Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 10:08
Munch de Steffen Kverneland chez Nouveau Monde Editions.

Le synopsis de Nouveau Monde :

« Je veux entendre la vraie voix de Munch, pas une conférence à mourir d’ennui ! […] Munch est un héros de BD parfait ! Presque tout ce qu’il a fait est autobiographique. Je peux utiliser des lettres, son journal, ses notes, ses dessins et ses tableaux. » Parmi les projets les plus ambitieux de l'histoire norvégienne de bande dessinée, ce livre a été salué par une presse unanime : « La bande dessinée biographique sur Munch est l'un des livres des plus drôles et les plus ludiques jamais écrits sur l'artiste. »

Livre incroyable que celui-là. C'est la version française d'un livre traduit déjà en allemand et néerlandais hormis le norvégien, langue maternelle de l'auteur. Tout est basé sur des éléments autobiographiques, sur des écrits de ce grand peintre ; Edvard Munch. On retrouve des éléments de la vie de cet artiste précurseur qui aura fait exploser les codes de son art. Il a lancé le style expressionnisme. Pour les néophites et pour le situer graphiquement, le Cri est son oeuvre marquante. Elle est assez représentative de ce que fut son travail. Il fut reconnu de son vivant même si encore à notre époque il fait encore débat. Cette création de Steffen Kverneland est présentée comme le chef-d'oeuvre de la BD norvégienne, peu encore répandue en France et c'est un tort. Les pays scandinaves sont riches de créateurs et de talents. Ce livre est superbe graphiquement ; presque un style en lui-même tant Kverneland semble avoir été dynamisé par la créativité de son sujet. C'est drôle, novateur, instructif. Très beau aussi. Ce livre est à lire et sûrement à avoir dans sa bibliothèque pour les vrais fans de graphismes et de créativité. Ce livre a reçu de nombreux prix. Il est sorti le mois dernier dans notre pays.

Steffen Kverneland est né en 1963 à Haugesund en Norvège. C'est un artiste connu pour ses caricatures. Il est aussi illustrateur. Il est pour l'essentiel autodidacte même s'il a reçu l'enseignement de son oncle, le peintre et dessinateur Karl Anton Ostensjo. Ses premières publications datent de 1993. Son chef d'oeuvre Munch est sorti en Norvège en 2013...Le voici chez nous.

Une planche de l'album de la version originale norvégienne.

Une planche de l'album de la version originale norvégienne.

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 08:00
Les cauchemars de Lovecraft par Horacio Lalia chez Glénat.

Le synopsis de Glénat :

«C'est avec L'Appel de Cthulhu que l’écrivain H. P. Lovecraft signe l'acte de naissance officiel d’une inquiétante mythologie... Ce que l’on sait moins, c’est qu’en plus de ce célèbre texte il a signé quantité d’autres nouvelles toutes aussi angoissantes et morbides, faisant de lui l’un des écrivains d’horreur les plus influents de son époque, au même titre qu’un Edgar Allan Poe. Retrouvez, compilées dans cet ouvrage, pas moins de 18 récits de Lovecraft – parmi lesquelles, outre L’Appel de Cthulhu, d’autres pépites de la littérature d’épouvante comme La Couleur tombée du ciel,L'Abomination de Dunwich ou Je suis d'ailleurs – illustrés par le noir et blanc redoutable du maître argentin de l’horreur : Horacio Lalia. »

Riche idée. Très bonne idée que celle de Glénat. Lovecraft a été encore peu mis en dessin. Il est vrai que l'exercice est périlleux. Il est réservé qu'aux plus grands de l'avis d'Oncle Fumetti. Il est remarquable de constater que ce sont les hispaniques et plus particulièrement les Sud-Américains qui s'y sont risqués avec brio. Le Grand Alberto Breccia et maintenant Horacio Lalia. Il faut dire que leurs styles, réalistes en noir et blanc avec de très grands et riches aplats sont idéaux pour décrire les nouvelles de HP Lovecraft. Ce maître de l'horreur et de la littérature fantastique s'y est entendu pour nous décrire l'indicible et pour nous narrer la peur et cette mythologie abyssale. Les fans savent déjà de quoi parle Oncle Fumetti. Les profanes vont découvrir et sentir leurs échines s'électriser doucement en tournant les pages. Nous préférons l'archimiste ; le graphisme rend bien l'atmosphère et ce conte est soigné. Les autres sont excellents aussi. C'est un très beau livre de 248 pages dans un joli travail de reliure.Une bonne sortie en vue des fêtes de fin d'année. Cela sort aujourd'hui.

Horacio Lalia est né à Buenos Aires en 1942, Il étudie les arts graphiques à l’école Panamericana de Arte. Il y rencontre d'autres dessinateurs comme Zoppi mais surtout Alberto Breccia avec lequel il partage son attrait pour le fantastique et notamment l’oeuvre de Lovecraft. Horacio Lalia a été édité dans de nombreux pays et bien entendu en France. Il s’est spécialisé dans l’illustration des grands auteurs de la littérature d' épouvante ou de science-fiction : H.G. Wells, R.L. Stevenson, Edgar A. Poe ou Arthur Donan Doyle.

Les cauchemars de Lovecraft par Horacio Lalia chez Glénat.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 08:00
Quelqu’un va venir de Pierre Duba d’après  Jon Fosse chez 6 Pieds sous Terre.

Le synopsis de 6 Pieds sous Terre :

« Un couple, vient d’acheter une vieille maison isolée dans une lande humide en bord de mer, sur une île visiblement peu habitée. Ils fuient le monde et leurs semblables pour vivre et croire à deux en un absolu. La venue de l’homme qui leur a vendu la maison révèlera la fragilité du couple et dévoilera en de subtils glissements leurs faiblesses et leurs forces vacillantes. La demeure semble littéralement “habitée” par le spectre des anciens propriétaires, elle renvoie, en miroir, la vision d’une mort à venir et s’infiltre dans l’illusoire promesse de bonheur du couple. »

La maison d’édition de Saint Jean de Vedas et chère à Jean Philippe Garçon réédite une œuvre de Pierre Duba « Quelqu’un va venir » d’après la pièce de Jon Fosse intitulée Nokon kjem til å komme. Ce qui signifie en norvégien la même chose. Pierre Duba qui nous livre des romans graphiques d’une beauté stupéfiante est un des piliers de cette maison indépendante.

Il nous donne à voir des livres à nul autre pareil. Cet artiste hors du commun travaille dans son sous-sol dans la banlieue biterroise dans un lieu sombre et riche en dessins et autres sculptures L’artiste est secret et l’approcher est déjà un privilège. Bref… cette œuvre est inclassable et Oncle Fumetti s’en gardera bien. On peut lire, relire et rerelire ce roman graphique sans jamais s’en lasser. A découvrir absolument. Cela ouvre l’esprit.

Pierre Duba est né en 1960 à Bradford. Il vit dans le Biterrois. Sa bibliographie est riche de 13 livres publiés. Son dernier ouvrage Dans ma maison de papier est sorti début 2014 en collaboration avec Philippe Dorin.

Quelqu’un va venir de Pierre Duba d’après  Jon Fosse chez 6 Pieds sous Terre.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 08:00
La page technique d'Oncle Fumetti...L'affiche du Festival d'Angoulême 2015 par Bill Watterson.

Une affiche ce n'est pas rien. Elle sert à informer et elle est le marqueur d'un événement. Elle incite à y aller et elle doit rassembler. Après elle tombe dans l'oubli alors que c'est bien injuste. Cette année le Festival d'Angoulême a choisi de confier cette icône du marketing a un auteur réputé du 9ème Art. Il s'agit de Bill Watterson. Cet auteur très connu n'est autre pour les profanes que le créateur de Calvin et Hobbes. Ces deux personnages incroyables sont issus comme le veut la pure tradition américaine des comics strips que l'on trouve dans les journaux du dimanche. Bien des personnages-cultes des comics sont nés ainsi. Cette affiche qu'il a dessiné après avoir arrêté depuis 1995 toutes publications est un hommage à la BD US des années 40 et 50. On y retrouve le trait caractéristique de ces époques. Peu de texte et du comique de situation. Il rend hommage au lecteur qui lit sa BD qu'elle soit la situation et en dépit de tout. Une planche de 15 cases. Pas si courant. Un joli lancement pour ce 42ème Festival déjà...Du 29 janvier au 1er février 2015. Oncle Fumetti y sera. Pour sûr !!

La page technique d'Oncle Fumetti...L'affiche du Festival d'Angoulême 2015 par Bill Watterson.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 08:00
Le Scorpion 11 – La neuvième famille de Stephen Desberg et Enrico Marini chez Dargaud.

Le synopsis de Dargaud :

«Desberg et Marini nous convient à une véritable chasse à l'homme dans ce onzième tome ! Devenir un Trebaldi comporte des risques ! De traqueur, le Scorpion devient traqué. À peine a-t-il découvert qu'Orazio était son père qu'il le retrouve décapité. Les jours de TOUS les Trebaldi sont comptés et le Scorpion devra faire équipe avec Nelio. Cette famille n'a pas encore livré tous ses secrets et il faudra remonter à trois siècles avant notre ère pour comprendre l'origine de sa puissance... »

Le mois de novembre c'est celui des grosses sorties. La proximité de Noël et celle du Festival d'Angoulême. Sûrement. Toutes les maisons d'édition ont fourbi leurs armes et leurs plus gros tirages potentiels. Le Scorpion est de ceux-là. Ce n'est d'ailleurs pas péjoratif. Ce n'est pas que du marketing, de la programmation et des mails promotionnels. Ce sont aussi des livres de qualité. C'en est un. La série est maintenant bien connue et les fans attendent les dessins superbes de Enrico Marini. Il sait mettre en dessin des personnages sexys et puissants ; charismatiques. Desberg sait faire prendre à ses scénarios les méandres les plus déroutants et le suspense est bien présent. Les rebondissements et les révélations se succèdent. Cet opus 11 n'échappe pas à la règle. L'histoire prend son envol et la passion pour ce personnage ne retombe pas. Vous allez vous régaler. De toutes les façons l'envoutement est total. Cela sort aujourd'hui. Soyez les premiers.

Enrico Marini est italien. Il est né à Liestal en 1969 en Suisse. Il vient à la Bd très tôt à l’âge de 14 ans. Il étudie à Bâle dans une école des Beaux Arts. Sa carrière débute dès 1987. Il est à la fois scénariste et dessinateur. Il est talentueux tant par son dessin que par son talent de narrateur. C’est avec certitude un des plus grands dessinateurs contemporains.

Stephen Desberg est belge. Il est né en 1954. Il commence à scénariser dès 1978 dans le journal de Tintin édité par Le Lombard. Il écrit les aventures de Tif et Tondu publiées par Dupuis et dessinées par Will. Puis viennent les séries 421, Mic Mac Adam, Jimmy Tousseul ou Willy the Cat. C’est un scénariste chevronné qui passe d’un style à un autre avec la même efficacité et la même créativité.

Le Scorpion 11 – La neuvième famille de Stephen Desberg et Enrico Marini chez Dargaud.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 08:09
Kid Paddle 14 – Serial player de Midam chez Glénat.

Le synopsis de Glénat :

«Il aime le gore. Il adore les monstres. Les tripes de blorks dégommés l’amusent. Il a enfilé son inséparable casquette verte, s’est échauffé les pouces et a huilé ses joysticks… Oui, vous l’avez bien reconnu, Kid Paddle est de retour et pour la première fois chez Glénat ! Dans ce nouveau tome, on retrouve, avec toujours autant de plaisir, les zigouillages en règle de blorks en salle d’arcade, les séances de classes ou les explications du père ennuyeuses à mourir qui dégénèrent en vrais films de SF, les recettes spéciales de Kid pour Top Chef ou les célèbres tentatives ratées pour aller voir les films d’horreur au cinéma sur les épaules de son copain Horace. »

C'est pas parce que c'est un Best-seller à gros tirage qu'il ne faut pas en parler. Cela fait maintenant 14 albums que ce petit personnage d'ado un peu méchant, un peu cynique et en tout cas hilarant nous distrait et nous occupe à intervalles réguliers. C'est bien dessiné. Alors oui !!! on n'est pas là dans les sommets du graphisme. Oncle Fumetti n'est pas en train de vous vendre un concept qui ne serait pas le bon mais c'est propre. C'est du strip d'une page. C'est peu écrit, pas bavard de phylactères superflus. C'est visuel et cela se renouvelle alors nous ont dit «Bravo ». On ne va pas mégoter sur notre plaisr. Mince alors !!!/ C'est sorti et c'est bon.

Michel Ledent dit Midam voit le jour comme Hergé et Franquin dans la commune d’Etterbeek en 1963. En 1992, il anime diverses rubriques dans Spirou. Un an plus tard il renouvelle la rubrique consacrée aux jeux vidéo en créant le personnage de Kid Paddle. Face au succès de ce nouveau personnage, en 1996, le premier album de Kid Paddle voit le jour. Depuis, 13 tomes ont paru et Midam a décliné l'univers de son personnage fétiche en produisant la série spin-off Game Over (11 tomes parus). En 2007, il crée le personnage de Grrreeny qui deviendra la mascotte du magazine Wapiti avant de voir naître sa propre série en 2012.

Kid Paddle 14 – Serial player de Midam chez Glénat.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 08:00
Va'a de Benjamin Flao et Troub's chez Futuropolis.

Le synopsis de Futuropolis :

«Une histoire de copains d’abord et de radeau sans frontière (et sans méduse) L’archipel des Tuamotu, en Polynésie française, entre l’eau et le vent. De leur séjour dans le pays des «îles du large», Benjamin Flao et Troubs ont ramené un album de voyage à quatre mains. «Peindre, manger, dormir, fumer, nettoyer la cocoteraie, pêcher lorsqu’on a faim ou ne rien foutre pendant des heures. Comme ce clebs vautré sur le sable. Heureux de son sort.»

Il y a un retour en grâce du carnet de voyage. Cela se fait pas mal en ce moment. Certains vont au Pérou. Troub's et Flao eux, ils nous en proposent un des Tuamotu. Il y a pire comme endroit. En plus un carnet de ces deux-là c'est forcément atypique. Ils sont créatifs et ont de l'expérience. Bref ils nous présentent une œuvre riche et colorée sur des paysages que l'on ne verra sans doute jamais en vrai. C'est un joli moment à passer à tourner des pages dans la grisaille et les premières averses de novembre. Ne vous attendez pas à un traité ethnologique quand même. C'est du Flao et du Troub's. Benjamin Flao est souvent avec Dabitch mais pas là. Il faut bien se renouveler et les amitiés multiples permettent de s'enrichir. Quand elles sont en même temps artistique c'est pour le plaisir de tous. C'est joli et poétique. Ne vous en privez pas. C'est sorti chez Futuropolis. Cela ne pouvait être que chez eux.

Troub’s est né en 1969, à Pessac. Il a fait des études aux beaux-arts de Toulouse, puis d'Angoulême. Il vit en Dordogne, et, est devenu dessinateur et voyageur. Ses voyages en Chine, en Australie ou à Madagascar ont donné l’objet de plusieurs livres d’illustration ou de bande dessinée. Dessinateur contemplatif, amoureux de la nature et des animaux, il a également consacré un livre aux vaches. Il est passé par les Tuamotu.

Benjamin Flao est breton et est né en 1975. Dès 14 ans, il s'inscrit à l'école Saint Luc de Tournai. Il rejoint ensuite l'école de graphisme publicitaire de sa ville de naissance, Nantes. En 2002, il publie un premier carnet de voyage « Carnet de Sibérie » avec Bernard Buigues chez Glénat. Il reçoit un prix à Clermont Ferrand pour cet ouvrage. Il collabore par la suite avec Gallimard, avec Glénat et Scharff en 2007 pour Erythrée... Depuis une dizaine d'années il n'arrête pas de travailler et l'on ne s'en plaindra pas. Il a été chroniqué dans ce blog plusieurs fois. Et cela continue...

Va'a de Benjamin Flao et Troub's chez Futuropolis.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 08:00
Pinocchio de David Chauvel et Tim McBurnie d'après Carlo Collodi chez Delcourt.

Le synopsis de Delcourt :

«Pinocchio, pantin de bois né des mains du menuisier Geppetto, est un bien mauvais fils, qui a envoyé son père en prison et doit maintenant se faire pardonner. Ainsi débute l'histoire du pantin qui voulait devenir un vrai petit garçon. Un récit hors du temps, jouant des contrastes et mêlant habilement cruauté, humour et poésie pour évoquer des thèmes universels comme la paternité ou le rapport à la différence. »

Bon !!!: après Frankenstein et Mary Shelley, voici Pinocchio et Carlo Collodi. La BD sait prendre à son compte la littérature grande ou petite pour la transformer et parfois la bonnifier. Remarquez quand on a pas d'idée c'est pas plus mal de prendre les bonne des autres. Reste à bien accommoder le travail et à l'adapter convenablement. C'est ce que font Chauvel et Mc Burnie. Les deux font la paire et les deux talents s'additionnent. On retrouve bien les personnages et le fond philosophique avec le passage de l'enfance à l'age adulte. La paternité aussi et le lacher-prise. C'est bien fait, onirique à souhait. Après, après, après...à chacun sa version. Il y en a eu de fameuses entre le cinéma avec Nino Manfredi, Walt Disney ou plus récemment en BD celle de Frezzato qui est fameuse par le talent du dessinateur. Celle-ci est très bonne et comme c'est bientôt Noël vous ferez des Heureux. Alors elle s'annonce pas belle la vie ?!?!?!?

David Chauvel est né le 18 décembre 1969 à Rennes. Il ne se prédestinait pas à la BD. Titulaire d'un Bac économie (Oh le vilain). Il passe un BTS de commerce international, obtenu grâce à la mansuétude du jury. Peu enclin à ceindre cravate et costume pour trouver un emploi dans cette branche, il s'inscrit au Pôle Emploi et utilise ses allocations en bandes dessinées, parmi lesquelles V pour Vendetta d'Alan Moore et David Lloyd. Une vocation naît : il sera scénariste ou il ne sera pas... Il l'est !!!

Tim Mc Burnie est australien. Il a d’abord étudié les Arts appliqués avant de travailler en free lance dans le design. Il préparait un projet de comics quand un mail venu de l’autre côté du globe l’a lancé dans la grande aventure de 7 chez Delcourt. Bien entendu son sens de la sa mise en image sera une révélation. Jérôme Lereculey, dessinateur de la saga Arthur et de 7 Voleurs a fait le storyboard de cet album.

Pinocchio de David Chauvel et Tim McBurnie d'après Carlo Collodi chez Delcourt.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 08:00
Frankenstein le Monstre est vivant de Steve Niles et Bernie Wrightson chez Soleil.

Le synopsis de Soleil :

« 25 ans après la parution du roman illustré qui bouleversa d’innombrables dessinateurs et lecteurs, Bernie Wrightson retrouve la créature de Mary Shelley. La suite des pérégrinations du monstre de Frankenstein est cette fois une BD, écrite par Steve Niles (30 jours de nuit) Un tour de force graphique témoignant du talent inaltérable de Wrightson. Un album gothique, au graphisme fouillé et un scénario à vous glacer le sang ! Une pure merveille. »

Oeuvre prisée et lue, elle est aussi très reprise et mise à toutes les façons. Le livre de Mary Shelley fait la richesse de bien des formes d'art. Que ce soit le cinéma, la littérature, l'animation ou la Bande Dessinée, le monstre de Frankenstein est une institution. Steve Niles a cherché en l'adaptant à renouveler le personnage et l'histoire sans trop en perdre la quintessence. En ce sens c'est une réussite. On découvre ce personnage dans un environnement différent et dans un cadre qui le met en valeur et qui le fait évoluer dans un conte philisophique qui ne manque pas d'intérêt. Wrightson de son côté nous fait profiter de sa virtuosité graphique. Ce surdoué nous propose un travail superbe qui sublime le récit. C'est une œuvre gothique, sombre évidemment mais incroyablement réalisée. A redécouvrir absolument.

Bernie Wrightson est né en 1948 à Baltimore, il commence sa carrière chez DC Comics avec House of Mystery en 1969. Dès les années 70, il crée avec Barry Windsor-Smith, Michael Kaluta et Jeff Jones le Studio, un atelier qui sortira un ouvrage collectif très recherché The Studio (lithographies et portfolios). Sa renommée est à son apogée, à la fin des années 70, avec ses travaux en noir et blanc superbes pour le Frankenstein de Mary Shelley. Il s'ensuit des illustrations pour le Cycle du loup garou de Stephen King ainsi qu'une participation à Creepshow,. Il dessine toujours, mais publie peu. Il réalise encore des couvertures de comics.

Steve Niles est né le 21 juin 1965 à Jackson Township. Il est écrivan et scénariste spécialisé dans les comics. Il est notoirement connu pour son travail sur 30 jours de nuit ou dans les contes de Cthulhu avec Shane Oakley

Frankenstein le Monstre est vivant de Steve Niles et Bernie Wrightson chez Soleil.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 08:00
Franky et Nicole – Collectif chez Les Requins Marteaux.

Le synopsis des Requins Marteaux :

« Ferraille Illustré revient ! Sauf que ça sort une fois par an en librairie et que ça s’appelle FRANKY (et Nicole) ! 300 pages bourrées de bd qui vous accompagneront tout au long des vacances d’été ! Dès juin retrouvez vos auteurs favoris ! Des vieux, des jeunes, et même des étrangers !!! Et ce n’est pas tout !… Ce projet se fait en collaboration avec Cornélius, qui sortira 6 mois plus tard NICOLE (et Franky) ! Franky N°1, Nicole N°2, Franky N°3, Nicole N°4, ai-je vraiment besoin de continuer ? ».

Les ovni on ne les voit pas toujours. C'est vrai, on ne peut pas toujours avoir le nez en l'air et les regarder passer. Celui-là il est plutôt sur les étales des librairies mais c'est bien d'un recueil hors norme dont il s'agit. Un recueil de BD, de strips, des grands, des petits, des drôles, des franchement drôles ou des plus cyniques aussi. Du cash et du trash. C'est marrant, subversif, insolent, agressif, ironique, cynique (déjà écrit), décapant. Bref on pourrait encore continuer la litanie. Cela se lit sans difficulté et il y a malgré tout un fond de philosophie aussi. C'est à ne pas louper d'autant plus qu'il y a une pleiade d'auteurs, jugez du peu ; François Ayroles, Matthias Malingrëy, Mrzyk & Moriceau, Lars Sjunnesson, Petteri Tikkanen, Nine Antico, Marie Caillou, Charlotte Dumortier, Pierre Ferrero, Tangui Jossic, Jonathan Larabie, June Lee, Sébastien Lumineau, Noémie Marsily, Tommi Musturi, Ruppert & Mulot, Olivier Schrauwen, Olivier Texier. A lire et à relire. C'est sorti. Allez on y va de la ptite fiche technique, façon maison d'édition. 17×24 cm. 304 pages. Couleur et N&B. 14,50 €.ISBN 9782849611623.

Franky et Nicole – Collectif chez Les Requins Marteaux.
Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article

Présentation

  • : ONCLE FUMETTI - UN AUTRE REGARD
  • ONCLE FUMETTI - UN AUTRE REGARD
  • : Critiques de livres. Annonces de sorties. Vidéos. Rubriques sur la BD.
  • Contact

Recherche

Parce Qu'ils Le Valent Bien...