne est installé à Bruxelles. Il goûte jeune aux joies de la publicité et de l'architecture avant d’intégrer le monde de la BD en réalisant seul quelques "Cartes Blanches"  pour le journal de Spirou en 1974. Son association avec Conrad est prolifique et réussit. Yann comprend rapidement que le dessin ne permet pas la réalisation rapide de toutes les idées qui bouillonnent en lui. On le verra ainsi apporter son punch à notamment Yslaire (le premier épisode de "Sambre"),  Batem et André Franquin ("Le Marsupilami"), Morris ("Lucky Luke"). Après avoir placé ses pions chez presque tous les éditeurs, il rentre par la grande porte chez Dupuis en écrivant des récits épiques pour René Hausman dans "Aire Libre" ("Les Trois cheveux blancs" et "Le Prince des écureuils"). Aujourd'hui, Yann est sans conteste l'un des scénaristes incontournables de la profession.

 

Roman Surzhenko est né en 1972. Il a un parcours très riche en Russie et en Ukraine. Malheureusement la richesse de son travail n’est pas parvenu jusqu’à nous.  En 2009, les Humanoïdes Associés en France lui confient la reprise graphique de la Meute de l'Enfer avec Philippe Thirault, après les départs successifs de Christian Hojgaard et Drazen Kovacevic, ce dernier n'ayant pas souhaité poursuivre la réalisation du quatrième tome.  Ses préférences en matière de style vont pour le style réaliste européenne. Ses favoris sont notamment  Serpiery, Gimenez, Rosinski, Manara, Giraud, Bilal… Youri Jigounov. De belles références.

 

Graza est connue pour avoir mis en couleur des albums de Thorgal. Née en Pologne, elle a suivi des cours de dessin et peinture à l'Académie des Beaux-Arts de Cracovie. C'est là qu'elle rencontre Kas, futur dessinateur de la série "Hans". Celui-ci deviendra son époux. Elle s’installe en Belgique avec lui.

 

yann-I100x130.jpeg   9707_roman-surzhenko.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires