Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:14

Le synopsis de Futuropolis :

 

 

«Olivier Morel a réalisé un documentaire, L’Âme en sang, qui donne la parole à six vétérans — des fantômes hantés par des fantômes —, qui portent l’insupportable de ce qu’ils ont vécu : vu et fait en Irak. Ce film poignant, utile, diffusé sur Arte en 2011, et dans de nombreux festivals aux États-Unis et en Europe, rappelle que le nombre de suicides de vétérans est aujourd’hui supérieur à celui des soldats tués sur le sol irakien. Ils sont 70 000 vétérans aux USA, dont 22 mettent fin à leur vie chaque jour. Mai 2010, le tournage est fini et Morel est frustré car il n’a pas pu tout mettre: le passé, l’inconscient, l’imagination, le rêve, les projections psychotiques…, ne peuvent pas faire partie de la dramaturgie documentaire. Un ami commun le met en relation avec Maël. Après avec vu son film et ses carnets de repérages, Maël, tout à la fois enthousiaste et plein d’incertitudes et d’interrogations quant à la responsabilité qu’il endosse, décide de faire une bande dessinée. Cet album n’est pas le livre du film. Il raconte l’histoire du film. »

 

COUV_REVENANTS_WEB.jpg

 

 

C'est un livre coup de poing que l'on feuillette aujourd hui. Une œuvre atypique et vraisemblablement très complexe à mettre sur le papier. Pourtant c'est une réussite. Ce roman graphique fruit de la collaboration entre le dessinateur Mäel et le cinéaste Olivier Morel est passionnant. C'est prenant aussi. Après les vétérans du Viet Nam, voici le récit du retour à la vie courante des vétérans de la guerre en Irak. Les deux auteurs font témoigner des hommes. C'est poignant et assez effrayant. La qualité graphique est là mais elle s'efface devant le récit. C'est bien mis en page et c'est édifiant. Alors bien sûr certains vont dire, ils sont allés faire leurs métiers. Ce pour quoi ils étaient payés et ce à quoi ils s'étaient engagés. Certes. Mais le sort des hommes est important à prendre en compte. Dans ce livre on apprend également à connaître et à comprendre le travail de Olivier Morel. C'est

un de ces livres à tiroir que l'on lit et que l'on relit. C'est très intéressant. C'est à découvrir. Une BD-reportage comme il en existe de plus en plus. C'est cela aussi la BD. Un support pour l'information

et le journalisme. C'est sorti depuis septembre.

 

Olivier Morel est franco-américain. Il vit aux Etats Unis. Il est cinéaste et auteur de séries radiophoniques. II est enseignant en littérature comparé et en français à l'Université de Notre Dame.

 

Mäel à 37 ans et vit à Valence. Il est musicien mais aussi dessinateur de Bandes Dessinées. On l'a découvert avec des publications chez Dupuis, Delcourt ou avec le premier tome de Notre Dame La Guerre en co-production avec Kris chez Futuropolis déjà. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires