Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 14:05

Le synopsis de Le Lombard :

 

 

«Alors que Thorgal, à bord du Bateau-Sabre, se dirige vers Bag Dadh à la recherche d'Aniel, la belle et mystérieuse Salouma lui apprend que les Magiciens Rouges ont condamné son fils à mort afin qu'il renaisse en tant que Maître des Magiciens Rouges. Salouma lui raconte l'histoire de la ville de Bag Dadh et de la Confrérie des Magiciens Rouges. A la lumière de ce récit, Thorgal se trouve face à un dilemme : sauver son fils ou sauver Bag Dadh de la tyrannie ? La vie de son fils vaut-elle la souffrance d'une ville entière ? ».

 

9782803632992-couv-I325x456  9782803633456-couv-I325x456

 

  L'album 34 de Thorgal est sorti. Alors ?! Est-ce une réussite ou est-ce un album de plus ? A notre

époque qui voit plutôt l'émergence de One shots, de dyptiques ou de tryptiques il est méritoire

de voir une série durer depuis aussi longtemps. Nous devons nous souvenir que ce personnage a vu le jour en 1977 et sûrement un peu avant. Il a franchi les années et pas des moindres puisque les possibilités techniques ont fortement évolué et que les modes balaient avec vitesse les créations les plus intéressantes. A ce titre ce que nous vivons au gré des aventures de ce viking

est rare et il faut le saluer. Maintenant tout repose sur le talent des scénaristes, des dessinateurs mais pas que...Les spécialistes du marketing ont aussi leurs places dans ce succès. Avoir pu ou avoir voulu voir se différencier la saga en l'éclatant en trois voies est brillant. Avoir su mettre en parallèle mais sans compétition des talents comme ceux de Surzhenko, De Vita et Rosinsky est très fort. Assurer la cohérence des scénarios entre Yves Sente et Yann est une preuve de maîtrise et d'intelligence. Reste cet album, il est intelligemment construit.Il distille les nouveautés, les rebondissements tout en dévoilant petit à petit les informations sur les secrets du héros. On peut juste déplorer que le dessin décline un peu. Si on compare les albums, le graphisme est moins précis. Les physionomies sont moins fortes. C'est sûrement du au passage de la technique à la plume vers la peinture à l'huile dans sa création. Toutefois Oncle Fumetti ne se permettra jamais de remettre en cause le travail de Rosinsky qui est et reste un formidable créateur et dessinateur. Nous continuerons donc à chouchouter notre addiction avec plaisir. A noter que l'album est proposé en deux versions, voir nos illustrations.

 

Yves Senten'est plus à présenter. Il est diplômé de l'American High School de Chicago.Il est licencié en Affaires publiques et Internationales. Le droit menant à tout, il se tourne vers la Bande Dessinée et l'écriture. En 1991, il devient rédacteur en chef des différents magazines de l'éditeur le Lombard. Il rénove cette maison tout en ne renonçant pas à ses scénarios. Il reprend avec brio les destinées de Blake et Mortimer pour Dargaud. Il prolonge le travail de Jean Van Hamme en reprenant le scénario des aventures de Thorgal chez Le Lombard.

 

Grzegorz Rosinski est polonais. Il arrive en Belgique en 1976. Il avait déjà une carrière très aboutie dans son pays d'origine. Il se frotte au style «franco-belge ». Il rencontre Jean Van Hamme avec lequel il crée Thorgal en lui donnant sa physionomie. La success-story commence. Cela ne l'empêchera pas de créer en parallèle ; Hans, la complainte des landes perdues ou le Grand Pouvoir du Chinkel avec Dufaux ou Duchateau.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires