Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 21:59

formosa.jpg

 

C'est dés l'age de 18 ans que ce dessinateur très talentueux fait une entrée fracassante dans le monde du 9ème Art. En effet, il est engagé par René Goscinny au Studio Artistique Dargaud pour assister Morris. Imaginez que deux géants de la bande dessinée engage et encadre ce jeune artiste. Un début en fanfare. Il travaille brièvement pour Disney Hachette. Il lance ou il est un des premiers à lancer en France l 'Héroïc Fantasy (nous en avons parlé dans ce blog). Les aventures du Chevalier Cargal sont édités chez Dargaud. C'est une révolution. L'ensemble est scénarisé par Daniel Pecqueur. La série connaîtra 4 tomes. Parallèlement, il intègre le monde de la publicité et signe des affiches. Son talent est reconnu et est très demandé. Il travaillé également pour l'audiovisuel et notamment la télévision. Il travaille pour Glénat, pour Marvel et même Semic. Il fait en 2003 un retour à la bande dessinée classique avec Robur qui connaîtra un succès via trois tomes scénarisés par Jean marc et Randy Lofficier. Ils seront publiés par Albin Michel. Par la suite sortiront chez Dargaud les trois épisodes de Double Gauche qui narrent les aventures d'un personnage qui a deux mains gauche.

 

Ceux qui ont lu ses livres, qui ont regardé ses illustrations le reconnaissent comme un des plus grands talents contemporains en terme de Bande Dessinée. Gageons que nous le retrouverons bientôt via un nouvel album.

 

 834826CARGALPagedegarde2.jpg

 

 

images (13)

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 11:36

Notre récurrent synopsis...

 

« Ulydas, jeune roi de la lignée des Drakonspacci, veut racheter son honneur, qu'il ternit jadis en refusant de devenir un tueur de dragons. Il s'est donc juré d'exterminer les sept derniers dragons de ce monde. Seul, il n'a aucune chance, mais à ses côtés voyagent six guerriers aussi déterminés que lui à accomplir cet exploit, pour des raisons disparates... et parfois même inavouables ! »

 

7-dragons.jpg

 

 

La série 7 de Delcourt est une belle réussite. L'Oncle Fumetti ne les a pas tous lus. Il les a tous parcourus  en librairie et il en possède un , « 7 missionnaires ». Ces albums sont toujours une réussite. Le thème se prête à tous les exercices scénaristiques et les graphismes confiés à des dessinateurs talentueux en font des œuvres recherchées. Cette fois-ci, une belle équipe, une nouvelle fois, a été constituée. Mitric/ Guinebaud. Ce sont deux talents confirmés du 9ème art.Il est une évidence que Nicolas Mitric aura tiré le meilleur parti du sujet. Sylvain Guinebaud est talentueux. On a pu juger de son talent dans la série « La geste des Chevaliers Dragons », dans Kookabura Universe déjà avec Mitric ou alors dans sa série « La porte des Mondes » dont il a déjà sorti deux tomes chez Soleil . Les dessins sont donc au diapason du scénario. Quand deux artistes de ce niveau collaborent, cela pétille. Ils ont été aidés par Sébastien Gérard pour les couleurs. L'album sort le 21 mars.

 

Nicolas Mitric est né en 1969. Il commence comme menuisier mais les démons du scénario et de la bande dessinée le rattrapent. Dès 1993 il sort sa première série « Arkeod ». Il collabore à de nombreux projets parfois comme dessinateur mais le plus souvent comme scénariste. Arkeo est primé en 2001 au festival de Chambéry. Il reprend Kookabura Universe. En 2007 il s'occupe de 7 séries ce qui est très important. C'est, sauf erreur, sa première collaboration avec Delcourt. 

 

 mitric.jpg        guinebaud_dedi070707_im3.jpg

 

 

Sylvain Guinebaud est né en 1973. Il donne très vite une place à son talent de dessinateur. Il obtient à la fac une licence en Arts plastiques. Il sort « Harkhanges «  chez Albin Michel grâce à une collboration avec Froideval. Il rencontre le couple « Ange » et travaille sur la geste des Maîtres Dragons » et « La Porte des Mondes ». Il participe à un album de Kookabura Universe. Ce sont ces années de collaboration avec les éditions Soleil. Il signe avec Delcourt un contrat pour la série 7 tout en continuant son parcours.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:25

Le synopsis de Soleil...

 

« Ukraine, de nos jours. Une arme bactériologique est dérobée dans l’un des anciens laboratoires de recherche soviétiques. L’opération visant à empêcher ce vol est un échec total et Jack Black, l’agent secret qui la menait, est abattu. À présent, un fou dangereux veut répandre une maladie capable de décimer la population du globe. Seul Jack Black peut l’arrêter à temps... 

 

 

Couv_149403.jpg

 

Vous allez croire que le Vieux Fumetti fait une cour effrénée à l'éditeur Soleil...Que nenni. Toutes ces pensées fugaces ne sont que gentilles mauvaisetés. Ce sont les hasards de la publication et la qualité des livres qui paraissent qui fait qu'il écrive plus sur les livres de cet éditeur en ce moment. Ce préambule établi, passons à cet album. C'est une vraie réussite. Ange n'est plus a présenter. C'est un duo de scénaristes (Anne et Gérard Guéno) aussi talentueux et rare que prolixe. Ce couple est un vieux routier de la Bande Dessinée. Il nous accompagne par son talent depuis de nombreuses années. L'Oncle rencontra Monsieur à deux ou trois reprises. Homme d'humour..C'est un plaisir de le croiser lors d'une dédicace. Khaled est brillant. Le dessin est beau. Les personnages sont bien réalisés. La mise en page est claire. Les couleurs riches. Quand tout se conjugue de cette manière c'est un régal. Le scénario est innovant avec ce héros qui meurt, ne meurt pas...Avec cette histoire de virus et de terrorisme, cela fonctionne bien. Vous trouverez facilement ce livre chez vos libraires favoris, il est paru le 18 janvier.

 

Ange est le pseudo qui matérialise l'association de deux talents. Depuis leur rencontre en 1984 ces deux auteurs ; Gérard et Anne Guéno n'ont eu cesse de laisser libre cours à leur talent et à leur complicité.Ils sont extrêmement prolixes...Ayesha, La geste des Chevaliers-Dragons, Bloodline, Némésis, le collège invisible, Paradis perdu, Belladone...et bien d'autres avec autant de dessinateurs croisés...Une vraie réussite. 

 

 

Photo_4.jpg          Khaled1.jpg

 

Afif Khaled est un dessinateur de la nouvelle génération. Il a fait ses études pendant quatre années à l'école des Beaux Arts d'Angoulême. Il est déjà connu pour de belles réalisations telles que : Kookaburra Universe, Le tome 1 de Spyder, deux albums de Sky Doll...et les trois tomes de « les chroniques de Centrum ». Il est très talentueux. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:43

 

Le synopsis de Soleil...

 

« Les Fathers of Realms... tel est le nom de la société secrète qui s’impose comme la plus puissante de l’Angleterre victorienne. Depuis que les démons l’ont choisi pour créer un pont entre le plan terrestre et le leur, elle jouit d’une autorité indiscutable sur les autres ordres occultes. Indiscutable, mais contestée. Car il est des privilèges convoités, et le commerce avec les démons est particulièrement prisé. Lynn Redstone est le bras armé des Fathers. Elle s’acquitte de missions qu’elle seule peut assumer du fait de ses exceptionnelles prédispositions. Elle doit aussi lutter contre des crises de rage si violentes qu’elles menacent sa santé tant physique que mentale. L'histoire débute quand Lynn met fin au parcours mortel d’un criminel métamorphosé en bête monstrueuse. Son intervention révèle qu’un membre des FATHERS fait commerce d’attributs démoniaques. Une découverte qui aura des conséquences pour la jeune femme... »

 

 

MANDRAGORE1.jpg

 

L'histoire prend place dans le Londres de 1892. Les sociétés secrètes et les démons sont au programme de ce triptyque fantastique axé sur une héroïne Lynn Redstone, une femme d'action au caractère bien trempé.Elle est aussi fort charmante. Le dessin est excellent. Le scénario ciselé. Les amateurs d'ambiance fantastique à la Dr Jekyl et Mr Hyde, à la Sherlock Holmes façon Chien des Baskerville ou autre « Ligue des gentlemen extraordinaires » seront à la fête. Cet album est excellent. Tout est travaillé, pensé et réussi. Une belle parution de ce début d'année. L'Oncle Fumetti s'est régalé. Il sort le 22 février.

 

Sylvain Cordurié est néle 19 mai 1968 à Neuilly-sur-Seine. II entre aux Beaux-Arts d'Angers. Il intègre le milieu du jeu de rôle qui nourrit son imaginaire notamment chez Oriflam puis chez Archeon. Il travaille sur le scénario de Salem la noire que dessine Stéphane Crécy. Après le dernier tome de Salem la noire, paru en 2004, Sylvain Cordurié a entrepris en 2005 le scénario d'Acriboréa, série intergalactique de science-fiction. 2008 marque le démarrage de la série du Céleste Noir, thriller fantastique contemporain signé "Série B". C'est un scénariste prolixe.

                

 

 

Marco Santucci est né à Arezzo en 1974. Dès 20 ans il dessine les pages d’une mini-série de super héros appelée Nembo et éditée par Phoenix de Daniele Brolli à Bologne. Devenu collaborateur fixe aux Éditions Sergio Bonelli pour les crayonnages de Mister No, il commence à faire partie de l’équipe de l’École internationale de bande dessinée de Florence où il donne des leçons de bande dessinée et de graphisme 3D. Il scénarise également. Avec “Termite Bianca” (“Fourmi Blanche”), projet conçu au Studio Arcadia, dont il est co-fondateur, il a la possibilité de se lancer dans cette autre passion : le scénario. C'est donc un créateur polyvalent mais avant tout un dessinateur extrêmement talentueux.

 

Axel Gonzalbo est à Perpignan en novembre 1970. Il s’inscrit à l’école des Beaux-Arts de la ville. Il en ressort 5 ans après en obtenant son diplôme d’Arts Graphiques. Il travaille dans l'illustration. Il démarre également une carrière dans le dessin animé, aux studios Animages de AB puis de Millimages, en tant que décorateur couleur.I met un pied dans le monde de la bande dessiné grâce à un ami. Il commence chez Delcourt, en reprenant la série Zone Mortelle avec Mosdi et Vogel, puis Le Serment de l’Ambre, avec Leroux et Dieter. Il signera ensuite Bad Legion avec Tackian, Miquel et Ratera puis Les chemins d’Avalon avec Achile et Jarry chez Soleil. Parallèlement il se joint au duo Le Galli, Michalak pour reprendre la suite des Cercles d’Akamoth, qui finiront par l’amener sur le chemin de Watch. Sur cet album il s'occupe des couleurs.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 10:11

arton395.jpg    

 

 

Les Chefs d' œuvre de la bande dessinée de Jacques Sternnberg, Michel Caen et Jacques Lob est une anthologie de 477 pages. Elle est parue en 1967. Elle a été la première du genre en France.. Les textes et documents ont été assemblés et présentés par les auteurs. Richement illustrée, comprenant de nombreux livrets en couleurs, les textes de présentation sont succincts. L'efficacité est de rigueur. C'est un livre qui date. Il a un côté suranné. Il convient de le prendre comme tel. Pour la jeune génération, il lui fera prendre connaissance des grandes BD anciennes et de ces auteurs parfois disparus tant physiquement qu'artistiquement. Pour les générations plus anciennes auxquelles appartient Fumetti c'est un retour aux sources. Vieilles BD, vieux personnages mille fois vus mais que l'on oublie pas et que l'on a plaisir à retrouver. 


L’intérêt de cette anthologie réside dans la diffusion de planches d’auteurs rares et pour la plupart maintenant introuvables. Des anciens, précurseurs du genre ; Doré, Wilhelm Busch, Rabier, Christophe, McCay, Caran d’Ache, Herriman…à la nouvelle garde de l’époque ; Forest, Druillet, Pellaert ,Giraud, sans oublier Astérix qui débutait sa carrière internationale.  Les chefs-d’oeuvre de la bande dessinée est un ouvrage qui cernent toutes les époques, tous les genres jusqu'en 1967. Il n'y a pas de mangas qui étaient totalement inconnus ou ignorés.La préface est de René Goscinny. C'est toujours un plaisir de le lire.

 

C'est un livre utile pour les fans du 9ème art car on y apprend une foule de choses.  Bien entendu il n'est plus édité. Pourtant L' Oncle Fumetti l'a obtenu pour un prix modique. On le trouve chez les bouquinistes, dans les brocantes, sur Priceminister ou Ebay. C'est une jolie pièce pour un collectionneur et cela agrémente joliment une bibliothèque. La jacket est jolie, la reliure est soignée et le livre est élégant. Un bon investissement.  Foi d' Oncle Fumetti.

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 07:39

Notre cher synopsis…

 

« En l’an 1213, l’Atlantide est découverte par des marins, révélant de nombreux trésors et recélant autant de mystères. Car si un volcan n’a pas détruit cette cité, quel mal a donc pu décimer la population ? Deux ans plus tard, la France est touchée par un fléau maléfique ramené par ces mêmes marins, bientôt surnommé le Mal des esprits. Alaric, jeune membre des Missi Dominici, l’armée de l’Empereur, se retrouve confronté à cette épidémie qui ravage la population, faisant perdre la raison à ses victimes. Devant enquêter sur la mort d’un prêtre à Carcassonne, Alaric va plonger peu à peu dans les ténèbres. »

 

 

demon1.jpg

 

Alors ! Résumons nous…L’Atlantide, un mal mystérieux, un jeune héros, une enquête sur fond de religion, Carcassonne…Tout est présent pour un bon album. C’en est un. Le scénario comme indiqué est construit autour de paramètres forts et qui permettent tous les développements possibles. Des dessins beaux, élégants…L’Oncle recommande les architectures et les personnages bien dessinés, typés. Les couleurs de Sébastian Facio sont agréables et mettent le dessin en valeur. En résumé c’est un livre qui faut lire et découvrir. Il est annonciateur d’un succès de librairie. L’Oncle a aimé dans tous les cas. 


 Michel Suro est né en 1968 à Toulouse. Dès l’âge de 17ans, il commence à vendre ses premières œuvres. Parfait autodidacte, il exerce ses talents dans différentes branches : publicité, maquettisme ou encore photogravure. Ses influences sont Hergé puis Jijé.  En 1992, ses premières planches sont publiés dans le quotidien La Dépêche du Midi. L’année il rencontre Eric Corbeyran pour un essai  raté. Puis vient une collaboration avec Corteggiani avec la réalisation de quatre tomes de Sundance (Glénat). Il retravaille avec Eric Corbeyran ainsi naît Le Clan des Chimères, un récit ancré dans l’univers du Chant des Stryges, autre série de Corbeyran, mise en dessin par Guérineau. Michel Suro est également l’auteur de Raimond le Cathare, l’adaptation du roman de Dominique Baudis.

 

Suro.jpg

 

Richard  Nolane, de son vrai nom Olivier Reynaud, naît en France en 1955. En 1975 il entame des études universitaires à la Faculté de Lettres d'Aix-en-Provence. A la même époque, il commence à travailler pour des revues de SF et de Fantastique. Dès 1980 il devient auteur et traducteur à plein temps, notamment en commençant à écrire les premiers des 43 romans de la série "Blade" qu'il publiera sous le nom collectif de Jeffrey Lord. A cela s'ajoutent des anthologies et la direction d'une collection d'aventures fantastiques. Un peu plus tard en 1985 : Il débute dans la BD. Il travaille pour des maisons d’éditions diverses telles que Les Humanoïdes Associés, Soleil. Les projets sont divers…Harry Dickson, Millénaire, Le loup de Tasmanie. Au final, Richard  Nolane est une sorte de "baroudeur" de l'édition, secteur qu'il a investi en tant que romancier, scénariste de BD, nouvelliste, traducteur, essayiste, éditeur, journaliste, chroniqueur, directeur de collections, anthologiste, rédacteur en chef de revues, critique et même agent littéraire...

 

nolane.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 08:32

Le traditionnel synopsis….

 

« Toujours au service de son oncle, le banquier siennois Tolomeï, Vasco est envoyé en Bretagne avec pour mission de récupérer une somme d’argent auprès d’un seigneur. En chemin il sauve un curé d’une rapine sauvage et le confie aux bons soins d’une jeune guérisseuse muette. L’accueil qu’il reçoit à Kergoat est à l’image de ce village déchiéré par de vieilles rancunes envers son seigneur alcoolique et ruiné, en proie aussi à une lutte entre religion et superstitions locales.  Huissiers ou pas, le remboursement de la dette s’avère délicat… »

 

vasco24--1.jpg

 

 

C’est  l’opus 24 des aventures de Vasco que le Vieil Oncle a envie d'évoquer aujourd'hui. Le très gentil et talentueux Gilles Chaillet nous a quitté mais son aura et son talent planent encore sur cet album sur lequel a travaillé Frédéric Toublanc qui a repris le dessin de ce personnage. C’est du bel ouvrage. Rien de révolutionnaire mais cet album de belle facture est sérieux, beau et de qualité. L’Oncle qui avait rencontré à plusieurs repris le créateur de Vasco,  l’a parcouru avec plaisir et un rien de nostalgie. Le livre 24 sort le 24 février.  Nul doute que Vasco continuera à nous surprendre et à nous entraîner dans de belles aventures. Il se dit que Gilles Chaillet et Chantal Defachelle, sa femme qui colorise ce livre, nous ont préparé bien des surprises…Tant mieux.

 

Frédéric Toublanc  est né en 1963. C’est un autodidacte. Il s’est nourri de ses lectures dans Pif. C’est un dessinateur réaliste passionné d’Histoire. Cela ne l’empêche pas d’apprécier Gottlib, Morris et Goscinny. Il aura mis longtemps à apparaître mais son talent est sur. Il reprend donc le dessin de Vasco à la demande de Gilles Chaillet. L’œil du maître a été le bon.

 

Toublanc-c-Charneux.jpg      ChantalDefachelle2007.jpg

 

 

Chantal Defachelle est l’épouse de Gilles Chaillet mais aussi sa coloriste. Ce métier n’est pas reconnu à sa juste valeur. Madame Chaillet a éclairé tous les albums de Vasco avec talent. Elle a collaboré aussi à quelques albums d’Alix et de Lefranc. C’est un grande Dame de la Bande Dessinée.

 

Gilles Chaillet était né en 1946 à Paris. Il s’en est allé en septembre 2011. Il a éclairé de son talent l’age d’or de la bande dessinée franco-belge. Il a collaboré avec Jacques Martin sur Lefranc et Alix tout en créant son personnage de Vasco. Cela lui aura permis d’affirmer sa passion de l’Histoire et son amour de l’Italie.

 

Chaillet_bande_dessinee.JPG 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 07:30

Le synopsis de Bao…

 

« Repêché par une barcasse au large de la Ciotat, Zobo, le pantin qui prend vie lorsqu'on lui donne une fleur, échoue entre les mains d'une petite fille espiègle à Arles. C'est un jeune peintre en panne d'inspiration qui a l'idée de déposer une fleur de tournesol dans le cœur de Zobo pour réaliser une nature morte. Dans son atelier, Zobo va s'essayer à la peinture avec une force, une vivacité et un enthousiasme qui rappelleront les premières œuvres provençales d'un certain Mr Vincent (Van Gogh bien sûr!). La découverte de ces toiles par un marchand d'art fera la fortune du peintre et lui donnera enfin le courage de se déclarer auprès de la mère de la petite fille, chanteuse dans un des cabarets de la ville. Mais que va-t-il se passer quand le monde découvrira que ces merveilles sont l'œuvre d'un vulgaire pantin de bois? »

 

une aventure de zobo2

 

 

C’est un autre joli conte que nous livre Jun Nie. Il s’agit de la deuxième aventure de Zobo le pantin qui s’anime quand on plante une fleur dans le trou qui forme un cœur dans sa poitrine. Cette fois-ci ce « Pinocchio » chinois s’essaie à la peinture et on l’aura compris marche sur les traces d’un peintre célèbre. C’est une jolie histoire poétique et charmante. Le dessin est joli également. Les couleurs sont vives et gaies. C’est à la fois un récit qui plaira aux plus jeunes mais qui ravira les plus grands…L’Oncle s’y est laissé prendre.  Ce personnage est attachant. Il ranime le mythe du pantin qui rejoint nos semblables avec humanité et douceur ce qui par les temps qui courent fait du bien, on en conviendra.

 

nie_jun_photo1_fev_news2010.jpg

 

 

Jun Nie est  né en Chine en 1975. Il est diplômé de l’ Institut des Beaux Arts de Chine. Dès 1995 il commence à créer des bandes dessinées. En 2000 il est primé et reçoit la médaille de Platine du concours AGFA des jeunes concepteurs. C’est un perfectionniste.

 


Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 04:59

Depuis le 31 décembre Panini Comics a perdu les droits d'exploitation en France des parutions de DC. C'est Média Participation (Dargaud, le Lombard, Kana..) qui prend la suite. Dans les premiers temps les « reprises » réussis vont être exploitées. En janvier est reparu une réédition des « Watchmen » de Alan Moore et Dave Gibbons. C'est une bonne nouvelle. En février doivent suivre DC Comics Anthologie, un « 288 pages » dont le titre résumé bien le contenu et également plusieurs parutions sous le « label » DC Classique avec « Superman Superfiction » ou encore « Batman- Sombre reflet » de Scott Snyder, Jock et Francesca Francaville. En résumé un gros travail de remise à niveau commence pour Urban Comics. Il faut trier, choisir et relancer les bons titres. La tâche est rude mais la matière est belle. Nous leur souhaitons « bon courage »...

 

CV_DC_ANTHOLOGIE2.jpg      urban_comics_ban.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 10:13

D'abord l'habituel Synopsis de la Maison Dargaud...

 

"Les Monstres de Mayuko se déroulent en hiver dans l'empire du Soleil-Levant. Une fillette, Mayuko, s'amuse devant sa maison ; elle bombarde de boules de neige deux statuettes porte-bonheur, le renard Kitsune et le chien Tanuki. Le soir, Mayuko se sent fiévreuse et, dans la nuit, elle se lève pour retrouver sa maman. Mais la maison prend alors un aspect étrange : les murs s'effacent et laissent place à des paysages étranges et exotiques, peuplés de créatures fantastiques, rusées et malfaisantes..."

 

9782205062625-couv-I400x523.jpg

 

 

L'Oncle Fumetti est fan d'OVNI. La terminologie est certes impropre mais c'est un livre rare que nous propose Marie Caillou. Le graphisme est étonnant. C'est poétique, fin, élégant. L'histoire est onirique à souhait. Les couleurs sont très différentes de ce que l'on connaît habituellement. C'est bien une Bande Dessinée mais cela tient de l'illustration également. Comme l'indique Dargaud, c'est "un livre-écrin". Fumetti trouve qu'il y a une filiation avec Lewis Carroll...Pas de chapelier fou ou de Lapin en retard mais des monstres, un pays imaginaire...C'est un moment de dépaysement et de poésie. Trop rare pour s'en priver pense le Vieux.

 

Marie Caillou est née à Montbéliard en 1971. Marie Caillou fait ses études d'Arts Déco à Strasbourg. Ell vit un temps à Bruxelles en 1995 pour étudier le dessin animé et s'initie au graphisme numérique. En 1997, elle s'installe à Paris et travaille pour la presse et la publicité en France et au Japon. Dès 2002,  elle réalise «Mari ka et le loup», l'un des 5 courts-métrages d'animation du film «Loulou et autres loups». En 2010, sort son premier album de bande dessinée, La Chair de l'araignée, scénarisé par Hubert aux éditions Glénat. Elle a été sollicitée par la marque nippone Odasho pour réaliser des motifs pour des kimonos. Un honneur rare...

 

 

peur-s-du-noir-13-02-2008-15-g.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article