Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 16:30

Le synopsis façon Vents d'Ouest :

 

«Quelque part dans le vaste capharnaüm des mondes possibles, il en existe un où, plus qu'ailleurs, on reste profondément outré par l'idée de la vieillesse et de son issue tragique : la mort. Mais a-t-on la possibilité d'y échapper ? Ailleurs peut-être pas, mais dans ce monde-là, il est permis de le penser. C'est en tout cas la théorie du vieux professeur Aristide Breloquinte, qui occupe son temps à étudier les caprices du temps à bord du Laps, son navire laboratoire. C'est aussi l'avis de la belle Manie Ganza, qui semble convaincue que le temps, c'est de l'argent, et même des espèces sonnantes et trébuchantes. Chimère ! Diront certains. Non-sens diront les autres Et puisqu'on parle de non-sens, signalons tout de même ce fait étrange : depuis quelques temps déjà, on a perdu le pôle nord. Ça n'a probablement rien à voir… Ou alors, c'est tout l'inverse.»

 

azimut--tome-1---les-aventuriers-du-temps-perdu-1950222-250.jpg

 

 

Amateurs de mondes oniriques, vous êtes gâtés. Messieurs Lupano et Andreae se sont associés pour nous concocter un petit bijou. En compagnie d'une myriade de personnages fantastiques, ils se proposent de nous embarquer pour un fabuleux voyage qui vous emmènera dans les sphères tortueuses et poétiques de l’imagination. Lewis Carroll, les frères Grimm ou Mario Collodi n'auraient pas reniés cet univers. Ils l'auraient jalousés. C'est un bijou de finesse, d'inventivité. Les dessins sont élégants, colorés et poétiques à souhait. Andreae s'affirme comme un des leaders de son art. Il entre dans le monde des grands dessinateurs du 9ème Art de notre époque. Wilfrid Lupano est au diapason. On lit, on écarquille les yeux devant tant de créativité dans le scénario et le dessin. C'est sorti alors foncez...

 

Wilfrid Lupanoest né en 1971 à Nantes. Il vit à Toulouse. Il est scénariste. Après une première série dessinée par Fred Campoy chez Delcourt, Little Big Joe, Wilfrid Lupano rencontre le succès avec Alim le Tanneur, série dessinée par Virginie Augustin chez ce même éditeur. il signe Célestin Gobe-la-Lune et L'Assassin qu’elle mérite avec Corboz.Il a scénarisé également : Ivresse des fantômes, L'Honneur des Tzarom ou encoreLe Droit Chemin.


Jean Baptiste Andréae, après des études aux Beaux Arts de Bordeaux, il débute une carrière dans la publicité puis dans l'infographie. Il intègre le monde de la bande dessinée en 1991.Après Mangecœur, une première série crée avec Matthieu Gallié primée à de nombreuses reprises, il créent «Wndigo»chez Vents d'Ouest en 1998 avec son complice. Il se lance ensuite tout seul avec la série «Terre Mécanique» avant de dessiner La Confrérie du Crabe.

 

  

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 21:36

Le synopsis de Dargaud :

 

«Ange sort de prison après y avoir purgé une lourde peine. La pratique de la méditation a fait de lui un autre homme. Mais ceux qui l'attendent dehors, eux, n'ont pas changé. Ils veulent mettre la main sur les 2 millions de dollars qu'il a réussi à planquer avant d'être arrêté. Sandro, un flic pourri, et son acolyte amateur de rap sont bien décidés à lui faire cracher le morceau. Pablo Juarez, le fils de l'ancien protecteur d'Ange, veut non seulement le fric mais aussi... sa peau. Ange va devoir affronter ses démons et réapprendre à se battre. Réussira-t-il à suivre les préceptes de non-violence alors que la fille qu'il a eue avec l'amour de sa vie, Elena, est en danger ?»

 

karma-salsa.jpg

 

 

Sexe, corruption, brutalité, drogue...Tous les bons ingrédients d'un polar noir sont réunis. Les deux scénaristes savent si prendre. Tout est dosé. Le récit est prenant. C'est noir, sombre à souhait. Les personnages sont bien définis. L'intrigue est prenante. C'est un récit dense et lourd mais c'est aussi un conte philosophique sur la deuxième chance. Celle que chacun devrait avoir. Campoy est fidèle à lui-même....Percutant. Visages émaciés, taillés à la serpe... Du pur Campoy. La marque de fabrique est là. Puissante, marquante. C'est du lourd, du solide. Bref les amateurs seront comblés....Et le Vieux en est !!! Cela sort le 29 juin. Vous avez encore 15 jours après..Fumetti ne répond plus de rien.

 

Joël Callède est précoce..Dès 10 ans il crayonne. Il abandonne vite le corps professoral pour les bulles. Il entre dans le monde du 9ème Art. Il publie vite chez Delcourt et il enchaîne les séries.

         

 

Philippe Charlot est musicien...Et vient de ce monde. Il a déjà une vingtaine d'albums à son actif. Il collabore avec Midam. Il travaille vite sur «Les Fantômes de Cornélius », le premier album de Bourbon Street.

 

Frédéric Campoy entre aux Beaux Arts à Pau. Il signe assez vite « Arcanes » avec Roland Pignault. Puis vient Shrög une trilogie d'Héroic Fantasy. Il illustre aussi le tome 11 de Kookaburra Universe.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:26

Le synopsis de Dargaud...

 

«Ce 1er épisode de La Famille Passiflore célèbre un jour important chez les Passiflore : l'anniversaire de Dentdelion. Toute la tribu s'active pour lui préparer une grande fête surprise. On envoie donc Dentdelion s'occuper du jardin avec Mistouflet pendant que tante Zinia fait chauffer les fourneaux, qu'Onésime bricole un gros cadeau et que Romarin, Pirouette et Agaric préparent les invitations et la décoration du banquet. Mais une invitée surprise pourrait bien gâcher la fête...»

 

9782205068887-couv-I400x523.jpg

 

 

Aujourd'hui un joli livre. Alors Le Vieux vous entend déjà...Il retombe en enfance. Que nenni !!!

C'est juste un peu de douceur dans ce monde de brutes. Loïc Jouannigot propose en BD les aventures de ses personnages inventés avec Geneviève Huriet, parus chez Milan...24 albums. Bien entendu ce n'est pas vraiment une BD pour adultes mais c'est frais et charmant. Les dessins sont jolis et les couleurs douces. Le 9ème art a cela d'exceptionnel qu'il puisse proposer des moments de douceur et de fraîcheur. Il rejoint en cela le cinéma. Si vous avez des enfants. Si vous avez l'anniversaire d'une chère tête blonde n'hésitez pas. Cela lui fera plaisir et vous favoriserez l'apprentissage de la lecture. Cela regorge de bon sentiment et de gentillesse. C'est pas désagréable. Il est sorti.

 

Loïc Jouannigot est breton. Dès 1987 il sort son premier livre pour enfants chez Milan...C'est un vrai succès. Prix littéraires, adaptations à la télévision. Une vraie success story. Aujourd'hui, les petits lapins Passiflore sont traduits en 28 langues et font l'objet d'une série télévisuelle de 52 épisodes de 26 minutes, série qui est diffusée depuis 2004 (TF1, Disney Chanel, etc...). Voici ses

personnages en BD chez Dargaud.

 


 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 08:58

Le synopsis de Dargaud :

 

«Le 1er épisode des Quatre Coins du monde commence au début du XXe siècle, alors que la vielle Europe sommeille, ne se doutant pas encore qu'elle serait bientôt dévastée par une guerre terrible. Certains militaires français sont envoyés au fin fond du Sahara pour devenir «méharistes». Ces hommes, qui ne connaissent que la verdoyante campagne française, se retrouvent à des milliers de kilomètres de chez eux, à dos de chameau, entourés de Touaregs, à vivre une aventure à nulle autre pareille.»

 

9782205067101-couv-I400x523.jpg

 

Très bel ouvrage que celui-ci. Hugues Labiano se libère. Il vole de ses propres ailes et cela lui réussit bien. C'est un véritable plaisir que nous procure la lecture de cet album. Il est à découvrir sur plusieurs niveaux. Historique, il se veut le récit d'aventures humaines d'une autre époque durant lequel les militaires étaient certes colonisateurs mais aussi découvreurs de mondes, d'univers inconnus. Humaniste, on découvre des rapports humains rares avec des peuples différents mais riches de cultures ancestrales. Géographique, on voit et le dessin ainsi que les couleurs les rendent à la perfection des paysages sublimes de déserts. Bref, un plaisir des yeux et de l'esprit. Ne ratez pas ce livre aux couleurs chaudes et lumineuses. Il est paru. 

 

Hugues Labiano est né à Bayonne en 63. Après un diplôme en Arts Plastiques, il monte à Paris et collabore avec des fanzines et à différents projets. En 2000 avec Jean Dufaux et le projet «Dixie Road » déjà chez Dargaud il reçoit le prix de la meilleure série au festival d'Illzach. Il collabore ensuite avec Rodolphe et Serge Letendre pour le Lombard. En 2005, retour chez Dargaud pour une collaboration avec Desberg pour Black Op pour six albums.

 

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:46

Synopsis de Le Lombard :

 

«Venu de Valta, Valgar le viking est aussi brave que séduisant... des qualités qui n'ont pas échappé à Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers. De leur union naît Gunnar, mais ce bonheur est d'extrêmement courte durée, car le père furieux rattrape le couple maudit quelques minutes après que leur amour a porté son fruit. En fuite, Valgar ne doit sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux. Ce dernier lui laisse la vie, contre la promesse de lui ramener un manteau rouge. Et Valgar aurait accepté n'importe quel marché pour pouvoir venger son bonheur perdu.»

 

album-cover-large-15915.jpg

 

 

Encore une histoire de vikings. C’est un sujet récurrent de la BD. Encore une histoire de banni. C’est aussi une thématique souvent utilisée par le 9ème art. Il n’en reste pas moins que cet album est de bonne facture. Tout d’abord Le scénariste est une pointure. Dufaux n’est plus à présenter. Il a de la maîtrise, du talent et il sait les mettre au service du récit. Aoumri est un vrai talent de la BD trop souvent sous employé. Il est de la lignée des Loisel et autres Lidwine... C’est un gage de qualité. Les deux ont su joliment collaboré. Il en résulte un album agréable à l’oeil et une jolie histoire d’amour contrarié et d’aventure avec des personnages attachants et forts. L’album est sorti.

 

 

Mohamed Aouamri est né en Kabylie en 1957. Il apprend le dessin à l'Académie des Beaux-Arts de Douai puis de Reims. Il sort un premier album de bande dessinée en 1990, Sylve (3 tomes parus de 1990 à 1998 chez Arboris), aux côtés du scénariste Brice Tarvel. Il réalise ensuite pour Soleil quatre albums de Mortepierre avec ce même scénariste. Il reprend avec talent à la demande de Serge Le Tendre et Régis Loisel l, ce qui n’est pas rien le dessin du sixième tome de la série culte La quête de l'oiseau du temps, sorti en novembre 2007 aux éditions Dargaud. 

 

Etablir une biographie de Jean Dufaux en quelques lignes est un exercice difficile. Il commence par une carrière dans le cinéma qu’il étudie. Il devient journaliste. Il rejoint le journal de Tintin dès 1983. Il collabore au scénario avec des «pointures» comme Aidans, Griffo, Renaud, Paape, Joris, Durieux.Dufaux est l'un des rares scénaristes à pouvoir mettre en scène des univers variés tout en garantissant au lecteur une écriture originale et reconnaissable. Il a à son «palmarès» quelques unes des plus belles séries du 9ème art. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 12:56

Le synopsis de Casterman :

 

«Egon Schiele, 1890 – 1918. Vingt huit années d’existence seulement, et une si grande influence sur l’art du Xxe siècle… C’est ce destin d’exception que retrace la première bande dessinée de Xavier Coste – lui-même n’a que 22 ans lorsqu’il réalise cet album : la trajectoire tumultueuse et fascinante d’un météore de la peinture, tout en contrastes, en fulgurances, en excès.»

 

 

Couv_162884.jpg

 

 

La BD est vectrice de culture. Cet album très intéressant et il entre dans ce style de livres qui nous enrichit. Il retrace la fin de la vie de Egon Schiele. Cet artiste autrichien ou plutôt austro-hongrois disciple de Klimt qui ne laisse pas indifférent a marqué l'Art moderne et particulièrement l'Art du début du XX ème siècle. Lisez ce que l'on trouve sur Wikipédia concernant cet artiste méconnu du profane ; «Le traitmarqué, les poses complexes générant une multiplication de lignes obliques, la chair comme tuméfiée des corps, les fonds parfois tourmentés, la provocation de certains nus ont amené à rapprocher Schiele du courant expressionniste qui marque alors les pays germaniques. Néanmoins, le peintre ne recherche pas systématiquement la stridence de la couleur comme le font ses collègues allemands. Au contraire, les figures sont souvent sur un fond blanc, accentuant encore le dépouillement de leur nudité. C'est ce même dépouillement qui le différencie de Klimt; ce dernier ayant une "horreur du vide" caractéristique de l'Art nouveau et du Jugendstil des années 1900.» Il devait urgent et voire indispensable de « vulgariser» cet artiste dont certaines œuvres sont jugées encore maintenant pornographiques. Xavier Coste a su rentrer son récit passionnant. Il a su retranscrire l' œuvre de cet artiste. Cet album fait alors qu'il n'avait que 22 ans est d'une maturité incroyable. Enrichissez vous et enrichissez votre bibliothèque. C'est un des beaux albums de ce semestre. Sortie le 23 mai.

 

 

Xavier Coste est né en 1989 en Normandie, diplômé de la prestigieuse école Penninghen à Paris. Il partage son temps entre la bande dessinée et la peinture. Egon Schiele est son premier album.

 

_photo.jpg

 


 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 14:56

   cardentjb3copie.jpg  auteurs_photo_francois_craenhals.jpg

 

François Craenhals est un dessinateur belge né le 15 novembre 1926. Il a été un élève émérite de l'Académie Royale

des Beaux-Arts de Bruxelles. C'est évidemment un adepte de la "ligne claire" si affectionnée par cette école et toute cette génération de dessinateurs que ce soit Hergé, Jacques Martin et bien d'autres. Il collabora longtemps à la revue Tintin et avec les vénérables Maisons que sont Le Lombard et Casterman. Nous retiendrons les séries Pom et Teddy, Les 4 as et enfin Chevalier Ardent comme autant d'oeuvres et séries passées à la postérité. Il commence malgré tout en 1951 par un avatar de Tarzan qui se nomme Karan. Ce personnage eut peu de succès. Il enchaîne donc dès 1953 avec Pom et Teddy qui connurent un succès certain. Il poursuit avec les 4 As qui menèrent des enquêtes loufoques autant qu'improbables de 1964 à 2004 avec environ 41 albums. Son oeuvre majeure reste Chevalier Ardent qui n'est pas sans rappeler Prince Valiant du Grand Hal Foster. Chevalier Ardent, jeune vassal du Roi Arthus et  soupirant de Gwendoline la Princesse est un éternel batailleur et redresseur de torts aussi courageux que sympathique. Une sorte de chevalier arthurien. Ses aventures le menèrent dans toute l'Europe et parfois même au-delà. François Craenhals qui était un grand connaisseur et passionné du Moyen Age tenait là son Oeuvre Majeure. Entre 1971 et 2001, il dessina et scénarisa 20 aventures de ce personnage dynamique et attachant.  Il nous quitte le 2 août 2004 non sans entrer au Panthéon de la BD Franco-Belge.

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 07:41

 

le synopsis de Soleil dans la collection «Métamorphose» :

 

«Si le monde autour de vous jamais ne changeait. Si le murmure du vent et le balbutiement de la pluie indéfiniment se répétaient. Si le silence souverain régnait jusqu’à ce que l’invisible finisse par vous appartenir... Tel est mon univers. Un monde où la berceuse du temps a cessé sa complainte. Un monde anémié où les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âges. Je suis âgée de 13 ans. Mon nom est Elisabeth. Mes cheveux sont blancs comme la vie. Mourir est votre seule chance de me rencontrer.»

 

2413_500.jpg

 

Il arrive. Il approche. Le nouveau livre de Miss Canepa est annoncé. Les fans trépignent. Ils parcourent internet en espérant voir une planche, une bulle. C'est un livre baroque, avec une ambiance très victorienne. C'est un album féminin. D'ailleurs les deux créateurs sont des femmes. C'est poétique, esthétique. C'est un conte philosophique sur la vie, la mort et le sentiment d'éternité, d'immortalité. L'attente est forte. Les dessins sont très fins. Les couleurs sont agréables.On y trouve un bestiaire inventif et fantastique. C'est un univers qui plaira à beaucoup. Il est évident que les amateurs purs et durs d' héroïc fantasy n'y trouveront pas leur compte mais les

fans d'Edgar Allan Poe, d 'ambiances fantastiques et d'introspections autant que de rêveries y trouveront un bel album fin et poétique. Il sort en juin.

 

Barbara Canepa est né en 1969 en Italie. Elle est scénariste et dessinatrice. On la retrouve associée ou non avec beaucoup des succès actuels de la Bande Dessinée...Monster Allergy, Sky Doll...Une vraie success story.

 

Anna Merli est une dessinatrice italienne. On trouve certaines de ses collaborations avec les groupes Disney en Italie, Dark Horse, El Mundo. Elle est illustratrice également. Elle est encore peu connue en France.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 12:09

   hogarth.jpg        

 

 

 Burne Hogarth est un américain né dans l'Illinois en 1911. Pendant longtemps aux Etats Unis le départ d'une carrière de dessinateur passe par le «Daily Strip» d'un journal local. Burne Hogarth n'échappe pas à la règle. Il publie avec le scénariste Charles Driscoll «Pieces of eight». Il entre dans la légende en 1936 ou 1937 suivant les experts. Il reprend le dessin de Tarzan et surtout il prend la suite de Hal Foster. Le style classique et réaliste des deux hommes sont compatibles. Même recherche des musculatures bien dessinées, même souci du détail et des ombrages. Le décor est traité avec soin..On parle d'un style baroque. La reprise de ce héros légendaires est un succès. Le personnage de Edgar Rice Burroughs est un best-seller de la littérature et la bande dessinée n'est pas en reste. Burne H la porte à son paroxysme en terme de succès. Sa version est considérée comme la meilleure. Il arrête de le dessiner en 1950. Sa version inspirera des avatars qui connaîtront également de belles réussites et rencontreront leurs publics tels que : Akim, Zembla ou Ka Zar.

Ce dessinateur de légende a été invité par le festival international de la Bande Dessinée à Angoulême. Il meurt à 81 ans en 1996.

 

Il est à noter que Soleil ressort la série de Tarzan dessinée par Hogarth en mai avec une intégrale.

 

Burne_Hogarth.jpg       

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:05

Le résumé de Fluide Glacial :

 

« Le ton monte d’un cran (dans l’humour, bien sûr) avec la saison 2 d’Amour, Passion et CX Diesel, qui voit l’arrivée d’Elton, un « ami » de Jean-Mortens. Ce dernier a d’ailleurs beaucoup de mal à faire comprendre à sa famille qu’Elton est plus qu’un simple ami… Il se trouve qu’Elton est aussi intéressé par la CX du père. Les deux frères ennemis, Bill et Brandon, vont alors enterrer la hache de guerre et se liguer ensemble contre ce nouvel adversaire, élaborant des plans plus ingénieux (et délirants) les uns que les autres… Par ailleurs, Tony et Pamela parviennent enfin à adopter et accueillent un adorable petit coréen… Euh, enfin, presque…»

 

Couv_124926.jpg   

 

Et nous voici avec la saison 2 de « Amour Passion et CX Diesel »...C'est un livre que l'Oncle n'aurait pas lu il y a quelques temps, s'il ne s'était pas mis à rédiger ce blog improbable. Il y a peu encore l'Ancêtre avait peu évolué. Son cerveau reptilien en était resté à Alix, Strange et quelques autres lectures trop classiques, bien rangées dans sa bibliothèque. Et l'animal sortit de son marais littéraire du Crétacé et se mit à regarder autour de lui et bien au-delà de ses lectures formatées. Ce livre est un rayon de soleil. C'est une étude sociologique de notre société. Beaucoup des traits de nos semblables y sont pointés avec humour. C'est drôle. C'est bien trouvé. Vous croiserez et reconnaîtrez un certain nombre de vos connaissances au travers de Jean-Martens, de Bill, d'Elton, de Brandon...et que dire de Cynthia et d'Harold le patriarche à la CX...Le Vieux a aimé la verve de Fabcaro avec son regard aigu et pointu sur nos contemporains et les dessins sont au diapason. Certes notre Papi de la BD est fan de James et de BenGrrr mais objectivement c'est marrant et bien dessiné. Saison 2 donc...Courrez l'acheter !!..Depuis le 18 avril !!!

 

Fabcaro est languedocien. Il est néen 1973. Après des études scientifiques et une licence de Sciences Physiques, il entre à L'IUFM. Là ses passions premières, le dessin et l'écriture le rattrapent. Il fera ses premières armes dans le Coca'zine à partir de 1998, agenda culturel du Grand Sud, dans lequel il publie plusieurs strips par mois. À partir de 2002, Tchô ! L'Écho des savanes, Psikopat, ZOO, Lylo, CQFD, Kramix, Fluide Glacial. Il collabore avec 6 pieds sous terre et à divers collectifs.C'est un scénariste et un dessinateur. Il a publié notamment : Bredoute, Like a steak machine, Talijanska...

 

James naît en 1968. Après des études classiques, il quitte la région nantaise pour gagner la capitale. En 2005 il crée en compagnie de La Tête X le blog Ottoprod Inc. Un début de notoriété lui permet de frapper aux portes de l'Association, de Jade et donc de 6 pieds sous terre. Il sort deux livres puis d'autres...

 

BenGrrr alias Boris Mirroir est né en 1973. Il passe un bon moment aux Beaux Arts. Au début des années 2000 il est graphiste puis il se remet à dessiner. Il collabore avec Spirou, Tchô....et aussi Pif Gadget. Il sort avec Cortegianni et Fiquet deux tomes des aventures de Pif et Hercule. Puis viennent d'autres participations notamment avec Jade et 6 pieds sous terre.

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD