Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 09:26

Le synopsis de Casterman :

 

 

«Une nuit en pleine mer, un grand navire à voiles, le Typhaon, recueille in extremis Eleonore Bridgers, naufragée à la dérive sur un canot. Hantée par ce qu’elle vient de vivre, la jeune femme reprend des forces, intriguée néanmoins par l’atmosphère qui règne à bord. Pourquoi l’équipage l’évite-t-il avec autant d’empressement ? Qui sont le gardien des algues et ses fantastiques créatures marines, que le Typhaon combat avec autant d’énergie dans la mer des Sargasses ? Pourquoi aucun matelot n’est-il jamais autorisé à rester à terre ? Et comment expliquer que le navire semble se précipiter au devant des tempêtes ? Le lieutenant Vernon Milburn, le seul à avoir témoigné de l’intérêt à Eleonore, entreprend de lui raconter la véritable histoire du Typhaon… »

 

Couv 187262

 

C'est le mois de Guillaume Sorel et c'est une bonne idée qu'a eu Casterman que de rééditer son Typhaon développe avec Dieter. Oncle Fumetti précise que le dessin est de Sorel ainsi que la couleur et le scénario de Dieter. Cette œuvre parue entre 2000 et 2001 revient dans Univers d'auteur. Il est remarquable de constater que le travail graphique de Sorel était déjà à l'époque si abouti. C'est une bonne idée donc de redonner au public la possibilité de redécouvrir ou de découvrir cette belle œuvre présentée en dyptique à l'époque. Il s'agit là d'une intégrale. C'est donc un 82 planches. C'est un vrai plaisir de parcourir ce travail dans sa totalité. L'histoire est envoutante, l'atmosphère est pesante, prenante. Le huis clos qu'offre le navire est propice à toutes les intrigues, à toutes les explorations de l'âme humaine. Oncle Fumetti est friant de beaux dessins, de belles atmosphères, comme c'est le cas. Le scénario est alambiqué à souhait. Il y a une belle énergie autour de ce livre. Prenez le temps de le parcourir et de le lire. C'est un bel ouvrage à posséder dans sa bibliothèque. Oncle Fumetti vous propose les couvertures des albums initiaux en bas de cette chronique.

 

Guillaume Sorel est né à Cherbourg en 1966. Il enchaîne les écoles et notamment l’École supérieure des Beaux-arts à Paris. Il nous propose des livres depuis une dizaine d'années et par exemple le très beau « Les derniers jours de Stephan Zweig » déjà paru Casterman.

 

Didier Teste dit Dieter est né en 1958. Il publie son premier album en 1987 chez Milan avec Michel Plessix : La Déesse aux yeux de jade. Il publie des projets par la suite chez Glénat et Delcourt. Il collabore avec Emmanuel Lepage. Dieter s'attache à toujours donner une dimension et une vraie densité humaine à ses personnages. Il multiplie les collaborations, entre autres avec Guillaume Sorel ou Emmanuel Moynot avec lequel, il réalise la série Vieux Fou.

 

Couv_4677.jpg  Couv_4678.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article

commentaires