Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:11

le synopsis de Soleil :

 

« Un moinillon habile et perspicace, un vieux poète facétieux et un guerrier sans passé : Trois prisonniers d’une société de femmes conquérantes, promis à l’esclavagisme sexuel ou au sacrifice…Trois rescapés, opposés dans leurs convictions, bien décidés à survivre dans ces
terres hostiles et primitives, trois compagnons malgré eux réunis par le destin, pour s’approprier une ancienne relique tombée du ciel dans un déluge de feu…Alors que les dieux s’égarent en quêtes futiles et que leurs guerres intestines s’enlisent, celles que l’on nomme les Nornes, les Soeurs du Destin, décident de prendre en main le futur de tous. Dieux, géants, monstres et mortels entreront dans l’ère de l’Épée et de la Hache lorsque Loki, le dieu malin, s’éveillera. Tous s’avanceront alors sur la voie du Ragnarok, le commencement de la fin. »

Loki...Selon Wikipédia..C'est un dieu majeur de la mythologie nordique. Le panthéon scandinave est propice à la scénarisation d'aventures plus fabuleuses les unes que les autres. C'est le dieu du Mal. C'est lui qui déchaîne des forces négatives lors de la fin du monde, lors du fameux Ragnarok.

C'est donc sur ce thème que nous entraîne nos créateurs. Dobbs crée une histoire bien construite avec trois partenaires à la fois différents par leurs profils et complémentaires dans une société féminine et sexiste et qui collaborent pour s'en sortir. Le dessin de Benjamin Loirat est classique, précis et agréable. La mise en page est bonne et la réalité historique avec des casques et des costumes proches de nos connaissances est respectée. Les couleurs de Simon Quemener sont belles et mettent le dessin en valeur. Tout est réuni pour passer un joli moment. Il sort aujourd'hui.

 

Olivier Dobremel alias Dobbs est formateur, scénariste et conférencier. Il est montpelliérain. Il collabore maintenant depuis plusieurs années avec Soleil sur des scénarios portant sur des livres tels que : Serial killers, Ed Gein, Mr Hyde contre Frankenstein, Allan Quatermain ou encore Alamo. Il a sorti 11 albums depuis 2009. Il est prolixe mais c'est de la prolixité talentueuse.

 

Benjamin Loirat est un jeune dessinateur. Il circule encore peu d'informations sur lui. Ce premier album est une vraie réussite. Il s'annonce comme l' un des jeunes dessinateurs les plus prometteurs de sa génération.

 

Simon Quemener est montpelliérain également. Il a été formé à l'école ArtFx de Montpellier. Il est à la fois dessinateur mais aussi coloriste. Il collabore actuellement avec Soleil mais son parcours l'a amené à travailler avec d'autres éditeurs comme Ankama ou Joker. 

 

Loki de Dobbs, Benjamin Loirat et Simon Quemener chez Soleil...
Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 12:12

Le synospsis de Futuropolis :

 

«Suite directe des Années Ventoline, les lecteurs auront plaisir à retrouver Mahmoud Slimani, «le petit polio» devenu grand. Entre amitiés nouvelles, coups de cafard et fumette en cachette, sa vie s'écoule paisiblement à la clinique «les jours plissés» à Nice. Mais en cette année 1973, la clinique accueille un nouveau pensionnaire, Moktar. Le jeune homme est un cousin du directeur. Bien que très vite intégré aux autres pensionnaires, il se dégage autour du jeune musulman un parfum de mystère : qui est-il, d'où vient-il ? Quel terrible secret le tourmente ? Appelant son père durant son sommeil, les nuits de Moktar semblent hantées par la mort. Rescapé de la guerre d'Algérie, le jeune harki tente en France d'oublier le passé douloureux de son pays et de sa famille. La petite vie tranquille des pensionnaires s'en trouve peu à peu bouleversée. »

 

COUSIN_HARKI_couv_WEB1.jpg

 

 

Farid Boudjellal a choisi d'aborder le thème des Harkis. C'est par l'intermédiaire de son jeune héros Mahmoud qu' il nous propose d'évoquer ce sujet toujours douloureux pour la collectivité nationale après cinquante ans. Son dessin est toujours le même, simple, doux et poétique. La Bande Dessinée permet d'aborder ce genre de sujet difficile de manière douce. Elle permet à chacun de faire le point avec ces événements qui ont vus toute une génération souffrir et devoir se remettre en cause. Ce genre d'ouvrages est nécessaire tout comme auront été nécessaire les travaux faits au cinéma ou dans la littérature plus classique. Le 9 ème art devient de plus en plus un outil culturel qui ne se contente plus de distraire mais qui aussi éduque et fait s'interroger. Ce livre est à mettre entre toutes les mains de 7 à 77 ans et même plus...Le livre est sorti. 

 

Farid Boudjellal est né en 1953. Il est d'origine algérienne par ses parents mais aussi arménienne par sa grand mère paternelle qui échappa au génocide. Après un CAP, un BEP de comptable et un parcours universitaire il se décide à raconter des histoire. En 1978, pour Charlie Hebdo il crée « Abdullah » et commence la rédaction de  « l'Oud ». Ce récit publié en 1983 chez Futuropolis reçoit de nombreux prix. Il collabore à l' Echo des savanes, à Pilote. En 1990, Soleil publie le premier volume de « Juif Arabe ». En 1999 sort le « Petit Polio » inspiré de son enfance.

 

FaridBoudjellal.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 07:50

coquelicot

 

 

Un joli Printemps à Tous........De la part de l'Oncle Fumetti.

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:31

Le synopsis de la série par Dargaud :

 

« Peut-on prévoir l'impact d'une idée et, encore mieux, ce qui donne naissance à cette dernière ? Quinze personnes de nationalité, de catégorie sociale, d'âge et de sexe différents disparaissent en même temps de la surface de la Terre. Elles sont parquées dans un endroit clos où elles perdent toute notion identitaire et ne sont plus que des objets d'étude. Elles ne se connaissent pas. Alors, pour quoi et à cause de qui se trouvent-elles ici ? Qui sont ces gens que l'on nomme « confidents » ? Que recherchent-ils ou, plutôt, qui recherchent-ils ? »

 

2205067071

 

Chers Lecteurs, la saga « Le Protocole Pélican » reprend ses droits. Nous voici sur le tome 2... Dans le premier épisode, le lecteur a fait connaissance avec quinze personnes détenues dans un lieu tenu secret après avoir été enlevées. Vêtues d’une combinaison orange, elles étaient alors devenues des « unités », surveillées par des « compagnons » et soumises à des expériences menées par les « confidents ». Dans la seconde partie qui paraîtra le 30 mars, un événement vient bousculer la routine terrifiante de ce lieu clos : un jour, les portes des cellules sont mystérieusement ouvertes. Les compagnons ont tous disparu. Livrées à elles-mêmes, les unités vont devoir s’organiser pour tenter de recouvrer leur liberté. Que vont-elles faire ? Vont-elles collaborer ? L'individualisme va-t-il prendre le dessus sur d'autres considérations. Il aura donc fallu 6 mois environ pour connaître la suite des aventures des protagonistes, de ce feuilleton en quatre actes, de ce thriller de science fiction qui n'est pas dénué de contenu philosophique. Tous ceux qui ont lu le premier opus de cette série apparue en septembre attendaient la suite avec impatience. Le scénario mis au point par Marazano fonctionne diaboliquement bien. Le dessin de Ponzio est fabuleux. C'est du cinéma sur feuille. La mise en page est efficace. Les couleurs sont belles et contribuent à l'esthétisme de l'ensemble. L'Oncle Fumetti a adoré et vous recommande cette excellente BD. Le 30 mars donc...1, 2, 3..Foncez.

 

 Richard Marazano est né en 1971. Passionné de cinéma, de littérature russe et de culture précolombienne, il suit des études de physique et d’astrophysique. Il rejoint l’atelier BD de l’école des beaux-arts d’Angoulême et fréquente l’atelier Sanzot avant de s’installer à Bruxelles. Il est aujourd’hui l’auteur d’une œuvre de bande dessinée importante parmi laquelle on peut citer, chez Dargaud, Le Complexe du chimpanzé dessiné par Ponzio et Cutie B. avec Li, et, chez d’autres éditeurs, Zéro absolu avec Bec, Dusk dessiné par de Metter, Cuervos avec Durand, Chaabi avec Delaporte ou encore Genetiks dessiné par Ponzio.

 

marazano_richard-1-.jpg    ponzio_jean_michel-1-.jpg

 

Après des études de communication, Jean-Michel Ponzio réalise des courts-métrages en 3D, puis imagine des décors pour la publicité et le cinéma (Batman & Robin, Fight Club, Heaven…). En 2001, il signe ses premières illustrations pour les éditions J’ai lu et s’oriente vers la bande dessinée. En 2004 paraît son album T’ien Keou. Il s’attaque ensuite à Dernier Exil, adaptation en BD d’un roman de science-fiction, avant de dessiner Genetiks et Le Complexe du chimpanzé

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 06:28

Le synopsis de Futuropolis :

 

« Dans l’archipel de Lamu, au large du Kenya, Naim, un orphelin de 11 ans habite chez sa tante Maïmounia, qu’il adore. Refusant d’aller à l’école coranique car peu enclin à la discipline, il préfère l’école buissonnière, et malgré son frère Hassan qui le course régulièrement, il passe son temps à flâner, déambuler et traîner dans les faubourgs de la ville, vivant de petites magouilles. D’un naturel curieux, ouvert à la vie et aux autres, chaque moment de ses journées, chaque rencontres qu’il fait, lui donnent matière à réfléchir avec le bon sens qui le caractérise. Il croise ainsi Günter, un capitaine de marine hollandais, échoué sur ces côtes pour cause de trafic illicite de hash, qui se doit de trouver dare-dare 70 000 dollars afin de récupérer et son navire et ses papiers. »

 

kililana-song-bd-volume-1-simple-38845.jpg

 

C'est à une histoire en deux parties que nous convie Benjamin Flao. L'Oncle a choisi de vous présenter ce tome 1 qu'il a parcouru. Ce livre est beau. Pour commencer l'auteur est un excellent narrateur. Il sait nous emmener dans le sillage de son héros le jeune Naïm. Ce jeune Kenyan est le personnage central de ce voyage au long cours. Il est le prétexte pour Flao à nous présenter toute une galerie de personnages qui règlent leurs affaires dans ce pays où tout est encore possible. Il est aussi le prétexte à visiter le pays loin des plages privés dans grands hôtels à touristes et des safaris de pacotille. Le dessin est fin et certains se prêtent à penser que le style de Benjamin Flao est très proche de celui d'Hugo Pratt. Il y a des ressemblances mais Oncle Fumetti préférera penser que l'auteur a son trait qui est éblouissant. Sa mise en page et sa colorisation sont élégantes et simples mais réussies. En tout cas, ce livre est attachant et se déguste avec plaisir. Il est déjà sorti. Vivement la suite.

 

Benjamin Flao est breton et est né en 1975. Dès 14 ans, il s'inscrit à l'école Saint Luc de Tournai. Il joint ensuite l'école de graphisme publicitaire de sa ville de naissance, Nantes. En 2002, il publie un premier carnet de voyage « Carnet de Sibérie » avec Bernard Buigues chez Glénat. Il reçoit un prix à Clermont Ferrand pour cet ouvrage. Il collabore par la suite avec Gallimard, avec Glénat et Scharff en 2007 pour Erythrée ou Dabitch déjà chez Futuropolis en 2007 puis en 2009 pour « mauvais garçons » en deux tomes. Depuis une dizaine d'années il n'arrête pas de travailler et l'on ne s'en plaindra pas.

 


Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 09:22

Le synopsis de Soleil :

« Après avoir retrouvé la clé du sanctuaire sous-marin de Cthulhu dans le Pacifique, Nemo et ses compagnons engagent une course autour du monde pour tenter de détruire ce dieu malfaisant avant qu’il ne fonde sur l’Humanité et que ses rêves empoisonnés ne transforment Nemo en un monstre inhumain. »

 

 

2359_500.jpg

 

 

HP Lovecraft et Jules Verne ont été contemporains. Cela veut donc dire qu'ils auraient pu se rencontrer. C'eut été sûrement riche et passionnant. Imaginer ce génie de la Science Fiction qu'est Jules Verne et ce génie du Fantastique qu'est Lovecraft autour d'un même ouvrage ou d'un même scénario, cela laisse rêveur. Ce ne fut malheureusement pas possible. Pourtant des créateurs actuels tentent l'audacieux projet de faire cohabiter les deux univers. Cthulhu contre Némo. Affrontement homérique. C'est donc Nolane, Dumas et le coloriste Gonzalbo qui relèvent ce challenge. Nous en sommes au tome 2. C'est riche. C'est bien fait. C'est crédible et les deux univers se mêlent sans se dénaturer. Bel exercice. Le dessin est classique et réussi. Les couleurs sont au diapason. En résumé tout prête à nous faire passer un excellent moment. L'album sort le 21 mars. Le printemps s'annonce joyeux.


Nolane est né en 1955. Il étudie à Aix-en-Provence. Il travaille dans la SF et le Fantastique et rencontre Ecken, Arleston et Bruno Lecigne. Il travaille dès les années 80 dans la BD. Il signe deux albums aux Humanoïdes Associés. En 1992 avec Soleil il collabore à la série « Harry Dickson ». Il est romancier, scénariste, traducteur notamment. Un parcours riche.

 

nolane     730.jpg

 


Patrick Dumas est né en 1953 à Uzerche. Dès les années 70 il collabore à des fanzines. Il crée

Patrick Maudick chez Glénat en 1980. Il se tourne vers le multimédia et collabore avec des sociétés de jeux vidéos. En 2005, il collabore avec le journal Pif. En 2009, il fait son entrée chez Soleil pour Titanic.

 

 

309.jpg

 

 

Gonzalbo est scénariste mais surtout coloriste. Il a collaboré à de nombreux albums : Bad Legion, Sherlock Holmes et le Nécronomicon, La mandragore entre autres...


Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:58

Le synopsis des éditeurs Des ronds dans l'O et François Boudet :

 

« les années ont passé, Ivan Zourine a vieilli. Curieux, Grégor, son petit-fils lui pose mille et une questions sur ses aventures passées. L'ooccasion est trop belle, les souvenirs ainsi ravivés sont racontés avec nostalgie, humour et tendresse.... »

 

Couv.jpg

 

 

Hier l'Oncle était à Sète. Il aime bien cette ville. Il passe comme à son habitude par sa librairie sétoise favorite « L 'Echappée belle ». Il y découvre une pépite. Il se trouve que deux petites maisons d'éditions ont décidé de ressortir un album qu'elles avaient publié en 2008. C'est une excellente idée.

 

Il s'agit de « Le Possédé » tiré des aventures de Ivan Zourine. C'était déjà il y a trois ans une réédition. Ce personnage est paru dans le journal de Tintin et dans le journal de Spirou dès 1974. Il a pris vie sous le crayon de René Follet et la plume de Jacques Stoquart. On présente plus les deux hommes. Et pourtant il est certain que la jeune génération ne les connaît pas. Ce sont deux « monstres sacrés» de la BD franco-belge. Le style Follet est inimitable et reste un des plus beaux du 9 ème Art. C'est un régal pour les yeux de contempler ces dessins. Jacques Stoquart n'est pas en reste et sa plume fit les bonnes heures de nos lectures. C'est dans la Russie profonde du XIX ème siècle que se situe les aventures de ce jeune géologue. Ce livre est une jolie réussite. Cela permet aux anciens de se replonger dans leur enfance ou du moins dans les lectures de leur enfance. Pour la jeune génération, c'est l'occasion de découvrir ces deux auteurs et un personnage passionnant dans une Russie secrète d'une époque révolue. Une excellente initiative.

 

René Follet est né en 1931 à Bruxelles. Il dessine très tôt. A 18 ans il collabore avec le journal Spirou. En 1967 il dessine SOS Bagarreur pour ce journal. En 1970 il travaille pour le journal de Mickey avec Y Delporte pour les Zingari. Puis vient le temps du journal Tintin notamment avec Ivan Zourine. En 2007 il publie encore un album chez Casterman avec Christophe Pontilly. Il reste méconnu du grand public. Les connaisseurs le placent comme un des plus grands dessinateurs contemporains.

 

follet.jpg     stoquart.jpg 

 

Jacques Stoquart est de la même année que son compère. Dès 1972, il scénarise une aventure de Stany Derval avec Mitacq pour le journal de Spirou. Avec Eric, il crée Wen dans Tintin. Puis Ivan Zourine et enfin Ramiro avec Jack Vance.  

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:42

 

Le synopsis de Soleil :

 

« 1946 : Les armes volantes spéciales des Nazis déciment les avions alliés. Mais le pire reste encore à venir…En cet été 1946, les Japonais ont été battus mais la Seconde Guerre mondiale continue en Europe après l’échec surprise du débarquement allié, le 6 juin 1944. D’étranges avions à réaction totalement révolutionnaires, surnommés Wunderwaffen (« Armes miracles »), défendent désormais efficacement l’Allemagne. Le major Walter Murnau, tête brûlée, homme d’honneur et talentueux pilote de Wunderwaffen, se retrouve décoré par Adolf Hitler, atrocement mutilé lors d’un attentat, qui lui inspire crainte et dégoût. Le voilà publiquement surnommé « Le pilote du Diable »… Il devient alors l’icône d’un régime qu’il déteste. Sans se douter que même pour le « Pilote du Diable », l’enfer n’est jamais loin... »

 

Wunderwaffen.jpg

 

Une uchronie sur la seconde guerre mondiale. C'est forcément intéressant à lire. Comment se serait déroulée la seconde guerre mondiale si le débarquement des alliés avait échoué ? Que serait-il advenu si les avions à réaction avaient été développés plus tôt ? C'est ce que nous propose de vérifier les deux auteurs de ce livre. C'est leur vision mais elle a le mérite d'exister. C'est un livre très intéressant. Le scénario est riche. Il est original et nous tient en haleine. Le dessin de Milorad Vicanovic alias Maza nous régale. Son trait est élégant et très réaliste. On y est. Nous sommes dans l'action. Le livre est colorisé par Digikore Studios. Oncle Fumetti a apprécié ce livre passionnant. Il sort aujourd'hui. C'est un excellent album à déguster ce week-end sous le soleil du printemps. Faites vous plaisir.

 

Nolane est né en 1955. Il étudie à Aix-en-Provence. Il travaille dans la SF et le Fantastique et rencontre Ecken, Arleston et Bruno Lecigne. Il travaille dès les années 80 dans la BD. Il signe deux albums aux Humanoïdes Associés. En 1992 avec Soleil il collabore à la série « Harry Dickson ». Il est romancier, scénariste, traducteur notamment. Un parcours riche.

 

nolane     

 

Maza vit en Bosnie-Herzégovine. Cet illustrateur très prolifique est extrêmement talentueux. Il a travaillé sur deux BD publiées par Soleil. « Triangle Rose » dont nous avons parlé sur ce blog et ce nouvel album. Il est l'organisateur du festival « Stripa Laktasi », un salon qui réunit les artistes du 9ème art des balkans


 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 08:52

Le synopsis de Vents d'Ouest :

 

« Montréal, 2111. Le niveau de l'eau a dramatiquement monté, la population mondiale a chuté de 12 à 3 milliards. Bienvenue dans notre futur. Les premiers jours de Riel dans la capitale l'ont plongé immédiatement dans la tourmente : la jolie Neve, qu'il venait à peine de rencontrer, a été prise en otage ! Elle et d'autres innocents sont parqués dans le vieux Montréal par des rebelles prêts à tout. Impuissant, révolté lui aussi, Riel ronge son frein… C'est alors qu'il apprend par la police qu'il a été décidé de purger le problème : plus aucune trace, plus aucun témoin, ni rebelles, ni otages… »

 

ab_irato.jpg   Ab-Irato.jpg

 

C'est un très bon livre de science fiction que vous propose à lire l'Oncle. Le premier tome avait déjà été très réussi. Le deuxième épisode prend la suite avec brio. Les personnages sont bien calibrés. Le scénario tient en haleine. La mise en page est agréable. Les couleurs qui se succèdent au gré des pages rendent la lecture agréable. Le dessin classique de Thierry Labrousse tient le lecteur. Tout cela fonctionne bien. Cette histoire autour du réchauffement climatique dans un futur proche, de la montée des eaux et des troubles qui ne manqueraient pas de se produire nous font prendre conscience de réalités que nous espérons ne pas vivre. C'est un bon livre. Il sort le 14 mars. Mais c'est demain !!!!

 

Thierry Labrosse est auteur de BD, illustrateur et peintre depuis une vingtaine d'années. Il travaille au début dans le monde de la publicité et de la communication. Il réalise aussi des story-boards pour des télévisions canadiennes, américaines et françaises. Il collabore avec Christophe Arleston pour Lanfeust.

 

59036428_p.jpg 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:47

Oncle Fumetti grand lecteur et grand connaisseur en Bande Dessinée remercie ses lecteurs fidèles qui ont parcouri il espère avec plaisir ces quelques 180 articles depuis un an. Merciiiiiiiiiiiiii !!!!flashcode-copie-1.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD