Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 07:42

Glénat publie avec Fayard une collection sur des personnages historiques. Deux albums sont déjà sortis sur Philippe Le Bel et Vercingétorix. D'autres albums sont attendus dans les mois qui viennent. Oncle Fumetti souhaite en savoir plus... Cedric Illand le responsable éditorial de la Collection pour Glénat répond à nos questions.


 

album-cover-large-21909.jpg   Philippe-le-bel-1

 

Bonjour Cédric Illand, des livres sur des personnages historiques en BD ce n'est pas nouveau. Pourquoi recommencer et en sortir de nouveaux ?

 

Les bandes dessinées historiques existent depuis des décennies et ont marqué certaines générations. Ainsi, les histoires de l’oncle Paul en regorgeaient, les collections de Larousse dans les années 70 (L’histoire de France en BD, La découverte du monde en BD, l’histoire du Far West en BD) sont à l’origine de quelques vocations d’historiens. La collection Vécu chez Glénat a fait les belles heures de la bande dessinées des années 80 & 90. A chaque époque correspond une approche historique tenant compte des connaissances du moment. De la même manière, les choix artistiques et narratifs correspondent à leur époque.

 

Nous avons souhaité proposer une nouvelle approche qui corresponde à un public d’aujourd’hui, c’est-à-dire au goût pour une bande dessinée moderne, dynamique, avec de jeunes auteurs mais aussi avec la volonté de respecter la recherche historique. L’histoire est une science humaine, c’est-à-dire mouvante.

 

Pourquoi cette collaboration avec Fayard ? Quelles en sont les motivations ? Économique ? éditoriale ? Pour cibler un lectorat particulier ?

 

Nos deux maisons collaborent de manière occasionnelle depuis quelques années maintenant et nous avions l’envie d’un nouveau partenariat sur la thématique de l’Histoire qui fait partie de l’ADN des deux éditeurs. Nous avons convenu après quelques discussions de travailler autour du concept de la biographie historique en BD.

 

Dans notre approche, nous souhaitions pouvoir nous appuyer sur des historiens spécialistes accompagnant de manière très fortes des auteurs de BD. Ces historiens sont, dans le cadre de cette collection, des co-auteurs et non de simples préfaciers ou conseillers.


De leur côté les éditions Fayard souhaitaient ouvrir l’Histoire un public plus large. Le marché du livre d’Histoire présente à la fois un effritement important des ventes des ouvrages de référence et un appétit manifeste d’un public élargi pour des ouvrages de vulgarisation, comme en témoignent, par exemple, les succès de François Reynaert, Stéphane Bern, Franck Ferrand et autres.

 

Cette collection est destinée à répondre de manière exigeante à cette demande : elle vise à allier les meilleurs spécialistes de chaque période, tous reconnus comme tels par leurs pairs, avec des scénaristes et dessinateur qui auront la charge de proposer des récits vivants, fondés sur les dernières avancées de la recherche historique. Les amateurs de BD et de livres d’Histoire y trouveront leur compte, mais aussi les plus jeunes et les enseignants toujours en quête de supports nouveaux pour transmettre l’appétit de savoir.

 

 

 HISTOIREcvCHARLEMAGNE  HISTOIREcvJAURES

 

Comment sont choisis les personnages traités ? Vercingétorix, Philippe Le Bel...puis Jaurès, Soliman, Saint Louis ou Charlemagne ? Pourquoi ceux-là ?

 

Nous avons établi de concert avec les éditions Fayard une assez longue liste de personnages importants qui ont fait l’Histoire. Nous avons convenu que dans un premier temps nous proposerions des hommes politiques, rois, reines… qui sont emblématiques d’un moment historique et liés à la construction des États et institutions politiques.

 

Nous avons donc – pour le moment – laissé de côté des personnages tels que Einstein ou Léonard de Vinci, tout aussi important historiquement. Sur la base de cette liste, les auteurs BD ont choisi les personnages qui les inspiraient le plus, car nous souhaitions que ce soit à chaque fois une vraie œuvre d’auteur, malgré les contraintes et éviter le travail de mercenaire.

 

Les équipes qui conçoivent les albums, sont diverses dans leurs composantes. Comment sont-elles constituées ? Est-ce que le fait qu'elles soient constituées d'artistes différents ne nuit pas à l’homogénéité de l'ensemble ?

 

Pour chaque personnage, nous avons constitué une équipe indépendante constituée d’historiens, de scénaristes et de dessinateurs. Les associations historiens & auteurs sont imposées par nous, chaque coéditeur proposant les auteurs dans son registre. Il y a parfois des exceptions comme Jean Tulard, historien spécialiste de Napoléon et Noël Simsolo qui sont amis depuis des années, liés par leur passion commune pour le cinéma mais sinon, historiens et auteurs de BD viennent d’univers différents et ne se connaissent généralement pas. En ce qui concerne les associations scénaristes/dessinateurs, cela s’est fait comme pour n’importe quel projet, avec la plupart du temps des équipes déjà constituées.


La ligne graphique, du dessin réaliste, détermine déjà une homogénéisation que nous ne voulons pas trop forte. Encore une fois, chaque album est une œuvre d’auteur.  La cohérence de collection est assurée en grande partie par la maquette de couverture.

 

Est-ce que le contenu historique est vérifié et par qui ?

 

 

Les historiens étant co-auteurs, ils sont au départ du projet et tout au long de la réalisation les piliers qui portent la crédibilité du scénario comme des dessins.

 

HISTOIREcvSOLIMAN.jpg  HISTOIREcvSAINTLOUIS

 

Est-ce que la BD historique a d'abord un but pédagogique ou plutôt artistique ?

 

L’ambition est de réussir dans les deux catégories : proposer un album de bande dessinée plaisant à lire autant qu’instructif.

 

Ce genre de Bandes Dessinées est-elle destinée à distraire ? A quel public sont-elles destinées ?

 

Comme pour la question précédente, l’ambition est de proposer un bon moment de lecture au sens de plaisir, mais également une manière différente d’apprendre l’Histoire.

 

Pour l'instant, la série ne traite que de sujets masculins. A quand la parité ?

 

Catherine de Médicis, Jeanne d’Arc, Elizabeth 1ère  ,  Cléopâtre, La grande Catherine de Russie…  sont des personnages en cours de travail ou envisagés assez prochainement.

 

Combien d'albums seront publiés ? Est-ce que la durée de cette collection sera le résultat du succès de librairie de ces livres ?

 

Une vingtaine d’album sont déjà en chantier car nous croyons au concept de cette collection que nous avons l’ambition d’inscrire dans la durée. Bien évidemment, si les ventes venaient contredire cette ambition, nous saurions en tirer les conséquences.

 

Merci Cédric Illand pour vos réponses. Longue vie à cette collection qui vulgarise l'Histoire. Et à bientôt avec Oncle Fumetti.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD