Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 18:31

expo-paris-hugo-pratt-corto-maltese.jpg

 

 

Depuis le 17 mars jusqu'au 21 août se tient à la Pinacothèque de Paris une exposition sur Hugo Pratt, intitulée «Le Voyage Imaginaire d’Hugo Pratt ». Dans ce lieu moderne savamment éclairé se trouvent sur plusieurs niveaux, des œuvres du  « Mister »…Travaux à l’encre de Chine, aquarelles se succèdent et ravissent nos yeux de fans énamourés. Les thématiques et les époques se suivent également…De Corto Maltese  en passant par le Dernier des Mohicans. On découvre ou on redécouvre la capacité qu’a eu Pratt à observer et à restituer les hommes de toutes origines d’une manière élégante et quasi ethnologique. L’exposition en profite pour nous faire connaître l’homme grâce à des citations et à un documentaire dans lequel on voit l’artiste s’exprimer et se dévoiler. C’est passionnant parce qu''il était un homme étonnant, riche d'une culture rare et d'un talent qui ne l'était pas moins.

 

Pour être complet, il convient de signaler que Casterman réédite ces jours-ci, le 16 mars en fait, certaines intégrales du beau Corto : "La Jeunesse", "Les Celtiques" et "Les Ethiopiques".


Bonne exposition et bonne lecture à Tous.

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:57

le-chien-dans-la-vallee-de-chambara-bd-volume-1-simple-1502.jpg

 

 

« Bien plus tard elle sera belle, farouche et redoutable. Pour l’heure ce n’est qu’une enfant abîmée par la mort précoce d’un père adoré et le chagrin d’une mère. »…

Voici les premiers mots de ce très bel album de Hugues Micol, publié par Futuropolis. Ce livre est paru en janvier et c’est un pur bijou. Bien entendu il faut aimer le Japon médieval, il faut apprécié cette culture particulière, peuplée de Samouraïs, de lutteurs de Sumo..Et de personnages dont les faciès sont tirés du Kabuki ou du théâtre Nô.

L’histoire est classique. La jeune aristocrate Maraki Zatu fuit après que ses voisins qui convoitent sa mère, sa fortune et son rang, aient tué un homme sous ses yeux. Blessée, elle entre alors au service de Ukifune Jinnai qui l’initie à l’art des Shinobi No Mono (les ninjas)…au prix d’un pacte étrange..S’en suivent les préparatifs de la vengeance.

Ce livre est superbe. L'auteur est au sommet de son art qui se situe aux confins de la bande dessinée, de l’illustration voire de la peinture. De nombreuses pages de cet ouvrage sont superbes et font de cet album, un des plus réussis de ce début d’année 2011.

 

Hugues Micol est né en 1969 à Paris. Il est influencé par Jean Giraud, Hugo Pratt et Munoz. Il est un temps illustrateur et revient à la bande dessinée. Il publie notamment 4 tomes des "Contes du 7ème souffle" déjà dans un univers japonais.

 

Il sera en dédicace le dimanche 20 mars au Salon du livre de Paris

 

huguesmicol.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 22:42

philemon_integrale_002.jpg

 

 

Cette année l’éditeur Dargaud a la bonne idée de rééditer sous la forme de trois tomes, l’intégrale de Philémon du dessinateur et scénariste Fred. Pour les non-initiés, Philémon est un adolescent qui vit à la fois dans un monde réel mais aussi imaginaire et poétique. Ce monde est onirique. Il est formé d’îles représentant les lettres de l’Océan Atlantique. Nous y trouvons un ensemble de personnages étranges et sympathiques, notamment les fameuses «manu manu» qui sont de gigantesques mains qui sont autant de…chevaux. Il est souvent accompagné par son ami l’âne Anatole. Il participe à de nombreuses aventures.

 

Ce charmant adolescent est apparu en 1965 dans le journal «Pilote». Il fut dessiné et scénarisé pendant une vingtaine d’années par Fred. Il renouvela à l’époque, les codes et les standards en apportant des graphismes novateurs et à n’en point douter une nouvelle approche du scénario de bande dessinée.

 

Frédéric Othon Théodore Aristidès est donc son créateur. Il naît en 1931 à Paris et est d’origine grecque. Ce que l'on ignore souvent est qu’il fut un des fondateurs de Hara Kiri en compagnie de ses camarades, Cavanna, Cabu, Topor, Wolinski et du Professeur Choron entre autres. Par la suite, il collabore donc avec le journal Pilote. Il est âgé aujourd’hui de 80 ans et sera cette année en dédicace au Salon du Livre de Paris dimanche 20 mars de 14 h à 16h 30..Allez à sa rencontre. En attendant je vous mets un dessin de chat réalisé en 1996 par Fred…



 

 

 

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 04:33

 

 legendes-du-chevalier-cargal-bd-volume-1-simple-816.jpg

 

 

A une époque pourtant récente, l’Héroïc Fantasy à la française n’existait pas ou restait dans les cartons à dessin trop facilement. Evidemment c’était un style littéraire anobli par les auteurs anglo-saxons comme J.R.R Tolkien pour le Seigneur des Anneaux, par Robert E. Howard pour Conan le Cimmérien. Il est évident aussi que les dessinateurs américains l’avaient travaillé. Pourtant il fallut attendre le début des années 80 pour que Gil Formosa par le dessin et Daniel Pecqueur pour le scénario chez Dargaud ne se lancent et créent «Légendes du Chevalier Cargal».

  

Il me semble qu’ils furent les précurseurs. Le scénario efficace de Pecqueur associé au style lyrique de Formosa firent que les quatre tomes sortis des aventures de leur héro intéressèrent les amateurs et furent le point de départ de bons nombres de livres et de vocations de dessinateurs. Alors bien sûr maintenant les couleurs seraient traitées différemment il me semble mais cette série reste très intéressante par son approche. En tout cas, le style était enfin ainsi lancé, les français furent décomplexés et des livres furent enfin mis sur le marché…



Tome 1 : La tombe du borgne

Tome 2 : Manhawar

Tome 3 : le 3ème monde

Tome 4 : Le Maître de Brumazar

 

legendes-du-chevalier-cargal-bd-volume-2-simple-817.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics - dans BD
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 21:13

 

dionnet

  

 

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous «parler» du premier tome intitulé "La fin du commencement" de la saga  imaginé par Jean Pierre Dionnet, dessiné par Laurent Theureau et colorisé par Florence Spitéri chez Dargaud.  Les fans auront reconnu «Des Dieux et des Hommes».

 

Ce premier opus est la prise de contact avec un projet fantastique de Dionnet. Celui-ci a décidé de nous narrer les aventures de 66 créatures que nous appellerons des dieux, et ce, tout au long d’une trentaine d’albums…Attention âmes sensibles !!!! Merci de vous abstenir de lire la suite….En effet parmi les prochains dessinateurs se trouvent dans un ordre aléatoire…Druillet, Giraud, Liberatore, Baldazzini, Nine, Zezelj, Goetzinger, Snejbjerg, Benett, Gimenez..Que du lourd.

 

Il s’agit donc vraisemblablement d’une série-culte en devenir. Ce premier livre est donc une entrée en matière. On y découvre nos premiers protagonistes…Theureau se livre à un bel exercice. Il y a une filiation évidente avec Moebius retravaillée façon comics américains. Le résultat colorisé par Florence Spitéri est élégant, classe et se laisse feuilleter à l’envie. Je vous laisse découvrir le scénario mais je recommande.

 

 

  

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 20:42

 

levoyagesurliledeladesolation.jpg

 

 

Les TAAF çà vous parle ? Eh bien si vous ne voulez pas vous retrouver dans la catégorie des has been du petit monde de la BD il va falloir vous familiariser avec l’acronyme. Au printemps 2010, Emmanuel Lepage breton n’ayant jamais pris la mer, embarque sur Le Marion Dufresne et pendant plusieurs semaines va naviguer sur les Terres Australes et Antarctiques Françaises, les fameuses TAAF qui jadis avaient pour petit nom sympa : les îles de la Désolation. Habitées seulement par des scientifiques, ces espaces de nature vierge semblent systématiquement vomir toute trace de civilisation ou toute envie d’homme. A des milliers de kilomètres de toute terre habitée, battues par les vents, Crozet, Amsterdam, Saint Paul et Kerguelen revendiquent leur isolement. C’est un incroyable récit de voyage que nous proposent les éditions Futuropolis. Emmanuel Lepage a réalisé sur place plus de 150 planches afin que Les Îles de la Désolation témoignent d’une nature inconnue, indomptée, rebelle à toute domestication. Croquis, dessins et illustrations nous offrent une vision unique de la faune, la flore mais aussi de ces hommes, aventuriers scientifiques croqués avec force, vérité et affection. Voyage aux Îles de la Désolation aux éditions Futuropolis – Scénario et dessins Emmanuel Lepage.

 

Merci pour cette gracieuse et non moins brillante contribution à Clochette.

 

9782754804240-voyage-aux-iles-de-la-desolation.jpg

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 20:58

Lidwine5    

 

La Rumeur des eaux, prologue de la série Le Dernier Loup d’Oz de Lidwine.

 

« Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.» Enfin si presque…Aujourd’hui j’ai envie d’écrire sur un de mes albums préférés. Ceux de ma génération l’ont lu et le connaissent toujours. Il s’agit de la Rumeur des eaux, premier et unique tome de la série «Le Dernier Loup d’Oz». Ce livre quasi légendaire a été scénarisé et dessiné par Lidwine et colorisé par Isabelle Rabarot. Il est publié chez Delcourt en 1994. Dès le début, il se singularise car il subit un petit incident d’impression. Je crois que les spécialistes appellent cela..une coquille. En effet, dans le bas de la page 1, on peut lire « poutant » au lieu de pourtant. Certains amateurs (dont votre serviteur) possèdent cet album.

Ce livre a obtenu de nombreuses récompenses…et surtout reçu un très bon accueil en librairie. Il fût apprécié d’emblée par le public. Il narre les aventures de Furvan le Dernier Loup d’Oz. On trouve dans ce livre un bestiaire fabuleux et bon nombre de créatures sortis de l’imagination de Lidwine. Les dessins très fins et racés font mouche et les couleurs particulièrement bien choisies font de cet album un vrai bijou. Je le recommande aux collectionneurs. A titre personnel, j’en possède 6 exemplaires dont 5 dédicacés. Il est vrai que Lidwine n’hésite pas à réaliser de très jolies dédicaces lors de ses rencontres avec ses fans.Je vous met une des miennes. Il a aussi collaboré avec un autre grand dessinateur que vous connaissez tous..Loisel pour la quête de l’oiseau du temps.

 

 Vous trouverez cet album sur eBay à un prix raisonnable. Il agrémentera votre bibliothèque efficacement. N’hésitez pas !!!!



  

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lidwine    

 

 

Lidwine3

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 10:07

Spyder chez Delcourt…Tomes 1 et 2.

 

Cette semaine, j’ai lu les deux premiers tomes des aventures de Jonah Bao. Je veux parler de Spyder qui est sorti chez Delcourt. Les scénarios sont de Sébastien Latour. Le premier tome est dessiné par Mr Fab. Le deuxième tome est dessiné par Afif Khaled et Jérôme Lothelier. Nous noterons les collaborations de Didier Cassegrain et Manchu pour les études additionnelles. Voilà pour les intervenants et les créateurs...et l'éditeur.

 

Il s’agit d’une série d’espionnage en 2019 à Hong Kong. Des aliens ont déployé un vaisseau au dessus de la ville et ont mis à disposition des anneaux de téléportation… S’en suivent des dysfonctionnements planétaires qui favorisent les intrigues, le suspense et les trafics en tout genre.

 

 

Qu' écrire…Que j'’ai beaucoup aimé. Les personnages sont attachants, chacun trouvera son héro et son héroïne. Les graphismes sont élégants, les couleurs agréables. Les scénarios sont passionnants. Malgré les changements de dessinateurs entre les épisodes, la série n’a pas perdu de son intérêt et de son rythme. Personnellement j’aime le style de Mr Fab. Il semble qu’ils doivent y avoir encore deux opus…Espérons que non…Il est à souhaiter que Jonah Bao et son équipe deviennent récurrents.

 

 

spyder1.jpgspyder-2.jpg

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 09:09

Moebius-Transe-Forme…La Fondation Cartier...

 

Je suis allé voir l’exposition sur Moebius de la Fondation Cartier. C’est un vrai moment de culture et plus que cela, de plaisir. Au travers de cette rétrospective, on mesure mieux l’extrême richesse de son travail. Il faut considérer que Giraud/Moebius dessine et publie depuis plus de quarante ans. Dans un lieu moderne, à la fois lumineux (pour le rez-de-chaussée) et sombre pour le sous-sol on prend conscience de l’importance de son apport. Ils sont tous là…Arzak, John Difool, Le Major, Le Monde d’Edena, Starwatcher…Dessins à l’encre de chine, aquarelles, peintures. On découvre et l’on redécouvre ces univers créés par le Maître. Blueberry est présent aussi, très présent.

 

Au de-là de cela, on découvre grâce à un documentaire, un homme, un artiste, un visionnaire…Et aussi un personnage féru de chamanisme, de capacités parapsychiques. On le voit dans son milieu familial mais aussi au milieu d’autres artistes ; le passage où on le voit échanger avec de jeunes graphistes sur de la création d’images 3D est étonnante de richesses. Les documents audio issues d’interviews nous éclairent sur son travail…et l’on apprend que les aventures de John Difool ont été dessinées à la vitesse d’une planche par jour. C’est étonnement rapide.

 

Pour finir si vous êtes un fan, vous serez ravi par ce moment et si vous ne le connaissez pas, vous allez être conquis ou pour le moins, vous serez intéressés par ce grand artiste très contemporain. Allez y vite…Vous avez jusqu’au 13 mars.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Giraud      

 http://fondation.cartier.com   

 

 

moebius

 

 

Repost 0
Published by FUMETTI - Found of comics
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 23:10

 

 

J’ai eu le plaisir de lire l’opus II de RAGHNAROK de BOULET chez Glénat

 

Alors tout d’abord ce n’est pas qu’une bd pour enfants. Je trouve qu’un adulte peut très bien la parcourir et prendre du plaisir. A titre personnel, je trouve ce jeune dragon marrant et la fée qui l’accompagne très "girly". J’ai adoré la planche où l’on découvre comment elle a choisi son look. Les gags sont simples mais efficaces, novateurs et l’on retrouve toute la panoplie des monstres d’héroïc fantasy remis à la sauce Boulet. Déjà 6 livres pour ce « little dragon » dont la maman rose fuchsia aime à goûter nos semblables…Allez en prime une dédicace de l’auteur (ci-dessous)…Et puis une biographie du dessinateur, scénariste dont le blog est un modèle du genre. Je vous indique le chemin....

 

http://www.bouletcorp.com/blog/

 

 

Les éditions Glénat me pardonneront pour ce plagiat…Ainsi je ne me trompe pas !!

 

 

Boulet.jpg

 

 

 

 Gilles Roussel étudie le dessin aux Arts Décoratifs de Strasbourg puis débute dans les pages de “Tchô!” sous le pseudonyme BOULET. Il y publie plusieurs séries à l’humour original, RAGHNAROK lancé en 2000, MIYA, La Rubrique scientifique, mais aussi les Womoks campés par Reno dont il est le scénariste. Animateur de jeux et de rubriques diverses, Boulet est un auteur incontournable du journal de TITEUF. En 2006, il dessine un épisode de DONJON écrit par Sfar et Trondheim. »

Repost 0
Published by fumetti
commenter cet article