Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 06:36

le synopsis de Casterman :

 

« Dans un univers en partie animalier dont l’histoire semble avoir suivi un cours très semblable au nôtre, le soldat Otto Listig perd ses deux mains lors des combats qui sévissent dans les tranchées de la guerre de 14-18. Une dizaine d’années plus tard, à Retropolis, Otto s’est reconverti en entrepreneur de spectacles nocturnes et canailles, avec la complicité d’une sorte de cyclope féminin, Oedipa, qui l’aide à surmonter son handicap. Mais Otto ne se contente pas de frayer avec les milieux interlopes : secrètement, il n’hésite pas à vendre certaines de ses filles à un politicien très inquiétant, dont les ambitions sont apparemment sans limites. C’est dans ce contexte qu’il fait la connaissance de Polly, une héritière délurée au tempérament rebelle : elle vient d’échapper à la surveillance presque militaire du chaperon qui la tient sous sa coupe depuis dix ans…»

 

9782203020603_cb.jpg

 

 

Etrange univers que celui-ci se dit Le Vieux Fumetti. C'est dans un monde à la Tim Burton que nous entraîne Miss To. Ce livre est dérangeant. Il sort des normes et c'est bien. La créatrice nous propose une sorte de conte philosophique. Il s'agit des aventures d'un soldat démobilisé après avoir été blessé gravement durant la Grand Guerre. Il rencontre une jeune ado, Polly, en rébellion, brillante, insolente autant qu' anarchique. La rencontre s'avérera détonante. La plongée dans ce monde partiellement animalier ajoute à l'intérêt à cette œuvre. Cette création, la première de cette scénariste dessinatrice, a bien sa place dans la collection KSTR. Fumetti trouve une réelle ambition au travail de cette jeune femme talentueuse dont on se demande ce qui est le plus remarquable ; le trait ou la plume. Le dessin est original et l'utilisation des couleurs est habile. On sort un peu ébouriffé de cette lecture. C'est complexe et il faut mieux le relire pour en tirer le maximum de la substance proposée...Comme un bon film que l'on redécouvre en détaillant le jeu des acteurs ou pour redécouvrir le montage. En résumé une œuvre intéressante qui réveille le monde parfois un peu ronronnant de la BD. C'est très bien ainsi. C'est un 120 pages en format 19x28. Il sort le 14 novembre.

 

Anne-Laure To nous vient du monde de l'animation. Elle a fait l'école parisienne des Gobelins l'école de l'Image. C'est une spécialiste de la 3D. Elle est parisienne. Rétropolis est sa première bande dessinée.

 

_DSC3883.jpg 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD