Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 11:50

Synopsis de Dargaud :

 

« Bonneval Pacha raconte l'histoire d'un libertin, d'un bretteur redoutable, d'un agitateur politique, d'un agent double, d'un apostat changeant de patrie et de religion... le comte de Bonneval. Voici le destin tumultueux, épique et tragique de cet homme du XVIIIe siècle, autant aimé et admiré que honni et jalousé, qui mena trois vies successives : officier français sous Louis XIV, général d'infanterie pour l'empire d'Autriche, puis pacha ottoman à Constantinople. Il y a du baron de Münchausen, du Fanfan la Tulipe, du Casanova, du Rabelais et un quelque chose des contes des Mille et une nuits en lui... »

 

 

bonneval-pacha.jpg

 

 

L'Histoire...Jusque-là le 9ème Art se distinguait par ses histoires. Ses scénarii si vous préférez. Aujourd'hui l'art qui nous passionne se fait vulgarisateur. Il nous parle de l'Histoire. Celle des rois, des empereurs, celle des écoles, des beaux livres, des biographies. Gwen de Bonneval et Hugues Micol nous propose une biographie de « Messire Claude Alexandre de Bonneval, colonel des armées du Roi, général d'infanterie et d'artillerie de Sa Majesté Apostolique, chef des bombardiers de sultan Mahmoud, gouverneur de Caramancie, beyberley de Roumélie, pacha à trois queues ». Ce contemporain du Roi-Soleil, cadet d'une famille noble, a le caractère bien trempé. Il est naturellement destiné à une carrière dans le clergé mais...sa personnalité et les opportunités de la vie en décideront autrement. Il a fait un passage long dans les limbes de l'Oubli mais les deux auteurs dont l'un est un descendant direct nous rappellent à son bon souvenir. C'est heureux.. C'est une BD passionnant qu'ils nous offrent à parcourir. Ce personnage que le récit de Gwen de Bonneval rend riche et attachant est sublimé par le dessin particulier de Micol, dont le Vieux Fumetti est fan, et qui jusque-là nous entraînait plus dans des histoires se passant dans le Japon médiéval. Ne ratez pas les aventures en quatre tomes de celui que Saint Beuve présentait ainsi : « parmi les personnages anecdotiques du commencement du XVIIIème siècle, il n'en est pas qui ait plus excité la curiosité en son temps que le comte de Bonneval ». Cet album est d'ores et déjà sortichez Dargaud. En tout cas, Oncle Fumetti a aimé.

 

Gwen de Bonneval est né à Nantes en 1973. Son parcours se fait dans le monde de l'édition et de la communication. En 1998 il entre à l'Atelier des Vosges et se consacre à la Bande Dessinée. Il crée l' « atelier du coin » avec des amis et y dessine et scénarise. Il devient un temps rédacteur en chef de la revue « Capsule cosmique ». Il dirige la collection BD de Sarbacane. Il revient à ses activités d'auteur et collabore à de nombreux projets. 

 

 

arton5293.jpg    220px-Hugues_Micol_20100328_Salon_du_livre_de_Paris_1.jpg

 

 

Hugues Micol est né en 1969. Il est parisien. Ses inspirateurs sont Moebius, Prat ou Munoz. Il entre à l'Ecole Supérieure des Arts Graphiques de Paris. Il travaille en free-lance. Il a publié notamment « Le chien dans la vallée de Chambara » chez Futuropolis (cf l'article du 17 mars 2011 dans ce blog) mais aussi « Les contes du 7ème souffle » chez Vents d'Ouest.

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 19:25

Le traditionnel synopsis :

 

« Printemps 1919. Après six ans d’absence, Félix Castelan revient dans son village natal. Il est inquiet à l'idée de retrouver sa femme et son fils qu'il n'a pas vu grandir. Une inquiétude justifiée autant par la durée de son absence que par son nouveau visage : Félix est une Gueule cassée. Arrachée par un obus, la moitié de sa figure est dorénavant cachée derrière un masque blanc. Outre ses difficultés à renouer avec la vie civile, l'ancien Poilu apprend qu'un mystérieux tueur abat les bêtes des paysans. Vaches, moutons et autres animaux domestiques tombent sous les balles d'un tireur d'élite anonyme. A la demande du maire, un enquêteur émérite de la police parisienne, arrive au village… »

 

yvpxX_POUR_UN_PEU_DE_BONHEUR_T1.jpg

 

 

Laurent Galandon est un conteur. Il excelle dans cet art si particulier que celui de raconter une histoire. Ce personnage n'est pas à son coup d'essai. Il est conteur mais aussi historien. Il aime narrer des histoires de notre passé récent sous des angles différents. Il en résulte un intérêt renouvelé. Cette histoire de «Gueule cassée » n'échappe pas à la règle. Ce récit est humainement prenant. La détresse psychologique de Félix est patente mais on ne sombre jamais dans le «pathos ». C'est agréable parce qu'en plus le scénario est en même temps celui d'une histoire policière bien intéressante. Le dessin est au diapason. Ce livre est une jolie réussite. Il aurait reçu un bel accueil à Angoulême et aurait même pu y avoir un sort enviable...Courrez vous le procurer. Il est sorti.

 

Laurent Galandon est en premier lieu photographe. Il se dirige en suite vers le cinéma d'art et d'essai. Il s'attache à travailler dans la bande dessinée mais en prenant le prétexte de l'Histoire pour nous narrer des événements ou en prenant des thématiques poignantes et fortes comme le génocide arménien, la vénus du Dahomey. C'est sa deuxième collaboration avec A. Dan.

 

 

_normal_B1Z_Galandon.jpg      _normal_5P5P2_a.dan2.jpg

 

A. Dan est à la base informaticien. Il quitte les PC et le Cobol pour notre plus grand plaisir. C'est sa deuxième collaboration avec Laurent Galandon. On leur doit le très réaliste « Tahya El-Djazaïr », BD sur la guerre d'Algérie. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 06:51

Un synopsis :

 

« Alors que l'Amérique vient d'être découverte, que le Pape a divisé le monde entre Espagnol et Portugais et que beaucoup pensent encore que la terre est plate et suffisamment connue, un homme va imaginer qu'il est possible, en partant vers l'ouest, de revenir par l'est. Magellan est pourtant prêt à renier son pays, laisser amis et amour derrière lui, lutter seul contre tous, affronter mutineries, traîtrises, mers déchaînées, faim et maladies meurtrières pour démontrer la justesse de ses idées : effectuer le premier tour du monde. Mais Magellan sait aussi qu'il devra aller jusqu'au sacrifice ultime pour que son rêve se réalise et que jamais son nom ne soit oublié…»

 

magellan.jpg

 

Magellan...Les Grands explorateurs nous ont fait rêver. A une époque partir en bateau en exploration était plus qu'une aventure. A notre échelle c'était pire qu'aller sur Mars. Nous, au moins, on sait à quoi cela ressemble et à quoi s'attendre...Pensons simplement qu'ils imaginaient que la Terre était plate. Ils partaient sans savoir s'ils allaient avoir assez de nourriture. Bref... Oncle Fumetti est admiratif. Ils étaient fous ou avides de découvrir des richesses mais ils partaient. Ce livre est superbe. Pour les amateurs d'Histoire, de navigation et d'aventures, ce livre est un must. C'est très bien fait. Historiquement cela tient la route et les deux dessinateurs ont été brillants. Ne boudez pas votre plaisir. Ce livre sort le 14 mars.

 

Bastien Orenge est né en 1989 au Havre. Il dessine très tôt. Il passe un baccalauréat spécialisé en Histoire de l'Art. Il intègre l'Ecole des Beaux Arts du Havre. Il poursuit par l'Ecole de publicité et des arts graphiques Pivaut de Nantes. Par la suite il intègre le monde de la Bande Dessinée..

 

Thomas Verguet est en 1981 à Aix-en-Provence. Jeune, il montre beaucoup d'intérêt pour le dessin. Il illustre son cahier de poésie. Pendant ses années lycée, Thomas pense de plus en plus à l'infographie, aux effets-spéciaux de cinéma. C'est aussi à cette époque qu'il découvre la BD.

C 'est une révélation.

 

Christian Clot est d’abord comédien et cascadeur. Puis ce passionné d’ aventures se passionne pour les expéditions dans les milieux extrêmes...Jungle, haute montagne, expéditions sous marine. Son travail de conférenciers, cinéaste, écrivains lui valent plusieurs récompenses.

 

clot1.jpg

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 08:39

Le synopsis de Delcourt :

 

« Une jeune fille de 19 ans a été kidnappée. Hellboy part à sa recherche et retrouve sa trace en France, alors qu'elle est sur le point d'être offerte à un démon biblique. Hellboy luttera également contre des extraterrestres férus de modifications génétiques, combattra des zombies aux côtés de catcheurs mexicains, devra échapper à une maison hantée, et traquera un vampire aux allures d'ange ! ».

 

 

hellboy.jpg     

 

Est-il encore nécessaire de présenter Hellboy ? Plus guère je crois. C'est à un opus 12 des aventures de ce personnage issu des enfers et bienveillant pour les humains que nous convie Mike Mignola. Le Maître a invité quelques débutants pour dessiner à ses côtés...MDR (si si Le Vieux connaît)...Excusez du peu : Corben, Nowlan et Hampton !!!..Rien que du beau linge. Ces Messieurs font la fête autour de ce scénario bien ficelé et cela pour notre plus grand plaisir. C'est baroque et gothique à souhait. Nous passons de catcheurs mexicains à une maison hantée non sans croiser un vampire aux allures d'ange. On va pas se priver. Allez!!! Cela sort le 7 mars. C'est quasiment demain.

 

Mike Mignola est né en septembre 1962. Il est américain. Il débute chez Marvel aux dessins de Hulk, Rocket Racoon et Marvel Fanfare. Son style est très basé sur le clair-obscur, sur l'emploi des ombres. Il est un des maîtres de ce style. Il a influencé bon nombre de dessinateurs de la nouvelle génération. Il invente Hellboy qui est son inspiration principal. Ce personnage baroque a été adapté au cinéma.

 

       11 mike mignola

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 06:15

gateau-1-bougie.jpg

 

Un an déjà....Oncle Fumetti a un an. Pas si vieux que cela l'Oncle !!!! Merci à Tous mes lecteurs. Merci aux éditeurs pour tous ces livres et à ceux qui me font confiance. Youpi !!!!!!!

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:27

superdupont-we-need-you.jpg

 

Il aura 40 ans cette année...Eh oui !!!!....Superdupont est né le 21 septembre 1972 de l'imagination de Jacques Lob et Marcel Gotlib. Il a été dessiné par Alexis, Gotlib et Solé. Il est une caricature de super héro. Son « modèle » semble être Superman. Son costume est d'ailleurs partiellement tiré du costume de son collègue sauveur de l'humanité...A quelques nuances près. Il porte le béret, des charentaises, une ceinture tricolore et la fameuse épingle à nourrice.. « l'Epingle de la sûreté nationale ». Il est aussi doté d'une cape bleue et d'un maillot de corps type « Marcel ». Il est la représentation d'une certaine idée de la France qui serait chauvine, traditionaliste et rétrograde.

Il prône la consommation de camemberts et du vin rouge. Il combat « l'anti-France » qui pour lui est l'ennemi mortel qui s'en prend à la France, à son hymne et à ses intérêts. Ses aventures paraissent dans la « Rubrique à brac" avant de migrer vers « Fluide Glacial ». C'est un vrai héros burlesque et un peu dérisoire mais qui a extrêmement amusé une génération de fans de BD...Cela vaut le coup de sabrer le Champagne pour lui. Un vrai Champagne français. Cocorico.

 

7792-superdupont-1-4.jpg

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 10:24

Le synopsis de Soleil...

 

« La glorieuse armée du dieu Steh-Vah s’est déployée devant une immense cité en proie aux flammes purificatrices. L’état-major et le peuple sont rassemblés pour une exécution publique majeure, celle du roi hérétique Azolah. Il a osé renier la part divine qui l’habitait, usant de drogues qui ont annihilé le parasite implanté sur sa tête, le privant ainsi de toute communion avec le dieu, et de toute perception de ses Ordres. Or Azolah était un roi puissant qui avait rallié des milliers d’hommes à cet acte impie… Son châtiment doit par conséquent se montrer exemplaire. Skell, la plus fidèle prêtresse-soldat du dieu Steh-Vah, exécute la terrible sentence. Son geste est sûr. Elle est la Justice. Skell est convaincue qu’Azolah châtié, les livres hérétiques saisis dans son palais n’exerceront plus jamais leur insidieuse fascination… »

 

 

Skell.jpg

 

 

Nous sommes le 29 février. C'est l'occasion pour Ce Cher Oncle d' écrire un article dans son Cher Blog sur un livre à cette date spéciale. Indépendamment de cela, ce livre est superbe. Le scénario est excellent et passionnant. Il y a une vraie création autour d'une mythologie originale. Il existe une vraie recherche et une création forte autour d'une civilisation, autour d'architectures et de personnages. Les auteurs ont donc créé un contexte et un monde inventif et novateur. Il y a un travail riche et fort. Les dessins sont superbes. Les couleurs sont belles. C'est annonciateur d'une série belle et passionnante. L'Oncle a beaucoup aimé. Il attend la suite avec impatience. Cet album sort le 21 mars.

 

Valérie Mangin est née en août 1973. Elle passe un bac scientifique. Elle fait un parcours à Paris pour ses études. Elle étudie l'Histoire. Elle rencontre Denis Bajram. Ils se marient et son travail dans le monde de la BD commence. En 2000 elle scénarise pour Soleil. Elle enchaîne plusieurs séries dont « Le Dernier Troyen »...

 

mangin.jpg    servain.jpg

 

Stéphane Servain est né en 1970. Il intègre l'Ecole des Beaux Arts d'Angoulême. Ses références vont vers Tolkien, Philip K. Dick ou Asimov pour la littérature. Pour le cinéma...Ridley Scott ou Spielberg. Il travaille beaucoup pour Delcourt sur différents projets. Il travaille avec Le tendre, Brunschwig et Algésiras. Il est à la fois coloriste et dessinateur.

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 10:20

 

simonebianchi.jpg

 

Simone Bianchi est italien.  Il est né le 10 juillet 1970 à Lucca en Toscane. Il est fasciné très jeune pour les super héros. Les super héros américains...Spider Man, Daredevil, le Fantastic Four ou autres Batman et Superman. Dès l'age de 15 ans il publie déjà. C'est une précocité remarquable.


Le quotidien « Il Tirreno »lui permet cette première publication. Dès 98 son travail est montré à la convention de Lucca en parallèle du travail de ses illustres pairs et prédécesseurs dans le métier que sont Will Eisner, Andy et Adam Kubert. Il s'illustre par son travail multiple et important en quantité et qualité.

 

En 1999 il illustre une couverture des 4 Fantastiques ainsi qu 'une autre pour un « One Shot » de Conan pour la filiale italienne de la Marvel. Il devient également un professeur de la très connue et fameuse Ecole Internationale de Bande Dessinée de Florence. En 2000, l' Ecole associée à l'éditeur Calvin Edizioni publie un recueil « Echi » qui est un récapitulatif de son travail des trois dernières années. Il publie également chez Pavesio un de ses œuvres italiennes phare « Ego Sum ». Son volume de travail continue à être important. Son talent déjà très reconnu mais reste encore très localisé en Italie.

 

wolverine-bianchi-ny08.jpg  simone_04.jpg


          

En 2004 il vient participer au Festival d'Angoulême et il y rencontre Sal Abbinanti, agent de dessinateurs américains de comics, notamment d' Alex Ross. Sal devient son agent. Parallèlement en 2005, son troisième « Livre d'Art » est publié chez Pavesio.

 

Dès cette époque, Simone Bianchi travaille et vit à New York. Il est introduit chez DC Comics. Après plusieurs propositions il travaille pour cet éditeur. Il intègre aussi la Marvel. Il réalise pour eux la couverture de "X-Men Unlimited".  Par la suite ses collaborations et son apport artistique ne cesseront plus et les publications se feront nombreuses tant pour l'une que pour l'autre de ces deux Grandes Maisons  : Batman, Wolverine, Green Lantern, Thunderbolts, Thor et bien d'autres encore.

 

Il est un des grands dessinateurs de notre époque et son talent est reconnu dans le monde entier. 

 

Marauders_-by_Simone_Bianchi-_01.jpg

 


Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 09:07

Le synopsis de Casterman :

 

« Avec son vieux complice Maxime, Valentin Choupeau, expert en façonnage de gâteaux, a monté la plus belle et la plus rentable pâtisserie de la région. Mais le jour où Maxime, surdoué du business, décide de partir pour les Etats-Unis, c’est la catastrophe. Comment réussir à faire tourner seul son affaire, alors que la femme et les enfants de Valentin se plaignent déjà de ne pas assez voir leur père et époux, trop accaparé par son travail ? Grâce un vieux grimoire retrouvé dans le bric à brac de l’oncle Isaac, dont il vient d’hériter, Valentin tente le tout pour le tout : façonner un golem à son image et lui donner la vie, dans le but de lui faire tenir son rôle à la pâtisserie. Et ça marche ! Son nouveau double fait tourner l’affaire et assure tellement que Valentin peut enfin se laisser aller… Hélas il s’apercevra bientôt que sa trouvaille a un revers : son « jumeau » le supplante de façon si éclatante qu’il est en train de le chasser de sa propre vie – y compris sa vie de famille… »

 

9782203032866.jpg

 

Le mythe du Golem...et du double...En pâtisserie. C'est une bonne idée de scénario se dit l'Oncle. Cette bonne idée se transforme en bon livre. Les deux auteurs fonctionnent bien ensemble. Ils ont déjà collaboré sur un projet précédent. Le dessin de Kyung Eun Park a un côté un peu désuet qui le rend charmant. L'humour ne manque pas et l'histoire originale ne manque pas de...sel. Pour une histoire dans la pâtisserie cela ne manque pas de piquant....Bon Fumetti va arrêter là ces évocations culinaires !!! Le livre fonctionne bien donc et l'on passe un joli moment. Olivier Ozaram est un participant récurrent à la série KSTR. Il a déjà sorti une douzaine de livres. Il cumulait le dessin et le scénario. Là il délègue et c'est bien aussi. A lire. L'album sort le 11 avril.

 

 

_photo.jpg

 

Olivier Ozaram est né à Lille. Il suit des cours à l'Institut Saint Luc de bruxelles. Il est illustrateur de presse et aussi directeur artistique. Il a un parcours déjà riche dans le monde de la BD.

 

 Kyung-Eun Park  est né en Corée du Sud. Il a suivi les cours de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il sera lauréat en 2006 du prix Jeunes Talents à a Agoulême. 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 09:54

Le synopsis de Casterman...

 

« « Comme un fantôme, abandonné, Gilles de Rais, baron de Laval et maréchal de France, se morfond dans les replis profonds de son château de Tiffauges. Craignant pour la vie de celui qui se dit son ami, son protecteur, cet homme auquel il s’est attaché malgré lui, Jhen arrivera-t-il à temps pour le sauver ? » Ainsi commence cette nouvelle aventure de Jhen, qui le voit renouer avec le ténébreux personnage. Persuadé que l’entourage de Gilles de Rais conspire contre lui, soupçonnant un empoisonnement ou un mauvais sort, Jhen parvient à le convaincre de partir en pèlerinage à Conques, afin d’y prier Sainte Foy de lui accorder une guérison miraculeuse… »

 

jhen.jpg

 

 

C'est la 13ème aventure de Jhen. L'album sort le 29 février. Etrange cette numérologie pour cet album...mais l'Oncle n'en a cure. Il n'est pas superstitieux. C'est un vrai plaisir que de retrouver ce personnage. Il est apparu en 1984. Il a donc 27 ans. Ce que l'on sait peu..Ou que l'on ne mesure pas tout à fait c'est que Jhen a été créé par Jean Pleyers. Beaucoup de personnages de Jacques Martin ont été créés par ce dernier et repris par la suite...Alix, Lefranc. Il n'en est rien pour Jhen. Bien entendu le dessin est très « martinesque » mais le créateur reste Pleyers. Cette aventure est plaisante. Elle réunit les Cathares et Gilles de Rais. Gilles de Rais le maudit. Lui qui servit de modèle à Barbebleue. Le scénario est ciselé et le dessin toujours aussi classique et pointu. Le respect des architectures et de la véracité historique font de ces albums des plaisirs culturel tant que littéraire. Un joli album pour marquer cette année bissextile.

 

Hugues Payen est le pseudonyne du scénariste qui a pris la suite de Jacques Martin. C'est un spécialiste du Moyen Age. Son identité réelle et sa physionomie restent inconnues du grand public.

 

Jean Pleyers est né en 1943 à Verviers. Il vient d'un milieu artistique. Il dessine trsè tôt. Il se forme à Liège. Il travaille pour Spirou et dessine deux « Oncle Paul »., des histoires pour Tintin. Aux Humanoïdes Associés, Jean Pleyers signe deux albums de science-fiction : L'exode (1982) et Le péril extrazorien (1984). Jacques Martin le choisit pour dessiner l'histoire de "Jhen", un jeune architecte lié d'amitié à Gilles de Rays qui sillonne l'Europe au gré des constructions à entreprendre.

 

pleyers.jpg

 

 

Repost 0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article