Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 09:07

Le synopsis de Casterman :

 

« Avec son vieux complice Maxime, Valentin Choupeau, expert en façonnage de gâteaux, a monté la plus belle et la plus rentable pâtisserie de la région. Mais le jour où Maxime, surdoué du business, décide de partir pour les Etats-Unis, c’est la catastrophe. Comment réussir à faire tourner seul son affaire, alors que la femme et les enfants de Valentin se plaignent déjà de ne pas assez voir leur père et époux, trop accaparé par son travail ? Grâce un vieux grimoire retrouvé dans le bric à brac de l’oncle Isaac, dont il vient d’hériter, Valentin tente le tout pour le tout : façonner un golem à son image et lui donner la vie, dans le but de lui faire tenir son rôle à la pâtisserie. Et ça marche ! Son nouveau double fait tourner l’affaire et assure tellement que Valentin peut enfin se laisser aller… Hélas il s’apercevra bientôt que sa trouvaille a un revers : son « jumeau » le supplante de façon si éclatante qu’il est en train de le chasser de sa propre vie – y compris sa vie de famille… »

 

9782203032866.jpg

 

Le mythe du Golem...et du double...En pâtisserie. C'est une bonne idée de scénario se dit l'Oncle. Cette bonne idée se transforme en bon livre. Les deux auteurs fonctionnent bien ensemble. Ils ont déjà collaboré sur un projet précédent. Le dessin de Kyung Eun Park a un côté un peu désuet qui le rend charmant. L'humour ne manque pas et l'histoire originale ne manque pas de...sel. Pour une histoire dans la pâtisserie cela ne manque pas de piquant....Bon Fumetti va arrêter là ces évocations culinaires !!! Le livre fonctionne bien donc et l'on passe un joli moment. Olivier Ozaram est un participant récurrent à la série KSTR. Il a déjà sorti une douzaine de livres. Il cumulait le dessin et le scénario. Là il délègue et c'est bien aussi. A lire. L'album sort le 11 avril.

 

 

_photo.jpg

 

Olivier Ozaram est né à Lille. Il suit des cours à l'Institut Saint Luc de bruxelles. Il est illustrateur de presse et aussi directeur artistique. Il a un parcours déjà riche dans le monde de la BD.

 

 Kyung-Eun Park  est né en Corée du Sud. Il a suivi les cours de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il sera lauréat en 2006 du prix Jeunes Talents à a Agoulême. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 09:54

Le synopsis de Casterman...

 

« « Comme un fantôme, abandonné, Gilles de Rais, baron de Laval et maréchal de France, se morfond dans les replis profonds de son château de Tiffauges. Craignant pour la vie de celui qui se dit son ami, son protecteur, cet homme auquel il s’est attaché malgré lui, Jhen arrivera-t-il à temps pour le sauver ? » Ainsi commence cette nouvelle aventure de Jhen, qui le voit renouer avec le ténébreux personnage. Persuadé que l’entourage de Gilles de Rais conspire contre lui, soupçonnant un empoisonnement ou un mauvais sort, Jhen parvient à le convaincre de partir en pèlerinage à Conques, afin d’y prier Sainte Foy de lui accorder une guérison miraculeuse… »

 

jhen.jpg

 

 

C'est la 13ème aventure de Jhen. L'album sort le 29 février. Etrange cette numérologie pour cet album...mais l'Oncle n'en a cure. Il n'est pas superstitieux. C'est un vrai plaisir que de retrouver ce personnage. Il est apparu en 1984. Il a donc 27 ans. Ce que l'on sait peu..Ou que l'on ne mesure pas tout à fait c'est que Jhen a été créé par Jean Pleyers. Beaucoup de personnages de Jacques Martin ont été créés par ce dernier et repris par la suite...Alix, Lefranc. Il n'en est rien pour Jhen. Bien entendu le dessin est très « martinesque » mais le créateur reste Pleyers. Cette aventure est plaisante. Elle réunit les Cathares et Gilles de Rais. Gilles de Rais le maudit. Lui qui servit de modèle à Barbebleue. Le scénario est ciselé et le dessin toujours aussi classique et pointu. Le respect des architectures et de la véracité historique font de ces albums des plaisirs culturel tant que littéraire. Un joli album pour marquer cette année bissextile.

 

Hugues Payen est le pseudonyne du scénariste qui a pris la suite de Jacques Martin. C'est un spécialiste du Moyen Age. Son identité réelle et sa physionomie restent inconnues du grand public.

 

Jean Pleyers est né en 1943 à Verviers. Il vient d'un milieu artistique. Il dessine trsè tôt. Il se forme à Liège. Il travaille pour Spirou et dessine deux « Oncle Paul »., des histoires pour Tintin. Aux Humanoïdes Associés, Jean Pleyers signe deux albums de science-fiction : L'exode (1982) et Le péril extrazorien (1984). Jacques Martin le choisit pour dessiner l'histoire de "Jhen", un jeune architecte lié d'amitié à Gilles de Rays qui sillonne l'Europe au gré des constructions à entreprendre.

 

pleyers.jpg

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:43

Un court synopsis...

 

« Kriss est toujours l'otage des Walkyries et de Freya leur reine. Elle poursuit le récit de sa vie jusqu'à sa rencontre avec Thorgal. Il sera décidé après si elle a le droit à la vie éternelle des guerriers ou à tout autre chose... ».

 

 

51cJQLK-6gL._SL500_AA300_.jpg

 

On s'attend à une grosse vente dans les librairies de ce second tome relatant la vie de Kriss de Valnor. Le personnage est le pendant naturel de Thorgal et les fans avaient été déçus de sa mort

prématurée. Nous la retrouvons dans la seconde partie de son récit. C'est prenant et les fans de l'univers de Thorgal seront passionnés par cette suite. Ce personnage qui aura passé sa vie à tromper, voler et tuer est apprécié assez bizarrement. C'est là le paradoxe. Yves Sentier a su gérer le suspense et son acolyte Giulio de Vita est excellent dans la retranscription du récit. Voici ce qu' Yves Sente a pu dire de Giulio de Vita lors d'une interview. Une belle preuve de leur complicité : 

« Je savais que notre collaboration allait bien se passer. C’est quelqu’un d’ouvert qui est capable d’écouter et de dialoguer. C’est très important dans ce métier de pouvoir collaborer avec des auteurs qui n’ont pas un égo surdimensionné. Il faut pouvoir se faire mutuellement des remarques sur le travail de l’autre, en sachant que les vexations seront évitées… »

 

Toute cette complicité se retrouve dans le livre. Nul doute que cet album sera un succès de librairie. Vous le trouverez le 9 mars.

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:48

Depuis quelques mois l'Oncle Fumetti est à la recherche du dessinateur qui a réalisé les dessins ci-dessous. Si vous vous reconnaissez ou si vous reconnaissez le créateur de ces esquisses ou autres dessins n' hésitez pas à informer le Vieux à ce sujet...Cela intrigue et passionne le  Vieux. Cela lui a été remis par un brocanteur...C'est signé "NB". 

 

Merci d'avance pour lui. 

 

Inconnu-1.jpg

 

Inconnu-2.jpg

 

 

 

 

 

Inconnu-3.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 09:09

Le synopsis de Glénat :

 

« Paris, en 1860. Nelson Staightback et Jenny Sullivan mettent fin à leur minable association avec Jean-Jacques Bonneteau pour tenter leur chance à Londres. Mais le maigre succès qu'ils parviennent à obtenir prend fin lorsque l'enfant qu'ils font monter sur scène pour faire mine de le faire disparaître se volatilise réellement. Avant de fuir la foule en colère, Nelson a tout juste le temps de repérer, dans la boîte où se trouvait le gamin, une pierre noire...Alors que ses anciens compagnons sont dans la plus crases des galères, Nelson embarque sur un paquebot en direction des États-Unis, et réalise avec stupeur qu'il est désormais vraiment capable de faire de la magie... »

 

 

album-cover-large-14898.jpg

 

« L'apprenti sorcier, le magicien sont des thèmes récurrents dans la Bande Dessinée » pense Le Vieux : « On nous a tout fait sur ce sujet »...Pas tout à fait. L'Oncle se trompe. Ce livre est différent. C'est l'histoire d'un individu et de son ascension vers les sommets et la gloire. Le théâtre de l'action est diversifié car on passe de Londres à Paris en passant par New York. Le fantastique et le mystère ne sont pas loins avec cet enfant qui disparaît. Nous sommes à l'époque victorienne. Les personnages sont attachants. Glénat en réunissant de nouveau Corbeyran et Chabbert joue sur du velours. Ces deux-là s'apprécient et cela se voit. Le livre est réussi. Le scénario est prenant et Chabbert est talentueux. Ce n'est pas une surprise. C'est spectaculaire et précis. Le Vieux s'est régalé. Le 14 mars cet album sera dans les librairies.

 

Corbeyran est né en 1964. Il commence la BD en 1990. Il est prolixe et éclectique. Ces scénarii sont nombreux et les expériences narratives généreuses. Il a fêté son 200ème album en 2010. Il a travaillé pour Glénat, pour Delcourt, pour Drugstore. Ces collaborations sont multiples également : Guérineau, Tibéry, Defali Taranzano. 

   

 

Eric Chabbert est nancéen. C' est un littéraire : khâgne, philosophie jalonnent son parcours. ..Il travaille dans la publicité. Il collabore très tôt avec Glénat. Dès 1998 il signe les premiers tomes du Docteur Monge. Il travaille sur Nova Genesis. Il a un style architectural et précis

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 21:59

formosa.jpg

 

C'est dés l'age de 18 ans que ce dessinateur très talentueux fait une entrée fracassante dans le monde du 9ème Art. En effet, il est engagé par René Goscinny au Studio Artistique Dargaud pour assister Morris. Imaginez que deux géants de la bande dessinée engage et encadre ce jeune artiste. Un début en fanfare. Il travaille brièvement pour Disney Hachette. Il lance ou il est un des premiers à lancer en France l 'Héroïc Fantasy (nous en avons parlé dans ce blog). Les aventures du Chevalier Cargal sont édités chez Dargaud. C'est une révolution. L'ensemble est scénarisé par Daniel Pecqueur. La série connaîtra 4 tomes. Parallèlement, il intègre le monde de la publicité et signe des affiches. Son talent est reconnu et est très demandé. Il travaillé également pour l'audiovisuel et notamment la télévision. Il travaille pour Glénat, pour Marvel et même Semic. Il fait en 2003 un retour à la bande dessinée classique avec Robur qui connaîtra un succès via trois tomes scénarisés par Jean marc et Randy Lofficier. Ils seront publiés par Albin Michel. Par la suite sortiront chez Dargaud les trois épisodes de Double Gauche qui narrent les aventures d'un personnage qui a deux mains gauche.

 

Ceux qui ont lu ses livres, qui ont regardé ses illustrations le reconnaissent comme un des plus grands talents contemporains en terme de Bande Dessinée. Gageons que nous le retrouverons bientôt via un nouvel album.

 

 834826CARGALPagedegarde2.jpg

 

 

images (13)

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 11:36

Notre récurrent synopsis...

 

« Ulydas, jeune roi de la lignée des Drakonspacci, veut racheter son honneur, qu'il ternit jadis en refusant de devenir un tueur de dragons. Il s'est donc juré d'exterminer les sept derniers dragons de ce monde. Seul, il n'a aucune chance, mais à ses côtés voyagent six guerriers aussi déterminés que lui à accomplir cet exploit, pour des raisons disparates... et parfois même inavouables ! »

 

7-dragons.jpg

 

 

La série 7 de Delcourt est une belle réussite. L'Oncle Fumetti ne les a pas tous lus. Il les a tous parcourus  en librairie et il en possède un , « 7 missionnaires ». Ces albums sont toujours une réussite. Le thème se prête à tous les exercices scénaristiques et les graphismes confiés à des dessinateurs talentueux en font des œuvres recherchées. Cette fois-ci, une belle équipe, une nouvelle fois, a été constituée. Mitric/ Guinebaud. Ce sont deux talents confirmés du 9ème art.Il est une évidence que Nicolas Mitric aura tiré le meilleur parti du sujet. Sylvain Guinebaud est talentueux. On a pu juger de son talent dans la série « La geste des Chevaliers Dragons », dans Kookabura Universe déjà avec Mitric ou alors dans sa série « La porte des Mondes » dont il a déjà sorti deux tomes chez Soleil . Les dessins sont donc au diapason du scénario. Quand deux artistes de ce niveau collaborent, cela pétille. Ils ont été aidés par Sébastien Gérard pour les couleurs. L'album sort le 21 mars.

 

Nicolas Mitric est né en 1969. Il commence comme menuisier mais les démons du scénario et de la bande dessinée le rattrapent. Dès 1993 il sort sa première série « Arkeod ». Il collabore à de nombreux projets parfois comme dessinateur mais le plus souvent comme scénariste. Arkeo est primé en 2001 au festival de Chambéry. Il reprend Kookabura Universe. En 2007 il s'occupe de 7 séries ce qui est très important. C'est, sauf erreur, sa première collaboration avec Delcourt. 

 

 mitric.jpg        guinebaud_dedi070707_im3.jpg

 

 

Sylvain Guinebaud est né en 1973. Il donne très vite une place à son talent de dessinateur. Il obtient à la fac une licence en Arts plastiques. Il sort « Harkhanges «  chez Albin Michel grâce à une collboration avec Froideval. Il rencontre le couple « Ange » et travaille sur la geste des Maîtres Dragons » et « La Porte des Mondes ». Il participe à un album de Kookabura Universe. Ce sont ces années de collaboration avec les éditions Soleil. Il signe avec Delcourt un contrat pour la série 7 tout en continuant son parcours.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:25

Le synopsis de Soleil...

 

« Ukraine, de nos jours. Une arme bactériologique est dérobée dans l’un des anciens laboratoires de recherche soviétiques. L’opération visant à empêcher ce vol est un échec total et Jack Black, l’agent secret qui la menait, est abattu. À présent, un fou dangereux veut répandre une maladie capable de décimer la population du globe. Seul Jack Black peut l’arrêter à temps... 

 

 

Couv_149403.jpg

 

Vous allez croire que le Vieux Fumetti fait une cour effrénée à l'éditeur Soleil...Que nenni. Toutes ces pensées fugaces ne sont que gentilles mauvaisetés. Ce sont les hasards de la publication et la qualité des livres qui paraissent qui fait qu'il écrive plus sur les livres de cet éditeur en ce moment. Ce préambule établi, passons à cet album. C'est une vraie réussite. Ange n'est plus a présenter. C'est un duo de scénaristes (Anne et Gérard Guéno) aussi talentueux et rare que prolixe. Ce couple est un vieux routier de la Bande Dessinée. Il nous accompagne par son talent depuis de nombreuses années. L'Oncle rencontra Monsieur à deux ou trois reprises. Homme d'humour..C'est un plaisir de le croiser lors d'une dédicace. Khaled est brillant. Le dessin est beau. Les personnages sont bien réalisés. La mise en page est claire. Les couleurs riches. Quand tout se conjugue de cette manière c'est un régal. Le scénario est innovant avec ce héros qui meurt, ne meurt pas...Avec cette histoire de virus et de terrorisme, cela fonctionne bien. Vous trouverez facilement ce livre chez vos libraires favoris, il est paru le 18 janvier.

 

Ange est le pseudo qui matérialise l'association de deux talents. Depuis leur rencontre en 1984 ces deux auteurs ; Gérard et Anne Guéno n'ont eu cesse de laisser libre cours à leur talent et à leur complicité.Ils sont extrêmement prolixes...Ayesha, La geste des Chevaliers-Dragons, Bloodline, Némésis, le collège invisible, Paradis perdu, Belladone...et bien d'autres avec autant de dessinateurs croisés...Une vraie réussite. 

 

 

Photo_4.jpg          Khaled1.jpg

 

Afif Khaled est un dessinateur de la nouvelle génération. Il a fait ses études pendant quatre années à l'école des Beaux Arts d'Angoulême. Il est déjà connu pour de belles réalisations telles que : Kookaburra Universe, Le tome 1 de Spyder, deux albums de Sky Doll...et les trois tomes de « les chroniques de Centrum ». Il est très talentueux. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:43

 

Le synopsis de Soleil...

 

« Les Fathers of Realms... tel est le nom de la société secrète qui s’impose comme la plus puissante de l’Angleterre victorienne. Depuis que les démons l’ont choisi pour créer un pont entre le plan terrestre et le leur, elle jouit d’une autorité indiscutable sur les autres ordres occultes. Indiscutable, mais contestée. Car il est des privilèges convoités, et le commerce avec les démons est particulièrement prisé. Lynn Redstone est le bras armé des Fathers. Elle s’acquitte de missions qu’elle seule peut assumer du fait de ses exceptionnelles prédispositions. Elle doit aussi lutter contre des crises de rage si violentes qu’elles menacent sa santé tant physique que mentale. L'histoire débute quand Lynn met fin au parcours mortel d’un criminel métamorphosé en bête monstrueuse. Son intervention révèle qu’un membre des FATHERS fait commerce d’attributs démoniaques. Une découverte qui aura des conséquences pour la jeune femme... »

 

 

MANDRAGORE1.jpg

 

L'histoire prend place dans le Londres de 1892. Les sociétés secrètes et les démons sont au programme de ce triptyque fantastique axé sur une héroïne Lynn Redstone, une femme d'action au caractère bien trempé.Elle est aussi fort charmante. Le dessin est excellent. Le scénario ciselé. Les amateurs d'ambiance fantastique à la Dr Jekyl et Mr Hyde, à la Sherlock Holmes façon Chien des Baskerville ou autre « Ligue des gentlemen extraordinaires » seront à la fête. Cet album est excellent. Tout est travaillé, pensé et réussi. Une belle parution de ce début d'année. L'Oncle Fumetti s'est régalé. Il sort le 22 février.

 

Sylvain Cordurié est néle 19 mai 1968 à Neuilly-sur-Seine. II entre aux Beaux-Arts d'Angers. Il intègre le milieu du jeu de rôle qui nourrit son imaginaire notamment chez Oriflam puis chez Archeon. Il travaille sur le scénario de Salem la noire que dessine Stéphane Crécy. Après le dernier tome de Salem la noire, paru en 2004, Sylvain Cordurié a entrepris en 2005 le scénario d'Acriboréa, série intergalactique de science-fiction. 2008 marque le démarrage de la série du Céleste Noir, thriller fantastique contemporain signé "Série B". C'est un scénariste prolixe.

                

 

 

Marco Santucci est né à Arezzo en 1974. Dès 20 ans il dessine les pages d’une mini-série de super héros appelée Nembo et éditée par Phoenix de Daniele Brolli à Bologne. Devenu collaborateur fixe aux Éditions Sergio Bonelli pour les crayonnages de Mister No, il commence à faire partie de l’équipe de l’École internationale de bande dessinée de Florence où il donne des leçons de bande dessinée et de graphisme 3D. Il scénarise également. Avec “Termite Bianca” (“Fourmi Blanche”), projet conçu au Studio Arcadia, dont il est co-fondateur, il a la possibilité de se lancer dans cette autre passion : le scénario. C'est donc un créateur polyvalent mais avant tout un dessinateur extrêmement talentueux.

 

Axel Gonzalbo est à Perpignan en novembre 1970. Il s’inscrit à l’école des Beaux-Arts de la ville. Il en ressort 5 ans après en obtenant son diplôme d’Arts Graphiques. Il travaille dans l'illustration. Il démarre également une carrière dans le dessin animé, aux studios Animages de AB puis de Millimages, en tant que décorateur couleur.I met un pied dans le monde de la bande dessiné grâce à un ami. Il commence chez Delcourt, en reprenant la série Zone Mortelle avec Mosdi et Vogel, puis Le Serment de l’Ambre, avec Leroux et Dieter. Il signera ensuite Bad Legion avec Tackian, Miquel et Ratera puis Les chemins d’Avalon avec Achile et Jarry chez Soleil. Parallèlement il se joint au duo Le Galli, Michalak pour reprendre la suite des Cercles d’Akamoth, qui finiront par l’amener sur le chemin de Watch. Sur cet album il s'occupe des couleurs.

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 10:11

arton395.jpg    

 

 

Les Chefs d' œuvre de la bande dessinée de Jacques Sternnberg, Michel Caen et Jacques Lob est une anthologie de 477 pages. Elle est parue en 1967. Elle a été la première du genre en France.. Les textes et documents ont été assemblés et présentés par les auteurs. Richement illustrée, comprenant de nombreux livrets en couleurs, les textes de présentation sont succincts. L'efficacité est de rigueur. C'est un livre qui date. Il a un côté suranné. Il convient de le prendre comme tel. Pour la jeune génération, il lui fera prendre connaissance des grandes BD anciennes et de ces auteurs parfois disparus tant physiquement qu'artistiquement. Pour les générations plus anciennes auxquelles appartient Fumetti c'est un retour aux sources. Vieilles BD, vieux personnages mille fois vus mais que l'on oublie pas et que l'on a plaisir à retrouver. 


L’intérêt de cette anthologie réside dans la diffusion de planches d’auteurs rares et pour la plupart maintenant introuvables. Des anciens, précurseurs du genre ; Doré, Wilhelm Busch, Rabier, Christophe, McCay, Caran d’Ache, Herriman…à la nouvelle garde de l’époque ; Forest, Druillet, Pellaert ,Giraud, sans oublier Astérix qui débutait sa carrière internationale.  Les chefs-d’oeuvre de la bande dessinée est un ouvrage qui cernent toutes les époques, tous les genres jusqu'en 1967. Il n'y a pas de mangas qui étaient totalement inconnus ou ignorés.La préface est de René Goscinny. C'est toujours un plaisir de le lire.

 

C'est un livre utile pour les fans du 9ème art car on y apprend une foule de choses.  Bien entendu il n'est plus édité. Pourtant L' Oncle Fumetti l'a obtenu pour un prix modique. On le trouve chez les bouquinistes, dans les brocantes, sur Priceminister ou Ebay. C'est une jolie pièce pour un collectionneur et cela agrémente joliment une bibliothèque. La jacket est jolie, la reliure est soignée et le livre est élégant. Un bon investissement.  Foi d' Oncle Fumetti.

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD