Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 09:28

QR-Code---Fumetti.png

Repost 0
Published by Oncle Fumetti
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:29

Le synopsis de Le Lombard :

 

« Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant... Mais rien n'est avéré, et le jeune homme ignore qu'en réalité, si tous le craignent, c'est parce que son père est l'un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps... »


 

Klaw-couv.jpg

 

 

Une série. Une nouvelle série...On hésite toujours à se lancer. Personnellement le Vieux Fumetti aime bien les « One Shots ». On prend, on lit et on laisse. Pas d'investissement sur une durée. Cela n'empêche pas le plaisir d'ailleurs. Dans le cas qui nous intéresse présentement...On sent autre chose. C'est novateur...Alors oui je vous entends c'est encore une histoire de métamorphose, de passage entre un humain et un animal. C'est déjà vu ok !!! Mais en substance c'est différent. On le sent instinctivement. Cette série a quelque chose. Déjà elle commence de manière très tonique avec une entrée en matière rapide et vive...En deuxième lieu, il y a plein de tiroirs dans ce récit. Le personnage est attachant. Il y a du fond dans l'histoire. Le dessin est moderne, dynamique. C'est très geek ou manga selon les goûts et les envies mais cela a retenu l'attention du Vieux Gronchon d'Oncle. Les planches sont bien conçues. Le rythme alterne bien et à la fin on a envie d'en savoir plus. Bref c'est novateur, bien pensé, bien rythmé et attachant...Que demander de plus. Une série que l'on va suivre et regarder évoluer avec intérêt. Allez-y. C'est du bon. Non...Du très bon. 

 

 

Antoine Ozanam est rouennais. Il quitte la Normandie pour Paris. Cela arrive. Il lit beaucoup de BD et écoute beaucoup de musiques. Il aime Alberto Breccia ou Andreas. Il rejoint le Nord, Lille, Bruxelles où ses activités varient,..En 2004 il se consacre à la BD et scénarise pour Vents d'Ouest, Ankama ou Casterman. Le voici chez Le Lombard.

 

 

OZanam.jpeg  jurionjoel-I158x205.jpeg

 

Joël Jurionest né en 1975. Il passe par l'Ecole d'Angoulême. Il est dessinateur. Très perfectionniste, il travaille avec Thierry Cailleteau pour Anachron chez Vents d'Ouest. Il travaille aussi avec Steve Baker ou Ludo Danjou. Sa notorité n'est pas à la hauteur de son talent...Cela doit changer. 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 07:42

le synopsis de Casterman :

 

« Le regard aiguisé, la cinquantaine bedonnante et une fichue jambe en plastique qui lui vaut le surnom d’Achab, le commandant Edgar Cohen est ce qu’on appelle un personnage. Mais tout va changer avec l’entrée en scène de Karim, un jeune policier de la Crime qui pousse l’unijambiste amateur de joints à reprendre les enquêtes de terrain. Il faut dire que l’affaire est alléchante : un député mort pour la France, un libraire mort pour l’art, un schizophrène qui se dit meurtrier… L’enquête s’avèrera captivante, et conduira Achab à soulever bien d’autres questions sans réponse : pourquoi Karim a-t-il voulu être muté au 36, quai des Orfèvres ? Et quelle est la véritable nature de son lien avec Achab ? »

 

Achab---l-ours-a-jambe-de-bois.jpg

 

 

Les aventures de Commandant Achab reprennent et c'est bon. Ce personnage inventé par les deux Stéphane, Douay et Piatzszek est excellent selon le Vieux Fumetti. Trois années sans récit, sans nouvelle, sans ce personnage improbable et en même temps excellemment bien pensé, c'est très long. Il apporte un style radicalement différent à la BD policière. Ce vieil ours ronchonneur a un caractère bien trempé, le cynisme en bandoulière et un charisme certain. Les scénarios de Stéphane Piatzszek sont aussi bien construits que son nom est difficile à écrire convenablement du premier coup. Les rapports entre le Vieux et Karim sont excellents. On connaît l'importance des duos. Cela permet de rééquilibrer le récit. Le rythme des planches est bon et les couleurs de Maud Buchwalder sont élégantes. Elle a su prendre la suite de Irène Häfliger sans dénaturer et trancher trop avec les deux premiers tomes, parus chez Quadrants en 2009 et 2010. C'est bien ainsi. Donc on se résume pour ne pas se perdre. Troisième récit de ce personnage excellent de la BD policière. Des enquêtes tordues et bien mises en image. Deux personnages principaux remarquablement bien pensés...C'est parfait et à découvrir si vous ne l'avez pas encore fait. A noter que les deux premiers tomes sont réédités et la Fête sera totale. Youpi.

 

Stéphane Piatzszekest un jeune scénariste. Il a déjà quelques belles réalisations à son actif. Il a exercé plusieurs métiers ; enseignant, journaliste avant de trouver sa voix et d'écrire des scénarios. Il a collaboré aussi avec la télévision pour la série PJ produit pour France Télévision.

 

 piatzszek.jpg  stephane-douay.jpg

 

 

Stéphane Douayest dessinateur. Il naît en 1970. Il exerce plusieurs métiers et notamment participe à des spectacles de rues. Il dessine des affiches, des dessins publicitaires et donc aussi des BD.

 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 06:59

Le synopsis de Soleil :

 

« Dans ce deuxième volume, Prince Valiant aide son père à reconquérir son trône dans le royaume de Thulé, se bat aux côtés du roi Arthur et est fait chevalier de la Table ronde en récompense pour son courage et son esprit. Toujours en quête d’action, Val décide de rassembler une armée pour combattre la horde de Huns qui descend sur l’Europe du Sud. Mais après la victoire, il découvre que la corruption règne toujours plus loin à l’ouest de Rome. Val se met donc en route avec Sire Gauvain et Tristan, et le trio vit toutes les aventures : escapades galantes, faux emprisonnement et audacieuses évasions… »

 

Princevaillant.jpg

 

Soleil continue sa mise à disposition grâce à une réédition élégante et colorisée des aventures de Prince Valiant, ce personnage légendaire de la Bande Dessinée. Pour ceux qui ne connaissent pas c'est à une époque médievale romanesque que se situe le récit, à l'époque des chevaliers de la Table Ronde. C'est un jeune héros qui traverse son époque en combattant des individus très divers et forcément méchants tout au long d'aventures épiques dans des parties de monde de cette époque. C'est esthétiquement superbe. Le style de Hal Foster est résolument classique. Fumetti croit pouvoir écrire que c'est très académique mais ne boudons pas notre plaisir. C'est naïf dans l'approche du récit. Il est vraisemblable que cela ne serait plus présenté et réalisé de cette manière à notre époque. C'est pour cela que c'est excellent. Cela tranche résolument du style actuel et cela reste d'une qualité exceptionnelle. C'est superbement dessiné. Les planches sont belles et propres. Belle mise en page et rythmes lents ou rapides alternent pour notre plus grand plaisir. Le côté légèrement désuet est charmant et ne nuit pas à l'ensemble. Le Vieux Fumetti est possesseur de la version en N et B publiée dans les années 80 par les éditions Slatkine. L'intégrale de Soleil est excellente également. Ne boudez pas votre plaisir.

 

Hal Foster est né en 1892 à Halifax aux Canada. Après plusieurs métiers, il dessine et publie les aventures de Prince Valiant ou Vaillant selon les versions françaises dès 1937. Il est une référence dans son métier et son influence a pesé sur la carrière et le style de bons nombres de dessinateurs même de son époque tels que Alex Raymond. Il meurt en juillet 1982. C'est une légende de le milieu du 9ème Art.

 

Halfoster.jpg 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 19:45

Le synopsis de l'Association :

 

« Dans une plaine inconnue, une colonie de moineaux s’interrogent sur la faim et sur la signification des choses, quand un événement imprévu va troubler la banalité de leur existence. Au milieu des corbeaux, des cygnes et d’un idiot vivant avec sa vieille mère, un oeuf mystérieux tombe depuis le ciel. Les faits étranges se multiplient autour d’eux, et peu à peu ils sont gagnés par l’angoisse. Dans ce monde indéfini, les moineaux doivent faire front pour éviter les disparitions, les attaques d’un aviateur échoué, et l’inconnu qui s’abat sur eux. »

 

BigQuestions couv-235x300  bigquestion.gif

 

Il est parfois nécessaire de sortir de chez soi pour découvrir des livres hors normes. C'est là le rôle des libraires de nous présenter des œuvres différentes et ils le font souvent très bien. Ce sont autant d'agitateurs d'idées ou de relais par leurs volontés de présenter le travail des artistes et des éditeurs. Le Vieux Fumetti est sorti de chez lui et de sa bibliothèque pour croiser un OVNI....Big Questions de Anders Nilsen. Il s'agit là d'un livre mystérieux. N'allez pas chercher un graphisme novateur ou talentueux. Non le dessin n'est pas le sujet. Attention il n'est pas médiocre mais il est simple et il n'est que le véhicule d'idées, de pensées et de concepts dont certains il faut bien le reconnaître nous échappent totalement. On suit les aventures des oiseaux et aussi leurs échanges en se demandant parfois où ils veulent en venir mais cela permet au minimum de se remettre à réfléchir pour peu que l'on ait arrêter et au moins de s'interroger. C'est talentueux, novateur et cocasse. Le Vieux Fumetti s'est bien amusé et interrogé et il avait envie de faire partager ce coup de cœur. Le livre est beau et en noir et blanc. L'Association comme 6 pieds sous Terre ou comme Les Requins marteaux savent nous présenter des œuvres différentes et cela fait du bien. Merci à eux. Allez voir, c'est un truc de dingue...

 

Anders Nilsen est en 1973 aux Etats Unis dans le New Hampshire. Il est scénariste et dessinateur de romans graphiques. Véritable révélation parmi la nouvelle génération des auteurs américains, il est sans doute celui qui a su le mieux s’affranchir de ses glorieux aînés.

 

ANDERS-PIC-A.jpg

 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 19:08

Le synopsis de Grand Angle :

 

« Le naufrage qui modifia le cours de la Première Guerre mondiale…2160 passagers embar-quèrent à bord du RMS Lusitania le 1er mai 1915.7 jours plus tard, seuls 703 demeuraient en vie... Parmi les survivants, un agent double français, bien placé pour connaître les tenants et aboutissants de ce torpillage, et Alfred Vanderbilt, l’héritier de l’une des plus importantes fortunes des États-Unis, mènent l’enquête... »

 

soslusitania.jpg

 

 

Grand Angle réunit une belle équipe autour d'un beau sujet de BD, le naufrage du RMS Lusitania qui accéléra l'entrée des Etats Unis dans la Première Guerre Mondiale. Plus que le naufrage il s'agit d'un torpillage. L'Histoire nous révèle que ce navire n'était pas si civil que cela...Jack Manini, Patrick Cothias et Patrice Ordias travaillent ensemble pour notre plus grand plaisir et pour conter cette page d'histoire en prenant le prétexte de développer l'action autour de plusieurs personnages romanesques. On connaît le talent de Manini. C'est précis, pensé, classique et toujours bien fait. La mise en scène ou en planche est efficace. Le récit est bien mené. Les rythmes des planches alternent avec efficacité. Les personnages, Alred Vanderbilt, en tête sont bien dimensionnés. Des seconds rôles complètent le casting et l'on sent bien qu'ils auront un rôle à jouer dans les tomes qui suivront. C'est un bel album. Tout concourt à nous faire passer un bon moment. C'est classique, solide et efficace. C'est ce que l'on attend d'une telle équipe. Que demander de plus. C'est sorti.

 

jackmanini.JPG 

 

Jack Maniniest né en 1960 à Montargis. Il trasvaille tôt. Il est à la fois scénariste et dessinateur. Il collabore notamment avec Pilote. Dès 1985 il publie Je swinguechez Futuropolis. Il publie chez Albin Michel et Zenda. Il dessine la série Mycroft Inquisitoravec Arleston chez Soleil. Il dessine Estelleavec Raymond Maric.

 

Patrick Cothias(à gauche sur la photo) est né en 1948 à Paris. Il publie dès les années 70 chez Pif Gadget et Okapi. Il passe aussi fugitivement chez Métal Hurlant et Pilote. Il pige aussi au Journal de Mickey. Il collabore avec Julliard pour le scénario du cycle les 7 vies de l'Epervier publié chez Glénat.

 

Cothias-Ordas-juin-10-018.jpg

 

Patrice Ordias(à droite sur la photo) est un spécialiste du roman historique. Il a collaboré plusieurs fois avec Patrick Cothias chez Passavent et maintenant chez Grand Angle. Il a été durant 25 ans le Directeur de l'Ecole de Joaillerie de Paris. 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 07:37

le synopsis de Glénat :

 

« Giuseppe est projectionniste itinérant, sillonnant les routes de Sicile dans sa Dodge de l’armée. On lui remet un jour la bobine d’un film amateur intrigant : on y voit un centaure et un faune des plus réalistes, surpassant largement les effets spéciaux dernier cri ! Il se met alors à diffuser régulièrement ce petit film, qui attire fortement l’attention d’un jeune spectateur, Vito. Giuseppe se prend d’affection pour lui, et tente à la fois d’en apprendre plus sur son histoire et de le protéger de ses mystérieux poursuivants... Cette amitié sera un pas décisif vers un univers fantastique dont Giuseppe ne soupçonnait pas l’existence ! »

 

 

Vito.jpg

 

Très joli livre que celui-ci. Dans un contexte historique de l'entre-deux guerres, Eric Stalner nous propose une histoire à la fois poétique et fantastique. Il narre une histoire dans laquelle apparaisse des personnages mythologiques. Il se mêle le plaisir de contempler la campagne italienne et ces personnages bien définis et qui rendent l'histoire palpitante. Eric Stalner est un merveilleux aquarélliste. Il est aussi un artiste qui veut satisfaire le lecteur en soignant les décors, les cases et les plans très réalistes fourmillent de détails, de finesse technique. C'est un artisan. Il ne s'agit pas là de valider que l'aspect artistique. Le Monsieur sait aussi maîtriser la narration et la mise en scènes, en pages de son histoire. Les personnages sont intéressants, les plans sont superbes. C'est donc un livre très abouti que Oncle Fumetti vous propose de découvrir. C'est un beau livre qui se feuillette et se feuillette à n'en plus finir. Ne boudons pas notre plaisir. Il est sorti.

 

Eric Stalner est né en 1959 à Paris. Il commence sa carrière en 1981 avec son frère dans la publicité notamment. Il intègre le monde de la BD Sa carrière maintenant riche l'a amené à travailler avec Glénat, Dargaud, 12 bis ou Daniel Maghen.On lui doit notamment les séries Voyageurou les Chemins de Malemortou Fabien Mavec son frère Jean Marc.

 

 

stalner.jpg

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 07:01

Le plan d'ensemble est un plan qui sert à décrire un lieu, à mettre les personnages dans un contexte historique, temporel, éventuellement sociologique. Il faut se souvenir que la BD est muette. Au cinéma, une voix off peut situer l'action dans un récit. La Bande Dessinée se doit de manière instantanée de situer l'époque, le lieu, le contexte de manière que le lecteur comprenne de manière visuelle et intuitive l'action. Ce sont des plans que l'on trouve au début du livre ou à chaque moment qui voit le contexte et l'action se transformer. On voit bien dans la planche ci-dessous, tirée de Blueberry 24 – Mister Blueberry chez Dargaud que le dessinateur dans la case du haut a voulu que le lecteur sache et connaisse le contexte de l'action.

 

Plan d'ensemble - Blueberry

 

 Ces plans spécifiques permettent aussi une pause. La Bande Dessinée par le nombre de cases accélère ou ralentit l'action. Il apparaît donc nécessaire parfois pour maîtriser le rythme de la lecture et pour maintenir un suspense de ralentir et ce type de plan est dans ces moments-là très utile. Enfin, ce sont des exercices de style pour le dessinateur. Il lui permet d'asseoir sa technique et de faire apprécier son talent par les fans avec la réalisation d'un visuel attractif. Les lecteurs aiment toujours ces plans très spectaculaires.

 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 08:37

Le synopsis de Dargaud :

 

« Un beau voyage, c'est ce qui attend Léa. Depuis toujours Léa cherche sa vie. Elle en bricole une, entre rébellion et provocation. Mais un jour, son père meurt. Alors Léa part sur les traces de son passé. Elle y trouvera une raison de vivre. Le récit d'une histoire dramatique. »

 

lebeauvoyage.jpg

 

 

Voici un joli livre sorti en janvier. Cet album nous raconte la vie ou la renaissance d'une jeune femme qui mène une vie de femme moderne, entre réussite professionnelle et vie privée plus chaotique....Amours d'un soir, vie nocturne etc...Puis à la mort de son père si absent trop absorbé par son travail, des souvenirs d'enfance remontent, par morceaux. Un drame s'est déroulé quelques années auparavant et la vérité est restée secrète et enfouie dans des souvenirs embrouillés, dans une mémoire traumatisée. C'est un joli travail que nous propose les deux auteurs. Zidrou a fait un joli travail sur l'enfance et sur ses traumatismes. Cet ancien instituteur connaît l'enfance et ses méandres psychologiques parfois tortueux. Le scénario est bien mené. La narration monte crescendo.Les personnages et les situations sont construites avec sensibilité et intelligence. Benoît Springer retranscrit l'histoire avec sensibilité et finesse avec un dessin semi-réaliste. Les couleurs élégantes  de Séverine Lambour sont belles et claires. C'est touchant, prenant et agréable à lire et à feuilleter. Oncle Fumetti a beaucoup aimé ce livre. C'est vraiment une belle découverte.

 

Zidrou, Benoît Drousie est né en 1962 à Bruxelles. Il commence comme instituteur. Il se lance dans l'écriture. En 1991 il s'ouvre à la BD avec Ducobu...L'élève Ducobu qu'il crée avec le dessinateur Godi. Il scénarise pour le Lombard, Casterman et Dupuis. En 2010 sort le très beau « Lydie » qu'il concocte avec Jordi Lefebre. Il vit en Espagne à côté de Malaga.

 

zidrou.jpg  springer.jpg

 

 

Benoît Springer est né en 1973 à Saintes. Il sort de l'Atelier BD de l'Ecole de l'Image d'Angoulême. Encore étudiant, il propose déjà un livre à Delcourt. Son style réaliste est élégant. Il a déjà une bibliographie fournie avec environ 14 livres en tant que dessinateur dont les funérailles de Luce en 2008 ou la Boussole en 2011. Il scénarise un peu et a été aussi coloriste. 

 


Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 06:44

Deuxième anniversaire...Oncle Fumetti a deux ans aujourd’hui. Il fait pourtant plus que son age. Oncle Fumetti, c'est un blog. C’est 356 articles, 16 282 lecteurs, 27 513 articles lus. Ce sont des followers avec @fumetticomics, des référents dont il est fier sur Twitter. Un « Ciao » spécifique à la communauté italienne importante, qui le suit. C’est aussi plein d'ami(e)s sur Facebook (plus de 300) avec « Philippe Fumetti ».

 

Il y a aussi les Maisons d'Edition prestigieuses qui collaborent amicalement ; Dargaud, Glénat, Glénat Mangas, Vents d'Ouest. Merci pour leurs livres que j’offre, après lectures et chroniques, à un hôpital pour enfants malades de Montpellier.

 

Merci à l’équipe d’Alienoïde pour leurs amitiés. Merci aux commentaires aussi, souvent agréables, postés par les artistes, scénaristes et dessinateurs, quand leurs livres sont chroniqués...Ma mère aussi en ecrit. Oncle Fumetti, ce sont aussi des interviews, des vidéos (merci à Dobbs, à Fabcaro, à Fabrice Erre, à Reno Lemaire, à Merwan Chabane, à Guy Delisle pour leurs participations courageuses), des dédicaces. Toute la BD y passe. Même un Prix littéraire décerné, encore de manière confidentiel à Riff Reb's en 2012 pour « Le Loup des Mers ». Si vous le croisez dites lui...Il ne le sait pas !!! On continuera cette année encore...

 

OncleFumetti.jpg

 

Aussi et surtout c’est une identité visuelle (ci-dessus). Il a été decidé en effet de donner un visage à ce Vieux Lecteur de BD...50 années de lecture..LOL.. Il a fallu chercher... Le voici donc après quelques temps et échanges avec l’artiste qui l’a créée. Merci à TG Sangalang pour son travail et sa patience. Mesdames, Messieurs..Nous avons le plaisir de vous présenter le Vieux, le Fameux...Oncle Fumetti. Merci pour vos retours...Et en route pour le site internet cette année. L’aventure continue, merci à Tous. Bon Anniversaire Oncle Fumetti.

 

Pour finir, merci  à Mes Lecteurs sans lesquels le blog n’aurait pas ou peu de sens. Merci à Eux !!!

 

Enfin et pour finir, Merci à la Femme que j’aime.  Elle est à la genèse du projet. Merci Chérie.  

 

 

Repost 0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
commenter cet article